Elles sont infirmières, infirmières auxiliaires, inhalothérapeutes et perfusionnistes en clinique, et ont fait entendre leur voix, le 1er décembre, devant l’aile psychiatrique de l’Hôtel-Dieu de Lévis. «À bout de souffle. À bout de nerfs. Besoin de ratios sécuritaire», ont scandé plusieurs dizaines de professionnels de la santé une partie de l’après-midi.

La veille, la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec (FIQ) lançait son Livre noir de la sécurité des soins, sous le slogan : on a notre quota ! Quelques heures plus tard, un incident à l’Hôtel-Dieu de Lévis a fait déborder le vase. Dès le lendemain matin, il a été convenu qu’une manifestation aurait lieu devant le pavillon Dominique-Bédard.

«On a pris le temps de regarder l’événement et pour nous, c’est l’illustration malheureuse de ce qui se passe dans le réseau et de ce qu’on dit haut et fort depuis plusieurs mois, a lancé la nouvelle présidente de la FIQ, Nancy Bédard. La sécurité des soins est en péril au Québec.»

Coincés dans un ascenseur

Vers 20h30 jeudi soir, un appel à la centrale 9-1-1 a été porté alors que deux bénéficiaires étaient coincés dans un ascenseur de l’établissement. «Un individu a voulu se sauver, mais lorsqu’il a vu que les portes étaient barrées, il est retourné à l’ascenseur, qui était occupé par un autre bénéficiaire. Il a semblé jouer avec les boutons et a appuyé sur celui d’arrêt», a raconté l’agent Maxime Pelletier du Service de police de Lévis.

Personne n’a été blessé et aucune résistance n’a eu lieu. Cependant, le deuxième individu a indiqué aux policiers vouloir porter plainte pour séquestration. Le fautif a été arrêté et immédiatement reconduit à sa chambre. Le dossier sera mis à l’étude. Cette intervention aura duré une trentaine de minutes.

«On va nous dire que c’est une exception, que c’est un événement malheureux qui n’arrive pas souvent. Je vais le répéter, 1 326 événements de ce type arrivent tous les jours au Québec, a déploré Mme Bédard avec entrain. On prend parole aujourd’hui et on ne se taira plus. On va dire à la population ce qui se passe vraiment dans le réseau.»

Équipes de soins adaptées

Ce que réclament les membres de la FIQ, c’est un ratio professionnel de soins/patient qui leur permettrait d’offrir des soins de qualité, dans un environnement sécuritaire. Déterminées, les membres, composés à 90 % de femmes, sont mobilisées plus que jamais à faire entendre leur message.

«Avec un ratio sécuritaire, on va baisser le nombre d’événements comme celui d’hier soir. Partout où ç’a été fait, à l’international, on a baissé de façon faramineuse (le nombre) de chutes, de plaies et d’événements de la sorte, a fait valoir la présidente. Aujourd’hui, je crois que la population va comprendre pourquoi on exige cela depuis des semaines.»

Il reste beaucoup à faire pour établir le nombre exact de ressources manquantes. «Il faut s’asseoir et faire cette démarche, a indiqué Mme Bédard. Ici, à Lévis, on a supprimé des dizaines de postes d’infirmières auxiliaires, notamment en santé mentale. C’est le chaos depuis ce temps-là. Qu’on remette ces postes en place, qu’on redonne des postes à temps complet, plutôt qu’à deux jours par semaine, et ensuite, on pourra voir combien de professionnels il nous manque.»

Les plus lus

Fête nationale du Québec : deux jours de festivités à Lévis

Les célébrations de la Fête nationale du Québec à Lévis se tiendront dans le Vieux-Lévis, à la Maison natale de Louis Fréchette et dans le quartier de Breakeyville, à l’invitation d’organismes et citoyens, sous la coordination de la Société nationale des Québécoises et Québécois de Chaudière-Appalaches (SNQCA). Parmi les nombreuses activités proposées les 23 et 24 juin, l’une des nouveautés sera l...

Fête nationale du Québec et fête du Canada : ouvert ou fermé?

Les heures d’ouvertures des services municipaux de la Ville de Lévis et de plusieurs commerces seront modifiées pendant les congés de la Fête nationale du Québec et de la fête du Canada, les 24 juin et 1er juillet prochains.

Une école anglophone s’installerait à Lévis

La Commission scolaire Central Québec (CSCQ) envisage d’inaugurer une école primaire anglophone dans la région de Lévis pour la rentrée scolaire 2020. La commission scolaire évalue que plus de 300 élèves traversent de la Rive-Sud à la Rive-Nord chaque jour.

LKQ investit 5 M$ dans ses installations de Pintendre

L’entreprise de pièces d’auto, LKQ Corporation, a annoncé un investissement de 5 M$ pour la construction d’un entrepôt de 40 000 pieds carrés dans ses installations de Pintendre le 10 juillet. Le bâtiment, dont les fondations sont présentement en construction, devrait être inauguré en décembre 2018.

Lévis aura sa succursale de la SQDC dès le 17 octobre

La Société des alcools du Québec (SAQ) a annoncé, par voie de communiqué de presse, que Lévis aura l’une des quatre premières succursales de la Société québécoise du cannabis (SQDC) dès que la loi entrera en vigueur le 17 octobre prochain. Le bail aurait été signé au cours des derniers jours.

Le Festibière de Lévis bat son plein au quai Paquet

Les amateurs de bières et de plein air ont rendez-vous au Quai Paquet pour la seconde édition du Festibière de Lévis. Les festivités se poursuivent toute la fin de semaine, jusqu’à dimanche. Le cru 2018 promet d’être riche en nouveautés et en variétés des microbrasseries, de la musique et des arts, sans oublier la vue.

Une fête du Canada sous le thème des super héros

Encore une fois, la Maison de la Famille Rive-Sud et Parcs Canada convient la population à souligner la fête du Canada au fort Numéro-Un de Lévis le 1er juillet. En nouveauté cette année, les organisatrices de l’événement familial invitent petits et grands à enfiler costumes et/ou accessoires de leur héros ou princesse favori.

Lévis obtient gain de cause contre un propriétaire négligent

La Ville de Lévis a obtenu gain de cause devant la Cour supérieure dans le dossier qui l’opposait au propriétaire du bâtiment situé au 281 de la rue Saint-Joseph. Une action avait été intentée en raison de l’état de «délabrement général» du bâtiment et du terrain.

Nicolas Bégin : Citoyen d’honneur de Lévis

Le chorégraphe et entrepreneur Nicolas Bégin a été nommé le troisième citoyen d’honneur de la Ville de Lévis le 21 juin. Il succède à Monique F. Leroux et Maurice Tanguay.

Une chorégraphie lévisienne pour Le Zéro du texto

Plus de 70 élèves des professeurs de danse en ligne lévisiens Jacques St-Amant et Céline Roy se sont réunis le 3 juillet au quai Paquet pour le tournage d’un vidéoclip sur la nouvelle chanson de Patrick Zabé, Le Zéro du texto.