Il est déjà possible de commander la deuxième revue La beauté dans la différence via le site de La Ruche.

Élève en Formation préparatoire au travail adapté (FPTA) à l’école Guillaume-Couture de Lévis, dans la classe de Madame Bianca, Mélanie Côté a participé à l’activité La beauté dans la différence, le 27 novembre. Que ce soit pour la coiffure, le maquillage, l’habillage ou la séance photo, la mannequin d’un jour était très excitée à l’idée de recevoir ce traitement de vedette pour une deuxième année.

Lancé en 2016 pour amener les élèves du groupe Accès FPTA à avoir confiance en eux, à briser les barrières et à relever de nouveaux défis, ce projet consiste à tenir une séance photo, qui servira à produire une revue.

Vendue sur la plateforme socioparticipative La Ruche, l’ouvrage a permis d’amasser 11 000 $ à sa première édition. Un montant qui a été remis à la Fondation Véro et Louis.

Interrogée entre la coiffure et le maquillage, Mélanie dit avoir bien dormi la veille, contrairement à certaines de ses 28 co-vedettes. Cependant, elle sentait l’excitation monter. «Je suis très nerveuse et mon niveau d’anxiété monte, a lancé l’adolescente avec un large sourire. J’avais envie de recommencer, parce que j’aime montrer ma différence et les goûts que j’ai.»

Vêtue d’une veste blanche sur chemise bleue et d’une jupe colorée ainsi qu’un leggings gris, la mannequin a adopté le style dresseur de Pokémons cette année. Un moment qu’elle a choisi de partager avec sa maman.

Passer à un autre niveau

Parce qu’Andréann Gilbert, enseignante responsable du projet, a demandé aux participants d’inviter la personne la plus importante de leur vie à prendre part à la séance. Une nouveauté qui s’inscrit dans l’idée d’axer cette deuxième édition sur les relations. D’ailleurs, le projet est passé à un autre niveau.

«L’an passé, on les préparait à se faire coiffer, à se faire maquiller, bref à se faire toucher. Cette année on a poussé avec l’exploration de soi. Par exemple, on les a préparés à donner une entrevue. Ils se sentaient très Le Lévy Honda remporte un duel au sommet ‘‘bigs’’», a expliqué Mme Gilbert.

Cette dernière ne pensait pas reconduire l’activité, jusqu’à ce qu’une participante revoie la vidéo de 2016 et mentionne à quel point ils étaient beaux. En effet, un changement positif avait été remarqué après la première édition.

«Ils avaient une plus grande ouverture, se promenaient la tête haute et saluaient les enseignants dans les corridors», a témoigné l’organisatrice. Ainsi, des cris de joie ont été entendus lorsqu’elle leur a annoncé que La beauté dans la différence revenait.

«Ils avaient hâte et je le vois ce matin, ils sont aussi fébriles que moi, a souligné l’enseignante. Ils se sentent importants, valorisés et uniques. Ils sentent que malgré leur différence, ils sont aussi beaux que tout le monde.»

Collaborations

Si 2016 servait à démystifier l’autisme et les gens qui ont une déficience, 2017 veut mettre en lumière les relations familiales, amicales et professionnelles. Par conséquent, Mme Gilbert s’est entourée de collaborateurs tels Mathieu Gratton et Patricia Paquin, qui écriront deux textes distincts au sujet de leur relation avec leur fils Benjamin, atteint d’autisme.

Rencontré sur les lieux, le père a admis ne pas encore avoir écrit son papier, mais s’est dit très inspiré.

«J’ai sacrifié de mon métier pour passer du temps avec lui et c’est fou toutes les activités qu’on peut faire. Mon problème sera de m’arrêter, parce qu’on a une limite d’espace, a indiqué l’humoriste en riant. On a une belle relation et parfois, on se chicane, comme n’importe qui. Puis on se parle et on se pardonne.»

Une partie des fonds amassés avec la deuxième revue La beauté dans la différence seront remis à la Fondation sur l’autisme et l’autre à l’organisation d’activités pour les élèves du groupe FPTA.

Les plus lus

La folie du pot légal gagne la région

Dès l'entrée en vigueur de la loi fédérale légalisant la consommation du cannabis et conformément à l'encadrement provincial (loi 157), la Société québécoise du cannabis (SQDC) a ouvert aujourd'hui ses douze points de vente, dont celui de Lévis situé au 95, route du Président-Kennedy, et d'un site Web transactionnel. Comme ailleurs au Québec, ce moment était fort attendu dans la région puisqu'une ...

Les Aidants scolaires entrent au CPE

À la Coquinerie, l’une des installations du CPE le Vire-Crêpe, des bénévoles du Mouvement des aidants scolaires sont présents aux côtés des éducatrices pour les aider à répondre aux besoins des enfants, comme enfiler un manteau, ou donner de l’attention supplémentaire à un petit en lui lisant une histoire. Testé pendant un an, ce projet pilote pourrait ensuite être étendu.

Imbattables ces Chevaliers

Les Chevaliers de la Ligue de hockey midget AAA du Québec étaient à l’action les 5 et 7 octobre dernier. Probablement la fin de semaine d’activités la plus éprouvante depuis le début du calendrier, puisqu’ils affrontaient les Cantonniers à Magog, invaincus avant le passage de la formation lévisienne, le 5 octobre, et les Vikings de Saint-Eustache, le 7 octobre. La troupe de l’entraîneur Mathieu Tu...

Projet d’hôtellerie hospitalière : demande de démolition acceptée

Les résidences situées 15 rue Charles-Édouard et 36 rue Montcalm pourront finalement être démolies pour laisser place à un projet d’hôtellerie hospitalière voulu par Dessercom en prévision de l’ouverture du centre de cancérologie à l’Hôtel-Dieu de Lévis, a tranché le conseil municipal dans une décision rendue le 24 septembre lors de la séance ordinaire.

L'urgence de Paul-Gilbert fermera à 19h dès le 3 novembre

Par voie de communiqué, le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Chaudière-Appalaches a annoncé, le 18 octobre, qu'il modifiera «temporairement» les heures d’ouverture de l’urgence du Centre Paul-Gilbert le soir dès le 3 novembre, et ce, «pour une période indéterminée». Désormais, les services médicaux seront offerts sept jours sur sept, de 7h à 19h.

Sondage Journal de Lévis/CJMD 96,9 FM : appuis massifs pour Paradis et Picard

Selon un sondage Axiome marketing/Imago Agence de communication pour le compte du Journal de Lévis et de CJMD 96,9 FM, les députés sortants et candidats de la Coalition avenir Québec (CAQ) dans Lévis et Chutes-de-la-Chaudière, François Paradis et Marc Picard, voguent aisément vers une réélection.

Une saison qui promet pour les Commandeurs

Les Commandeurs du Collège de Lévis entament leur saison les 5 et 6 octobre prochains. Évoluant dans la Ligue de hockey préparatoire scolaire (LHPS), les formations M17 et M18 sont jeunes, mais prometteuses. Claude Boivin, entraîneur-chef des M18, est confiant pour la campagne 2018-2019 des Commandeurs.

Des Chevaliers encore imbattables

Les Chevaliers de Lévis n’ont toujours pas été vaincus en ce début de saison dans la Ligue de hockey midget AAA du Québec, un exploit égalé par les Cantonniers de Magog. Alors que la formation lévisienne entamait la séquence la plus compétitive de son calendrier depuis le début de la saison. La troupe de Mathieu Turcotte a remporté ses duels face aux Lions du Lac Saint-Louis et du Rousseau-Royal d...

Un premier Défi Chaîne de vie en Chaudière-Appalaches

C’est le dimanche 14 octobre prochain qu’aura lieu au Mont Orignal, à Lac-Etchemin, la première édition régionale du Défi Chaîne de vie. Grâce à cet événement, les citoyens de la Chaudière-Appalaches pourront prendre part chez eux à cette activité visant à promouvoir le don d’organes.

Davie : la CSN déplore «l'inertie» des partis politiques provinciaux

Par voie de communiqué, la CSN a dénoncé, le 27 septembre, le «manque de combativité des partis politiques pour préserver les emplois au Québec», particulièrement au vu de la situation du chantier maritime Davie de Lévis et de la subvention accordée à la CTMA pour la construction du navire Vacancier assurant la navette entre Montréal et les Îles-de-la-Madeleine.