Marie-France Larouche, Nancy Bélanger et Brenda Nicholls formeront équipe avec Valérie Grenier et Julie Rainville (absentes sur la photo).

Le Championnat provincial Scotties se prépare au Club de curling Etchemin de Lévis. Du 9 au 14 janvier, les cinq meilleurs clubs féminins du Québec se rencontreront pour obtenir un billet en prévision du Championnat national, tenu en février, et trois équipes juniors les rejoindront pour former un tableau équilibré pendant l’événement. Entre l’expérience et la jeunesse, l’équipe de Marie-France Larouche risque d’avoir la faveur du public.

«Étant donné que la compétition avait lieu ici, l’équipe de Marie-France, qui a gagné de nombreux titres provinciaux et représenté le Québec à plusieurs reprises, a été reformée. Cette année, ce sera une équipe entière de la Rive-Sud. Elle s’est adjointe des filles avec qui elle a déjà gagné les Championnats canadiens juniors, soit Valérie Grenier, Nancy Bélanger, Julie Rainville et Brenda Nicholls», a expliqué Pierre Goulet, membre du comité organisateur. 

«Compte tenu de leur expérience et leur capacité de jeu, elles partent favorites avec l’équipe d’Ève Bélisle, qui a représenté le Québec à quelques reprises au Championnat canadien également.» Le noyau de ces cinq équipes était présent l’an dernier, lorsque le club a reçu les championnats provinciaux masculin et féminin à l’Aréna de Lévis. «Les équipes inscrites sont vraiment la crème des compétitrices au niveau provincial. Et elles viendront parce qu’elles considèrent toutes avoir de bonnes chances de l’emporter», a renchéri M. Goulet. 

Ajout des juniors

Il n’y a pas si longtemps, les équipes devaient se qualifier lors de Finales régionales, mais son nombre décroisant chez les femmes a laissé la porte ouverte aux inscriptions. Ensuite, «Curling Québec a sollicité des équipes juniors pour compléter le programme, parce qu’à cinq équipes, ç’aurait été difficile de faire un bel horaire. Ainsi, notre calendrier sera plus équilibré et il nous permet de commencer le 9 janvier, avec les pratiques et un match d’ouverture», a expliqué l’organisateur.

Le tournoi se poursuivra les 10, 11 et 12. Les bris d’égalité, au besoin, et les demi-finales se joueront le 13, puis la finale, le 14 janvier en après-midi, avec les traditionnelles cérémonies d’ouverture et de fermeture. Entre 50 et 100 spectateurs sont attendus tous les jours dans ce club de près de 400 membres, qui, rappelons-le, a reçu ce championnat en 2008.

«Lors de la finale, la place était remplie et les estrades étaient pleines, a rappelé M. Goulet. On avait une zone VIP et une zone réservées pour les médias. Il y avait au moins 125-150 personnes et ce sera plaisant d’en recevoir autant. Ce serait une belle réponse pour ce sport un peu méconnu, mais de plus en plus apprécié du fait qu’il est présenté aux Olympiques.»

Les plus lus

Fête nationale du Québec : deux jours de festivités à Lévis

Les célébrations de la Fête nationale du Québec à Lévis se tiendront dans le Vieux-Lévis, à la Maison natale de Louis Fréchette et dans le quartier de Breakeyville, à l’invitation d’organismes et citoyens, sous la coordination de la Société nationale des Québécoises et Québécois de Chaudière-Appalaches (SNQCA). Parmi les nombreuses activités proposées les 23 et 24 juin, l’une des nouveautés sera l...

Fête nationale du Québec et fête du Canada : ouvert ou fermé?

Les heures d’ouvertures des services municipaux de la Ville de Lévis et de plusieurs commerces seront modifiées pendant les congés de la Fête nationale du Québec et de la fête du Canada, les 24 juin et 1er juillet prochains.

Une école anglophone s’installerait à Lévis

La Commission scolaire Central Québec (CSCQ) envisage d’inaugurer une école primaire anglophone dans la région de Lévis pour la rentrée scolaire 2020. La commission scolaire évalue que plus de 300 élèves traversent de la Rive-Sud à la Rive-Nord chaque jour.

Le Festibière de Lévis bat son plein au quai Paquet

Les amateurs de bières et de plein air ont rendez-vous au Quai Paquet pour la seconde édition du Festibière de Lévis. Les festivités se poursuivent toute la fin de semaine, jusqu’à dimanche. Le cru 2018 promet d’être riche en nouveautés et en variétés des microbrasseries, de la musique et des arts, sans oublier la vue.

Lévis aura sa succursale de la SQDC dès le 17 octobre

La Société des alcools du Québec (SAQ) a annoncé, par voie de communiqué de presse, que Lévis aura l’une des quatre premières succursales de la Société québécoise du cannabis (SQDC) dès que la loi entrera en vigueur le 17 octobre prochain. Le bail aurait été signé au cours des derniers jours.

Une fête du Canada sous le thème des super héros

Encore une fois, la Maison de la Famille Rive-Sud et Parcs Canada convient la population à souligner la fête du Canada au fort Numéro-Un de Lévis le 1er juillet. En nouveauté cette année, les organisatrices de l’événement familial invitent petits et grands à enfiler costumes et/ou accessoires de leur héros ou princesse favori.

LKQ investit 5 M$ dans ses installations de Pintendre

L’entreprise de pièces d’auto, LKQ Corporation, a annoncé un investissement de 5 M$ pour la construction d’un entrepôt de 40 000 pieds carrés dans ses installations de Pintendre le 10 juillet. Le bâtiment, dont les fondations sont présentement en construction, devrait être inauguré en décembre 2018.

Nicolas Bégin : Citoyen d’honneur de Lévis

Le chorégraphe et entrepreneur Nicolas Bégin a été nommé le troisième citoyen d’honneur de la Ville de Lévis le 21 juin. Il succède à Monique F. Leroux et Maurice Tanguay.

Lévis obtient gain de cause contre un propriétaire négligent

La Ville de Lévis a obtenu gain de cause devant la Cour supérieure dans le dossier qui l’opposait au propriétaire du bâtiment situé au 281 de la rue Saint-Joseph. Une action avait été intentée en raison de l’état de «délabrement général» du bâtiment et du terrain.

La Chaudière-Appalaches ouvre ses champs au public

C’est aujourd’hui qu’a eu lieu le lancement officiel de l’autocueillette des petits fruits dans la région de la Chaudière-Appalaches. Bien qu’en retard de quelques jours en comparaison aux années précédentes, la saison s’annonce dans la normale.