De gauche à droite : Benoit Caron, directeur général de la Caisse de Lévis, Steve Dorval, conseiller municipal de Notre-Dame, Julie Malo-Sauvé, Hydro-Québec, ainsi que Geneviève Delisle-Thibeault et Charles Hugo Maziade de la Bourse du carbone Scol'ERE.

Une fin de semaine d’activités pour toute la famille fera découvrir les gestes respectueux de l’environnement au quai Paquet à Lévis, les 15 et 16 juin. Un spectacle gratuit, alliant magie, danse et science, sera présenté le samedi soir.

Pendant les 24 heures Scol’Ere, petits et grands pourront faire de l’escalade, assister à des tours de magie, devenir des champions du recyclage, profiter de l’espace lecture et essayer des voitures électriques. Les 15 et 16 juin prochain, le quai Paquet accueillera la première édition de l’événement dédié à l’écoresponsabilité, organisé par l’organisme lévisien Coop FA.

Le samedi soir, la magie, la danse et la science seront réunies sur une même scène. Le spectacle Plein la vue, plein les oreilles sera présenté en plein air. À l’affiche de cette unique représentation, le Bunker de la science, les magiciens Billy et Manu et le Studio de danse Hypnose.

«Le quai Paquet aujourd’hui, c’est un lieu qui a été revitalisé par la Ville de Lévis, c’est un lieu symbolique et une porte d’entrée de la ville. Accueillir des activités écoresponsables sur ce site, c’est extraordinaire. Évidemment les demandes fusent pour le quai Paquet et il faut choisir. Vous aviez le projet qui a rendu la Ville de Lévis enthousiaste», a souligné le conseiller municipal de Notre-Dame, Steve Dorval. La municipalité est en effet partenaire de l’événement.

125 jeunes venus de partout au Québec

Aux côtés du grand public, cette première édition des 24 heures Scol’Ere accueillera 5 classes, dont une classe de Lévis, parmi les 250 au Québec qui participent à la Bourse du Carbone Scol’Ere.

Ce programme éducatif de dix heures se compose d’ateliers réalisés en classe afin d’expliquer les changements climatiques et les gaz à effet de serre, tout en sensibilisant les participants à l’impact de leurs choix de consommation. Les jeunes et leur famille sont aussi incités à réaliser des défis écoresponsables dans leur quotidien.

«Les 24 heures Scol’Ere, c’est le grand prix qui va être offert aux classes qui participent à la Bourse du carbone Scol’Ere. On voulait que ces jeunes aient un événement pour les féliciter de leur engagement pour l’écoresponsabilité. C’est vraiment pour remercier, souligner et rendre fiers les jeunes qui passent à l’action», présente Charles-Hugo Maziade, le directeur de la Bourse du Carbone Scol’Ere.

Ce sont ainsi 125 jeunes de 9 à 12 ans qui participeront à des ateliers sur l’eau, la chimie ou encore le vélo et tenteront de remporter le Ballon carbone d’or en cumulant le plus de Ballons carbones possibles et donc le plus de points. Pour participer, les classes doivent déposer leur candidature et montrer les actions écoresponsables mises en place.  Par la suite, un tirage au sort départagera les écoles qui répondent aux critères de sélection.

«Ça fait déjà sept ans que Desjardins est associé au projet de la Bourse du carbone Scol’Ere. Ce partenariat a forte valeur coopérative s’inscrit dans notre stratégie pour faire face aux changements climatiques, diminuer notre emprunte carbone et contribuer à une économie plus verte», a souligné Benoit Caron, le directeur général de la Caisse Desjardins de Lévis qui soutient l’événement.

Les plus lus

Un nouvel espace pour jouer librement

Imaginez un terrain de jeu où les enfants pourraient s’amuser librement, sans être surveillés en permanence, se salir, grimper et même, construire des cabanes. À Lévis, ce rêve est devenu réalité. Aménagé sur le terrain du Patro, le Lab-Aventure repose sur le concept du jeu libre.

Fête nationale : le programme des festivités

Les célébrations de la Fête nationale du Québec à Lévis se tiendront les 23 et 24 juin dans le Vieux-Lévis, à la Maison natale de Louis Fréchette et dans le quartier de Breakeyville, à l’invitation d’organismes et de citoyens, sous la coordination de la Société nationale des Québécoises et Québécois de Chaudière-Appalaches (SNQCA). À Beaumont, une journée de festivités est prévue le 23.

Une programmation éclatée au quai Paquet

Amateurs lévisiens de musique, d’humour, de houblon, de bouffe et de spectacles lumineux seront biens servis cet été grâce à la programmation estivale des activités présentées au quai Paquet, dévoilée lors d’une conférence de presse de la Ville de Lévis le 29 mai.

Parachutisme Atmosphair ouvert au dialogue

Après 25 ans d’opération à l’aérodrome de Saint-Jean-Chrysostome, le centre de parachutisme a déménagé à Pintendre. Depuis plusieurs années, ce type d’activité dans le secteur est remis en cause par la Ville de Lévis. Le centre dispose pourtant des autorisations, délivrées par Transports Canada, nécessaires pour opérer.

Denis Sonier n'est plus

Bien connu dans la région par ses nombreuses implications, le Lévisien Denis Sonier est décédé à l'âge de 80 ans, vendredi dernier, des suites d'un cancer du pancréas.

La CSDN claque la porte de la FCSQ

La Commission scolaire des Navigateurs a quitté, le 25 juin, la Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ), le regroupement représentant la majorité des commissions scolaires francophones du Québec, en raison de divergences sur la question de la gouvernance scolaire qui s’accentuent depuis février.

L’école commencera plus tôt en septembre

Les élèves fréquentant les écoles primaires de la Commission scolaire des Navigateurs (CSDN) commenceront les classes 10 minutes plus tôt, à partir de la prochaine rentrée scolaire.

Week-end festif à Lévis

En plus de pouvoir profiter d’une belle fin de semaine côté température grâce à la bonté de Dame nature, les Lévisiens ont pu célébrer l’arrivée prochaine de l’été lors de nombreuses activités, le week-end dernier.

Ouverture ce week-end de la Grande plée Bleue

La Ville de Lévis a annoncé, le 4 juin, que la Grande plée Bleue ouvrira ses portes dès ce samedi.

Des patients hébergés à proximité de l’Hôtel-Dieu dès 2020

La construction d’une hôtellerie hospitalière sur la rue Wolfe à Lévis a commencé début juin. Les trente chambres devraient accueillir leurs premiers locataires, des patients suivis en radiothérapie ou d’autres traitements répétés qui impliquent des déplacements fréquents, en février ou mars prochain.