Le Théâtre annoncera sa prochaine production estivale fin février. (CRÉDIT : COURTOISIE)

À la suite du départ en octobre dernier de la directrice générale et productrice, Dany Gagnon, après 21 ans passés au sein de l’institution, le théâtre, qui entend bien continuer d'offrir des spectacles d’été de qualité, près de Saint-Michel-de-Bellechasse, a annoncé la composition de sa nouvelle équipe.

En plus des nouveaux visages, le Théâtre Beaumont-St-Michel, poursuivra ses activités sous une nouvelle entité légale, Les Productions Beaumont-Saint-Michel. Forte de ses années d’expérience dans l’univers théâtral, l’équipe prend donc également la tête cette société. L’actuel propriétaire des lieux, Claude-André Roy, devient l'actionnaire principal de cette entité.

«Le changement est dans la continuité des activités du Théâtre Beaumont-Saint-Michel. Je suis là depuis 1983, du temps de Pierre Dufresne. Le théâtre a eu des activités sous Pierre Dufresne, sous Gilbert Lepage, sous Dany Gagnon. J’ai été présent dans toutes ces équipes et, suite aux derniers événements, je suis toujours là. Il y a une nouvelle équipe qui est en place. Notre intention est d’apporter du nouveau, mais dans la continuité des activités du théâtre», a-t-il déclaré.

Une équipe aguerrie

À ses côtés, Céline Marcotte y agira à titre de productrice déléguée tout en conservant le poste de directrice générale du Théâtre du Rideau Vert (situé à Montréal) poste qu’elle occupe depuis déjà une dizaine d’années. Reynald Robinson, auteur, professeur et homme de théâtre d’expérience, et qui a participé à titre de metteur en scène et de comédien à quelques productions récentes du Théâtre Beaumont-Saint-Michel, a été nommé directeur artistique de la compagnie de production.

«C’est une équipe aguerrie qui reprend le flambeau pour les années qui viennent. Ce sont des gens de métiers qui vont faire leur travail dans la même perspective que les années passées», souligne Claude-André Roy, qui participera aussi à la plupart des décisions. Comme leurs prédécesseurs, ils seront en charge de trouver un texte, les acteurs, la mise en scène et de s’occuper de l’accueil du public. La prochaine production estivale sera annoncée, comme les années passées, à la fin février.

Un départ et de nouvelles perspectives

Revenant sur le départ de Dany Gagnon, l’ancienne directrice générale et productrice, Claude-André Roy a constaté que depuis cette séparation, chacun est parti de son côté. «Dany fait son travail de productrice, mais sans ma participation, et moi, je fais mon travail de producteur et d’homme de théâtre, mais sans sa participation. C’est comme dans un divorce, les deux partent chacun de leur côté et refont leur vie avec le background qu’ils ont.» Dany Gagnon reprendra la pièce jouée à l’été dernier, Le Concierge, à Québec et dans les Basses-Laurentides, près de Montréal.

Pour l’avenir, l’attention sera mise afin de prolonger la période d’activité du théâtre. «On va essayer de trouver une manière d’utiliser le théâtre et de l’offrir encore pour des activités culturelles et artistiques pendant le début de la saison d’automne. Sans être une priorité, c’est une intention ferme de notre part.»

Affichant une bonne santé financière ces dernières années, le théâtre a su séduire et fidéliser son public. «C’est une relation d’amour que les gens de la région manifestent envers notre théâtre, qui essaie chaque année de produire quelque chose de qualité. Ils viennent profiter du site et du spectacle qu’on présente.» Une relation stable depuis que le théâtre, né en 1975, existe. 

Les plus lus

Gala Jeunes Entrepreneurs: Alexandre Paré s’empare du prix Coup de cœur

Ils étaient plus de 40 candidats, 5 ont été sélectionnés puis 2 récompensés. Alexandre Paré, de Revtech Systèmes Inc. à Saint-Joseph-de-Beauce, a reçu le prix Coup de cœur du jury du tout premier Gala Jeunes Entrepreneurs Banque Nationale, présenté le 23 novembre à la chapelle du Patro de Lévis. De son côté, Jean-François Pichette, de la Clinique de réadaptation Hippo-Action de Lévis, a été le lau...

Odyssée linguistique dans une école ontarienne pour une Lévisienne

Passionnée par les langues et leur univers culturel, une jeune Lévisienne, Justine Tremblay, officie comme monitrice de langue dans une école de l'Ontario, dans le cadre du programme Odyssée. Elle raconte au Journal son aventure.

Pas de deuxième navire ravitailleur pour la Davie?

Selon ce que rapportent plusieurs médias de Québec, le gouvernement fédéral ne commandera pas de deuxième navire ravitailleur temporaire au Chantier Davie.

Des sifflets encore dérangeants

Quatre ans après avoir demandé au conseil municipal de Lévis de s'attaquer à cette problématique, certains citoyens de Charny sont déçus que l'administration Lehouillier n'ait toujours pas trouvé de solutions aux désagréments provoqués par les nombreux sifflets de train pouvant être entendus dans ce quartier.

Front commun pour la Davie

Lors d’une conférence de presse le 27 novembre, Dominique Vien, députée de Bellechasse et ministre provinciale responsable de la région, Alex Vicefield, propriétaire du Chantier Davie, Stéphane Thériault, vice-président exécutif de la Chambre de commerce de Lévis, et Gilles Lehouillier, maire de Lévis, ont demandé que le gouvernement fédéral corrige «l’injustice commise en 2011» en incluant immédi...

Silence radio entre Québec et Dessercom

Deux semaines se sont écoulées depuis la sortie de Dessercom, qui réclamait des ressources supplémentaires et des explications concernant la méthode de calcul du Ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) du Québec pour déterminer le nombre d’heures par territoire. Encore aujourd’hui, c’est le silence radio.

Prix Nobilis: Roger Parent récipiendaire du prix Hommage

Le 31e gala des Prix Nobilis a rendu hommage aux professionnels de la construction et de l’habitation, le 1er décembre. Une soirée qui avait une couleur lévisienne, alors que deux entreprises du territoire ont été lauréates, mais surtout parce qu’elle a souligné la carrière de Roger Parent, fondateur de Logisco.

Parmi l’élite du handball québécois

Membres de l’équipe du Québec, Benjamin Hasty, Etienne Mercier, Michael Lambert, Dereck et Cedrick Dupéré, Kevin Cliche et Marc-André Vachon, du Club de handball de Lévis, ont participé à la toute première compétition de la nouvelle Super Series 2017-2018, à la mi-novembre. Invaincus durant le tournoi, les compétiteurs élites reprendront le flambeau cet hiver, à l’occasion de ce deuxième rendez-vo...

Davie : LeBel demande l’intervention de Couillard

Face à la possibilité que Chantier Davie mette à pied 800 travailleurs en raison de la livraison prochaine de l’Asterix, Harold LeBel, député de Rimouki et porte-parole du Parti québécois (PQ) en matière de stratégie maritime et pour la région de Chaudière-Appalaches, a demandé, le 23 novembre à la sui...

Aide médicale à mourir : «Mon épouse a quitté la vie dans la sérénité»

Aline Carrier a cessé de vivre le 1er novembre à l’Hôtel-Dieu de Lévis, auprès de ceux qu’elle a aimés et qui l’ont aimée tout au long de sa vie. À 61 ans, après avoir combattu la maladie, celle qui n’a jamais baissé les bras, a choisi de partir dans la dignité. André Plourde, son époux qui l’a accompagnée tout au long du processus, a décidé de raconter ce qu’est l’aide médicale à mourir.