La Société historique Alphonse-Desjardins a inauguré sa nouvelle exposition, Innover pour coopérer, à l’édifice Desjardins, le 23 novembre, en présence de la secrétaire générale et vice-présidente Gouvernance et Développement durable du ‘ouvement Desjardins, Pauline D’Amboise. Unique en son genre, cette exposition est entièrement interactive.

Le parcours interactif met en lumière les innovations de produits et de services réalisées par Desjardins, depuis l’an 2000, en matière d’éducation financière, de développement socio-économique et de nouvelles technologies, notamment utilisées dans les transactions. Sont, entre autres, présentés Monético, la Caisse scolaire en ligne ou encore le programme éducatif, Mes finances-mes choix. 

«Desjardins est tourné vers l’avenir. Nous voulons être innovateurs pour mieux servir nos membres et clients. L’exposition est une expérience immersive et interactive, car les gens sont au centre de l’expérience. Tout le long de la fresque, il y a des boutons et des interactions cachées que les gens peuvent découvrir en étant curieux», a déclaré Christine Plante, directrice de la Société historique Alphonse-Desjardins, qui met en valeur l’histoire et le patrimoine du Mouvement Desjardins.

Choisir un personnage

Au début de l’exposition, chacun est invité à choisir l’un des quatre personnages, le couple engagé, le millénial, l’entrepreneure ou encore la famille branchée, et à se glisser dans sa peau. Grâce à un système de projection et un audioguide, le visiteur est immergé dans le parcours lumineux qui se dévoile sous ses yeux. Il peut ainsi découvrir les services existants en fonction du profil qui lui correspond le plus.

À la fin de l’exposition, le visiteur est invité à contribuer à l’arbre consultatif, afin de se positionner sur des questions d’avenirs et partager sa vision de ce que pourrait être Desjardins demain. Grâce à un téléphone intelligent ou une tablette mise à sa disposition, le public peut répondre à un questionnaire, puis le lancer dans l’arbre. Sa réponse deviendra alors une feuille qui restera visible parmi les branches, dans le feuillage appelé à s’étoffer au fil du temps.  

«Avec la consultation, le visiteur se sent important dans la prise de décision au sujet de la direction dans laquelle la coopérative s’en va. La décision n’est pas prise indépendamment de la base, mais c’est une main qui est tendue à travers les nouvelles technologies pour amener le grand public à participer à cette évolution», a expliqué Nadir Moukheiber, CIO chez Graphic eMotion, la société montréalaise à l’origine des visuels et des animations de l’exposition. 

L’édifice Desjardins, situé au 59, rue Bégin accueille, au rez-de-chaussée, deux expositions gratuites ouvertes au public, mettant en valeur le patrimoine historique du Mouvement Desjardins. Il est possible de visiter ces expositions du lundi au vendredi, de 8h30 à 16h30.

Les plus lus

Une seconde caisse mobile Desjardins sur la route

Mise en service le 5 avril sur le campus de l’université Laval, à Québec, la seconde caisse mobile Desjardins sera en service à Lévis le 16 juin, lors du défi Piere-Lavoie.

Jérémy Bolduc rêve des Jeux olympiques un bloc à la fois

Jérémy Bolduc n’a qu’une idée en tête lorsqu’on lui parle de ses aspirations en escalade. «Je vais continuer de faire de la compétition jusqu’à ce que je me rende aux Jeux olympiques, affirme-t-il sans hésiter. Je veux vraiment y aller. Ce serait un rêve de représenter le Canada.»

Une soirée tout en rock et en émotion avec Starmania

Les jeunes artistes du Collège de Lévis n’avaient rien à envier à ceux de Broadway, lors de la première de Starmania le 12 avril. Ils ont chanté et dansé comme des pros, pour le plus grand plaisir des yeux et des oreilles. La troupe revient ce vendredi soir et demain sur la scène de l’auditorium.

Difficultés avec le transport adapté

Depuis quelques semaines, plusieurs utilisateurs du service de transport adapté de la Société de transport de Lévis (STLévis) se plaignent au Journal des problèmes rencontrés depuis quelques mois. Alors que le transport adapté doit leur faciliter la vie, le service est désormais de plus en plus inaccessible, selon eux.

L'inestimable cadeau de Silvia Suarez

La Lévisienne Silvia Suarez a hérité de la maladie du rein qui a emporté sa mère. Le diagnostic est tombé en 2005, alors qu’elle était affectée de haute pression. De fil en aiguille, la dialyse est entrée dans sa routine et son nom a été ajouté à la liste d’attente pour recevoir un don d’organe. Son souhait le plus cher a été exaucé le 10 octobre 2009.

«Les malades sont les infirmières»

Le Syndicat des professionnels en soin de Chaudière-Appalache (SPSCA) s’est réuni en assemblée générale extraordinaire pour parler des négociations en cours avec le CISSS, au centre de congrès et d’exposition de Lévis, le 27 mars.

LHPS : départ canon des Commandeurs en séries

Quatre formations des Commandeurs du Collège de Lévis ont commencé leurs séries d’après-saison dans la Ligue de hockey préparatoire scolaire (LHPS) pendant la dernière fin de semaine. Seule équipe en action au Complexe 2 Glaces Honco de Lévis, la formation des moins de 18 ans a été plutôt convaincante à domicile.

Une ambulance ajoutée au territoire de Lévis

Le ministre de la Santé et des Services sociaux du Québec, Gaétan Barrette, a annoncé, le 29 mars, un investissement de 20,5 M$ supplémentaires «pour intensifier la couverture ambulancière dans plusieurs régions» de la province. Grâce à cette annonce, le territoire de Lévis pourra notamment compter sur une ambulance supplémentaire.

Davie : des travailleurs du chantier manifestent leur impatience

Au lendemain des révélations de Radio-Canada, à l’effet que les négociations pour le projet Resolute (brise-glaces) avec Ottawa piétinent, des travailleurs du Chantier Davie ont choisi de manifester à Québec ce matin, dès 11h, devant le bureau de comté de Jean-Yves Duclos, député fédéral libéral et ministre du cabinet Trudeau.

Des produits dérivés pour ES Café

Près d’un an après avoir ouvert une troisième succursale à Lévis, ES Café poursuit son expansion. Depuis la fin février, l’entreprise lévisienne offre des produits dérivés dans ses cafés de Lauzon, Saint-Nicolas et Saint-Romuald.