Le Théâtre annoncera sa prochaine production estivale fin février. (CRÉDIT : COURTOISIE)

À la suite du départ en octobre dernier de la directrice générale et productrice, Dany Gagnon, après 21 ans passés au sein de l’institution, le théâtre, qui entend bien continuer d'offrir des spectacles d’été de qualité, près de Saint-Michel-de-Bellechasse, a annoncé la composition de sa nouvelle équipe.

En plus des nouveaux visages, le Théâtre Beaumont-St-Michel, poursuivra ses activités sous une nouvelle entité légale, Les Productions Beaumont-Saint-Michel. Forte de ses années d’expérience dans l’univers théâtral, l’équipe prend donc également la tête cette société. L’actuel propriétaire des lieux, Claude-André Roy, devient l'actionnaire principal de cette entité.

«Le changement est dans la continuité des activités du Théâtre Beaumont-Saint-Michel. Je suis là depuis 1983, du temps de Pierre Dufresne. Le théâtre a eu des activités sous Pierre Dufresne, sous Gilbert Lepage, sous Dany Gagnon. J’ai été présent dans toutes ces équipes et, suite aux derniers événements, je suis toujours là. Il y a une nouvelle équipe qui est en place. Notre intention est d’apporter du nouveau, mais dans la continuité des activités du théâtre», a-t-il déclaré.

Une équipe aguerrie

À ses côtés, Céline Marcotte y agira à titre de productrice déléguée tout en conservant le poste de directrice générale du Théâtre du Rideau Vert (situé à Montréal) poste qu’elle occupe depuis déjà une dizaine d’années. Reynald Robinson, auteur, professeur et homme de théâtre d’expérience, et qui a participé à titre de metteur en scène et de comédien à quelques productions récentes du Théâtre Beaumont-Saint-Michel, a été nommé directeur artistique de la compagnie de production.

«C’est une équipe aguerrie qui reprend le flambeau pour les années qui viennent. Ce sont des gens de métiers qui vont faire leur travail dans la même perspective que les années passées», souligne Claude-André Roy, qui participera aussi à la plupart des décisions. Comme leurs prédécesseurs, ils seront en charge de trouver un texte, les acteurs, la mise en scène et de s’occuper de l’accueil du public. La prochaine production estivale sera annoncée, comme les années passées, à la fin février.

Un départ et de nouvelles perspectives

Revenant sur le départ de Dany Gagnon, l’ancienne directrice générale et productrice, Claude-André Roy a constaté que depuis cette séparation, chacun est parti de son côté. «Dany fait son travail de productrice, mais sans ma participation, et moi, je fais mon travail de producteur et d’homme de théâtre, mais sans sa participation. C’est comme dans un divorce, les deux partent chacun de leur côté et refont leur vie avec le background qu’ils ont.» Dany Gagnon reprendra la pièce jouée à l’été dernier, Le Concierge, à Québec et dans les Basses-Laurentides, près de Montréal.

Pour l’avenir, l’attention sera mise afin de prolonger la période d’activité du théâtre. «On va essayer de trouver une manière d’utiliser le théâtre et de l’offrir encore pour des activités culturelles et artistiques pendant le début de la saison d’automne. Sans être une priorité, c’est une intention ferme de notre part.»

Affichant une bonne santé financière ces dernières années, le théâtre a su séduire et fidéliser son public. «C’est une relation d’amour que les gens de la région manifestent envers notre théâtre, qui essaie chaque année de produire quelque chose de qualité. Ils viennent profiter du site et du spectacle qu’on présente.» Une relation stable depuis que le théâtre, né en 1975, existe. 

Les plus lus

Fête nationale du Québec : deux jours de festivités à Lévis

Les célébrations de la Fête nationale du Québec à Lévis se tiendront dans le Vieux-Lévis, à la Maison natale de Louis Fréchette et dans le quartier de Breakeyville, à l’invitation d’organismes et citoyens, sous la coordination de la Société nationale des Québécoises et Québécois de Chaudière-Appalaches (SNQCA). Parmi les nombreuses activités proposées les 23 et 24 juin, l’une des nouveautés sera l...

Fête nationale du Québec et fête du Canada : ouvert ou fermé?

Les heures d’ouvertures des services municipaux de la Ville de Lévis et de plusieurs commerces seront modifiées pendant les congés de la Fête nationale du Québec et de la fête du Canada, les 24 juin et 1er juillet prochains.

Une école anglophone s’installerait à Lévis

La Commission scolaire Central Québec (CSCQ) envisage d’inaugurer une école primaire anglophone dans la région de Lévis pour la rentrée scolaire 2020. La commission scolaire évalue que plus de 300 élèves traversent de la Rive-Sud à la Rive-Nord chaque jour.

LKQ investit 5 M$ dans ses installations de Pintendre

L’entreprise de pièces d’auto, LKQ Corporation, a annoncé un investissement de 5 M$ pour la construction d’un entrepôt de 40 000 pieds carrés dans ses installations de Pintendre le 10 juillet. Le bâtiment, dont les fondations sont présentement en construction, devrait être inauguré en décembre 2018.

Lévis aura sa succursale de la SQDC dès le 17 octobre

La Société des alcools du Québec (SAQ) a annoncé, par voie de communiqué de presse, que Lévis aura l’une des quatre premières succursales de la Société québécoise du cannabis (SQDC) dès que la loi entrera en vigueur le 17 octobre prochain. Le bail aurait été signé au cours des derniers jours.

Le Festibière de Lévis bat son plein au quai Paquet

Les amateurs de bières et de plein air ont rendez-vous au Quai Paquet pour la seconde édition du Festibière de Lévis. Les festivités se poursuivent toute la fin de semaine, jusqu’à dimanche. Le cru 2018 promet d’être riche en nouveautés et en variétés des microbrasseries, de la musique et des arts, sans oublier la vue.

Une fête du Canada sous le thème des super héros

Encore une fois, la Maison de la Famille Rive-Sud et Parcs Canada convient la population à souligner la fête du Canada au fort Numéro-Un de Lévis le 1er juillet. En nouveauté cette année, les organisatrices de l’événement familial invitent petits et grands à enfiler costumes et/ou accessoires de leur héros ou princesse favori.

Lévis obtient gain de cause contre un propriétaire négligent

La Ville de Lévis a obtenu gain de cause devant la Cour supérieure dans le dossier qui l’opposait au propriétaire du bâtiment situé au 281 de la rue Saint-Joseph. Une action avait été intentée en raison de l’état de «délabrement général» du bâtiment et du terrain.

Nicolas Bégin : Citoyen d’honneur de Lévis

Le chorégraphe et entrepreneur Nicolas Bégin a été nommé le troisième citoyen d’honneur de la Ville de Lévis le 21 juin. Il succède à Monique F. Leroux et Maurice Tanguay.

Une chorégraphie lévisienne pour Le Zéro du texto

Plus de 70 élèves des professeurs de danse en ligne lévisiens Jacques St-Amant et Céline Roy se sont réunis le 3 juillet au quai Paquet pour le tournage d’un vidéoclip sur la nouvelle chanson de Patrick Zabé, Le Zéro du texto.