CRÉDIT : ARCHIVES

Exercice décrié par les partis d’opposition sur la colline Parlementaire à Québec, la mise à jour économique du gouvernement libéral n’est porteuse que de bonnes nouvelles pour les Québécois foi de Dominique Vien, la députée libérale de Bellechasse ainsi que ministre responsable du Travail et de la Chaudière-Appalaches.

«Je suis très contente de la mise à jour économique. Ça respecte en tout point le plan que nous nous étions donné. Nous faisons ce que nous avions dit que nous ferions avec les surplus et avec le plan de gestion rigoureuse des finances publiques. Nous avons installé au Québec un climat favorable aux entreprises et à l’économie. Je suis très fière que nous ayons Carlos Leitao comme ministre des Finances, l’un des meilleurs économistes au monde», a déclaré Mme Vien lors d’une entrevue téléphonique, le 24 novembre.

Rappelons que présenté le 21 novembre, la mise à jour économique du gouvernement libéral prévoit une baisse d’impôt de 1 G$, l’octroi de 112 M$ pour aider les familles dans l’achat de fournitures scolaires, des investissements additionnels de plusieurs M$ en éducation et en santé et un plan de lutte à la pauvreté.

Toutefois, les partis d’opposition estiment que la manœuvre est «électoraliste», ne servant qu’à donner «des bonbons» aux Québécois avant les élections provinciales générales dans un an. Également, ils déplorent que les surplus redistribués dans la plus récente mise à jour économique aient été obtenus grâce à la période «d’austérité» du début du mandat libéral. Mais Dominique Vien soutient fermement que son parti n’a pas déshabillé Pierre pour habiller Paul.

«Nous avons ralenti nos dépenses et nous dépensons en fonction de ce que nous gagnons. Nous ne pouvions pu avoir un comportement irresponsable avec les finances publiques. Un moment donné, la dette du Québec augmente et il fallait l’adresser. (Maintenant), nous faisons des surplus. Dans notre programme électoral de 2014, c’est clairement indiqué que les surplus que nous ferions, nous les redonnerions aux citoyens», a souligné la députée de Bellechasse.

Dossiers chauds

Dans un autre ordre d’idées, Dominique Vien a aussi commenté deux dossiers régionaux qui préoccupent plusieurs Lévisiens, les mises à pied à la Davie et le projet de troisième lien interrives.

En ce qui a trait à la situation au chantier maritime de Lauzon, la ministre responsable de la Chaudière-Appalaches n’a pas caché sa grande inquiétude.

«La Davie est une entreprise importante pour Lévis, pour Bellechasse, pour Chaudière-Appalaches et pour la grande région de Québec. C’est un chantier reconnu qui a de l’expertise. Nous attendons une réponse du gouvernement fédéral. La semaine prochaine, nous devrions être en mesure de faire une activité de communication. Mais je suis très préoccupée par la situation des travailleurs de la Davie. Nous demandons au gouvernement fédéral d’avoir une sensibilité pour la Davie et ses travailleurs», a affirmé Mme Vien.

Pour ce qui est du projet de troisième lien, Dominique Vien assure que le dossier chemine et que de nouveaux développements seront bientôt annoncés.

«Les gens sont au travail. Les travaux (du bureau de projets) sont commencés. Justement, cette semaine, j’ai rencontré à ce sujet la ministre déléguée aux Transports et d’autres collègues pour organiser une activité de communication dans les prochains jours. Il y a aussi une rencontre de prévue avec la ministre déléguée et les maires de Québec et de Lévis pour faire le point. Il y a des nouvelles qui s’en viennent très bientôt et c’est très actif comme dossier», a conclu la députée de Bellechasse.

Les plus lus

Fête nationale du Québec : deux jours de festivités à Lévis

Les célébrations de la Fête nationale du Québec à Lévis se tiendront dans le Vieux-Lévis, à la Maison natale de Louis Fréchette et dans le quartier de Breakeyville, à l’invitation d’organismes et citoyens, sous la coordination de la Société nationale des Québécoises et Québécois de Chaudière-Appalaches (SNQCA). Parmi les nombreuses activités proposées les 23 et 24 juin, l’une des nouveautés sera l...

Fête nationale du Québec et fête du Canada : ouvert ou fermé?

Les heures d’ouvertures des services municipaux de la Ville de Lévis et de plusieurs commerces seront modifiées pendant les congés de la Fête nationale du Québec et de la fête du Canada, les 24 juin et 1er juillet prochains.

Une école anglophone s’installerait à Lévis

La Commission scolaire Central Québec (CSCQ) envisage d’inaugurer une école primaire anglophone dans la région de Lévis pour la rentrée scolaire 2020. La commission scolaire évalue que plus de 300 élèves traversent de la Rive-Sud à la Rive-Nord chaque jour.

LKQ investit 5 M$ dans ses installations de Pintendre

L’entreprise de pièces d’auto, LKQ Corporation, a annoncé un investissement de 5 M$ pour la construction d’un entrepôt de 40 000 pieds carrés dans ses installations de Pintendre le 10 juillet. Le bâtiment, dont les fondations sont présentement en construction, devrait être inauguré en décembre 2018.

Lévis aura sa succursale de la SQDC dès le 17 octobre

La Société des alcools du Québec (SAQ) a annoncé, par voie de communiqué de presse, que Lévis aura l’une des quatre premières succursales de la Société québécoise du cannabis (SQDC) dès que la loi entrera en vigueur le 17 octobre prochain. Le bail aurait été signé au cours des derniers jours.

Le Festibière de Lévis bat son plein au quai Paquet

Les amateurs de bières et de plein air ont rendez-vous au Quai Paquet pour la seconde édition du Festibière de Lévis. Les festivités se poursuivent toute la fin de semaine, jusqu’à dimanche. Le cru 2018 promet d’être riche en nouveautés et en variétés des microbrasseries, de la musique et des arts, sans oublier la vue.

Une fête du Canada sous le thème des super héros

Encore une fois, la Maison de la Famille Rive-Sud et Parcs Canada convient la population à souligner la fête du Canada au fort Numéro-Un de Lévis le 1er juillet. En nouveauté cette année, les organisatrices de l’événement familial invitent petits et grands à enfiler costumes et/ou accessoires de leur héros ou princesse favori.

Lévis obtient gain de cause contre un propriétaire négligent

La Ville de Lévis a obtenu gain de cause devant la Cour supérieure dans le dossier qui l’opposait au propriétaire du bâtiment situé au 281 de la rue Saint-Joseph. Une action avait été intentée en raison de l’état de «délabrement général» du bâtiment et du terrain.

Nicolas Bégin : Citoyen d’honneur de Lévis

Le chorégraphe et entrepreneur Nicolas Bégin a été nommé le troisième citoyen d’honneur de la Ville de Lévis le 21 juin. Il succède à Monique F. Leroux et Maurice Tanguay.

Une chorégraphie lévisienne pour Le Zéro du texto

Plus de 70 élèves des professeurs de danse en ligne lévisiens Jacques St-Amant et Céline Roy se sont réunis le 3 juillet au quai Paquet pour le tournage d’un vidéoclip sur la nouvelle chanson de Patrick Zabé, Le Zéro du texto.