CRÉDIT : ARCHIVES

Exercice décrié par les partis d’opposition sur la colline Parlementaire à Québec, la mise à jour économique du gouvernement libéral n’est porteuse que de bonnes nouvelles pour les Québécois foi de Dominique Vien, la députée libérale de Bellechasse ainsi que ministre responsable du Travail et de la Chaudière-Appalaches.

«Je suis très contente de la mise à jour économique. Ça respecte en tout point le plan que nous nous étions donné. Nous faisons ce que nous avions dit que nous ferions avec les surplus et avec le plan de gestion rigoureuse des finances publiques. Nous avons installé au Québec un climat favorable aux entreprises et à l’économie. Je suis très fière que nous ayons Carlos Leitao comme ministre des Finances, l’un des meilleurs économistes au monde», a déclaré Mme Vien lors d’une entrevue téléphonique, le 24 novembre.

Rappelons que présenté le 21 novembre, la mise à jour économique du gouvernement libéral prévoit une baisse d’impôt de 1 G$, l’octroi de 112 M$ pour aider les familles dans l’achat de fournitures scolaires, des investissements additionnels de plusieurs M$ en éducation et en santé et un plan de lutte à la pauvreté.

Toutefois, les partis d’opposition estiment que la manœuvre est «électoraliste», ne servant qu’à donner «des bonbons» aux Québécois avant les élections provinciales générales dans un an. Également, ils déplorent que les surplus redistribués dans la plus récente mise à jour économique aient été obtenus grâce à la période «d’austérité» du début du mandat libéral. Mais Dominique Vien soutient fermement que son parti n’a pas déshabillé Pierre pour habiller Paul.

«Nous avons ralenti nos dépenses et nous dépensons en fonction de ce que nous gagnons. Nous ne pouvions pu avoir un comportement irresponsable avec les finances publiques. Un moment donné, la dette du Québec augmente et il fallait l’adresser. (Maintenant), nous faisons des surplus. Dans notre programme électoral de 2014, c’est clairement indiqué que les surplus que nous ferions, nous les redonnerions aux citoyens», a souligné la députée de Bellechasse.

Dossiers chauds

Dans un autre ordre d’idées, Dominique Vien a aussi commenté deux dossiers régionaux qui préoccupent plusieurs Lévisiens, les mises à pied à la Davie et le projet de troisième lien interrives.

En ce qui a trait à la situation au chantier maritime de Lauzon, la ministre responsable de la Chaudière-Appalaches n’a pas caché sa grande inquiétude.

«La Davie est une entreprise importante pour Lévis, pour Bellechasse, pour Chaudière-Appalaches et pour la grande région de Québec. C’est un chantier reconnu qui a de l’expertise. Nous attendons une réponse du gouvernement fédéral. La semaine prochaine, nous devrions être en mesure de faire une activité de communication. Mais je suis très préoccupée par la situation des travailleurs de la Davie. Nous demandons au gouvernement fédéral d’avoir une sensibilité pour la Davie et ses travailleurs», a affirmé Mme Vien.

Pour ce qui est du projet de troisième lien, Dominique Vien assure que le dossier chemine et que de nouveaux développements seront bientôt annoncés.

«Les gens sont au travail. Les travaux (du bureau de projets) sont commencés. Justement, cette semaine, j’ai rencontré à ce sujet la ministre déléguée aux Transports et d’autres collègues pour organiser une activité de communication dans les prochains jours. Il y a aussi une rencontre de prévue avec la ministre déléguée et les maires de Québec et de Lévis pour faire le point. Il y a des nouvelles qui s’en viennent très bientôt et c’est très actif comme dossier», a conclu la députée de Bellechasse.

Les plus lus

Gala Jeunes Entrepreneurs: Alexandre Paré s’empare du prix Coup de cœur

Ils étaient plus de 40 candidats, 5 ont été sélectionnés puis 2 récompensés. Alexandre Paré, de Revtech Systèmes Inc. à Saint-Joseph-de-Beauce, a reçu le prix Coup de cœur du jury du tout premier Gala Jeunes Entrepreneurs Banque Nationale, présenté le 23 novembre à la chapelle du Patro de Lévis. De son côté, Jean-François Pichette, de la Clinique de réadaptation Hippo-Action de Lévis, a été le lau...

Odyssée linguistique dans une école ontarienne pour une Lévisienne

Passionnée par les langues et leur univers culturel, une jeune Lévisienne, Justine Tremblay, officie comme monitrice de langue dans une école de l'Ontario, dans le cadre du programme Odyssée. Elle raconte au Journal son aventure.

Pas de deuxième navire ravitailleur pour la Davie?

Selon ce que rapportent plusieurs médias de Québec, le gouvernement fédéral ne commandera pas de deuxième navire ravitailleur temporaire au Chantier Davie.

Des sifflets encore dérangeants

Quatre ans après avoir demandé au conseil municipal de Lévis de s'attaquer à cette problématique, certains citoyens de Charny sont déçus que l'administration Lehouillier n'ait toujours pas trouvé de solutions aux désagréments provoqués par les nombreux sifflets de train pouvant être entendus dans ce quartier.

Front commun pour la Davie

Lors d’une conférence de presse le 27 novembre, Dominique Vien, députée de Bellechasse et ministre provinciale responsable de la région, Alex Vicefield, propriétaire du Chantier Davie, Stéphane Thériault, vice-président exécutif de la Chambre de commerce de Lévis, et Gilles Lehouillier, maire de Lévis, ont demandé que le gouvernement fédéral corrige «l’injustice commise en 2011» en incluant immédi...

Silence radio entre Québec et Dessercom

Deux semaines se sont écoulées depuis la sortie de Dessercom, qui réclamait des ressources supplémentaires et des explications concernant la méthode de calcul du Ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) du Québec pour déterminer le nombre d’heures par territoire. Encore aujourd’hui, c’est le silence radio.

Prix Nobilis: Roger Parent récipiendaire du prix Hommage

Le 31e gala des Prix Nobilis a rendu hommage aux professionnels de la construction et de l’habitation, le 1er décembre. Une soirée qui avait une couleur lévisienne, alors que deux entreprises du territoire ont été lauréates, mais surtout parce qu’elle a souligné la carrière de Roger Parent, fondateur de Logisco.

Parmi l’élite du handball québécois

Membres de l’équipe du Québec, Benjamin Hasty, Etienne Mercier, Michael Lambert, Dereck et Cedrick Dupéré, Kevin Cliche et Marc-André Vachon, du Club de handball de Lévis, ont participé à la toute première compétition de la nouvelle Super Series 2017-2018, à la mi-novembre. Invaincus durant le tournoi, les compétiteurs élites reprendront le flambeau cet hiver, à l’occasion de ce deuxième rendez-vo...

Davie : LeBel demande l’intervention de Couillard

Face à la possibilité que Chantier Davie mette à pied 800 travailleurs en raison de la livraison prochaine de l’Asterix, Harold LeBel, député de Rimouki et porte-parole du Parti québécois (PQ) en matière de stratégie maritime et pour la région de Chaudière-Appalaches, a demandé, le 23 novembre à la sui...

Aide médicale à mourir : «Mon épouse a quitté la vie dans la sérénité»

Aline Carrier a cessé de vivre le 1er novembre à l’Hôtel-Dieu de Lévis, auprès de ceux qu’elle a aimés et qui l’ont aimée tout au long de sa vie. À 61 ans, après avoir combattu la maladie, celle qui n’a jamais baissé les bras, a choisi de partir dans la dignité. André Plourde, son époux qui l’a accompagnée tout au long du processus, a décidé de raconter ce qu’est l’aide médicale à mourir.