Pierre Fortier est un «bebelleux» et un passionné de hockey. Père de famille et entraîneur depuis 14 ans au sein du hockey mineur, le Lévisien s’apprête à prendre le marché d’assaut avec le Power Drill Hockey, une invention qui pourrait changer la méthode d’entraînement des athlètes à travers le monde.

Le Power Drill Hockey est un passeur de rondelles, qui peut être utilisé 12 mois par année et sur n’importe quelle surface.

Par conséquent, il rejoint autant les amateurs de hockey sur glace que les joueurs de ringuette, de dek hockey ou simplement ceux qui aiment jouer dans la rue.

«C’est un joueur imaginaire, alors si tu lui passes la rondelle, elle va revenir. Le Power Drill Hockey garde l’enfant allumé. Il peut être intégré à certains exercices, pour aider les gardiens dans leurs déplacements, pour activer la dextérité et les réflexes, ou pratiquer le lancer sur réception», a décrit l’inventeur.

Cet outil carré de 27 pouces de largeur est fabriqué localement, par des gens et des entreprises de la Rive-Sud. Le secret est dans la bande qui compose les quatre côtés et qui ressemble à une ceinture de sécurité, mais tissée dans le sens inverse, et dont la densité peut être ajustée selon le niveau de performance.

Pour ses fils

Tout a commencé il y a environ cinq ans.

«Je fais toujours une patinoire sur mon terrain pour mes gars. L’un d’eux restait toujours plus longtemps dehors que l’autre. Il m’a demandé d’inventer quelque chose afin qu’il puisse se faire des passes à lui-même. Je ne savais pas si ça existait ou pas. Donc, j’ai fait mes recherches. Il y avait bien quelque chose aux États-Unis, mais pas tout à fait le même genre. Ç’a commencé avec des 2x4 et ensuite, ç’a pris la forme d’un petit triangle. Du premier prototype jusqu’à maintenant, j’en ai fait huit différents», a raconté le Beauceron d’origine.

Au départ, il l’a fait pour ses jumeaux et une utilisation personnelle. Puis rapidement, les gens ont commencé à être curieux et vouloir les plans.

«Je me suis dit : voilà ma chance de me lancer [en affaires]. Deux amis qui ont leur propre compagnie sont devenus mes partenaires. Au départ, ils avaient presque plus confiance que moi», a admis M. Fortier.

Haut de gamme

Après quatre ans d’essais et de développement, incluant toutes les démarches pour s’assurer qu’il était conforme au point de vue légal, le Power Drill Hockey a été catégorisé «haut de gamme» par les compagnies CCM et Blue Sport.

Puis, il a été mis en marché dans la dernière année. Il vient d’entrer en Ontario et arrivera dans l’Ouest canadien prochainement. Il est maintenant disponible sur le site de vente en ligne Amazon.

«C’est vraiment hot, s’est exclamé le nouvel entrepreneur. Je suis excité comme un enfant.»

Plus de 100 passeurs de rondelles ont été distribués jusqu’à présent. Cinq ont pris la direction de l’Europe et un deuxième équipement, long de 48 pouces, est en production.

Pour l’instant, cette passion l’occupe à temps partiel. Cependant, l’intérêt de présenter le Power Drill Hockey aux Dragons en 2018 est bien vivant. Cette action pourrait devenir un tournant majeur pour son essor et sa visibilité.

Déjà, le Power Drill Hockey a attiré l’attention de parents, d’écoles de hockey et même d’une organisation de hockey mineur dans Chaudière-Appalaches. Samuel Morin, défenseur professionnel qui appartient aux Flyers de Philadelphie, en est en le porte-parole. «Même si je n’en vends que 50 000, au final, ça va être un méchant beau trip et quelque chose qui pourra rendre mes gars fiers de leur père», a conclu le Lévisien.

Les plus lus

Un feu se déclare dans le garage d’une résidence à Lévis

La Direction du service de la sécurité incendie de la Ville de Lévis (DSSIVL) est intervenue hier soir à Lévis pour combattre un feu qui s’était déclaré dans le garage d’une résidence.

Lévis aura son centre de jeu de laser

Bien établie dans la région de Montréal et à Québec, Laser Game Évolution ouvrira dans les prochains mois un centre de jeu de laser à Lévis. Situé au 38, rue Jacques-Nau, le nouvel établissement ouvrira ses portes en vue de la prochaine relâche scolaire en mars.

Un parc bonifié entre Saint-Jean et Saint-Romuald

C’est en compagnie de collègues du conseil municipal ainsi que de bénévoles que le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a présenté, le 13 décembre, les améliorations apportées cette année au parc multifonctionnel de la Rivière-Etchemin. Plusieurs de ces nouveautés profiteront aux utilisateurs du centre de ski de fond Les Sentiers La Balade de Saint-Jean-Chrysostome, un organisme lévisien situé dans...

Un jeune infirmier en stage à Haïti

Sept étudiantes, un étudiant et deux professeures en technique de Soins infirmiers du Cégep de Lévis-Lauzon ont aidé à soigner 582 patients lors d’un voyage humanitaire à Haïti, en 2018. Un voyage qui a changé le regard d’Antonin Giguère, futur infirmier parti pour la seconde fois sur ce territoire des Caraïbes.

50 ans pour le Cégep de Lévis-Lauzon

Fondé le 7 mai 1969, le Cégep de Lévis-Lauzon a diplômé près de 34 000 étudiants. Cette année, l’institution fête ses 50 ans et l’organisation souhaite inviter étudiants, membres du personnel, diplômés et citoyens à venir célébrer le passé, mais aussi l’avenir.

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 26 décembre 2018

À quelques jours de la nouvelle année, je vous partage les souhaits que je tiens à adresser à différentes personnalités de la région.

Les Chevaliers restent parfaits à l’arraché

De retour à l’action après le congé des Fêtes, les Chevaliers de Lévis de la Ligue de hockey midget AAA du Québec (LHMAAAQ) accueillaient les Albatros du Collège Notre-Dame de Rivière-du-Loup et l’Intrépide de Gatineau, les 4 et 5 janvier. La formation lévisienne a remporté ses deux matchs pour porter sa séquence d’invincibilité à 32 victoires consécutives.

Le zéro déchet gagne Lévis

Programme d’accompagnement mené par la ville, groupes Facebook, épicerie en vrac et commerçants qui proposent à leurs clients d’apporter leurs propres plats, les pratiques évoluent en même temps que la conscience environnementale se développe.

Une tempête pour amorcer la nouvelle année

Environnement Canada a émis un avertissement de tempête hivernale pour les secteurs de Lévis, Bellechasse et Saint-Lambert-de-Lauzon.

Deux bébés du 1er janvier à Lévis

Le premier bébé de l’année né à l’Hôtel-Dieu de Lévis est originaire de Saint-Apollinaire. Mélissa Rivard et Olivier Chouinard ont accueilli le petit Valentin, le 1er janvier à 3h53. Le même jour à 21h, un deuxième bébé a pointé le bout de son nez. Nathan (sur la photo) fait le bonheur de ses parents, Cindy Lévesque et Samuel Maltais, qui résident à Lévis.