Marie-France Larouche, Nancy Bélanger et Brenda Nicholls formeront équipe avec Valérie Grenier et Julie Rainville (absentes sur la photo).

Le Championnat provincial Scotties se prépare au Club de curling Etchemin de Lévis. Du 9 au 14 janvier, les cinq meilleurs clubs féminins du Québec se rencontreront pour obtenir un billet en prévision du Championnat national, tenu en février, et trois équipes juniors les rejoindront pour former un tableau équilibré pendant l’événement. Entre l’expérience et la jeunesse, l’équipe de Marie-France Larouche risque d’avoir la faveur du public.

«Étant donné que la compétition avait lieu ici, l’équipe de Marie-France, qui a gagné de nombreux titres provinciaux et représenté le Québec à plusieurs reprises, a été reformée. Cette année, ce sera une équipe entière de la Rive-Sud. Elle s’est adjointe des filles avec qui elle a déjà gagné les Championnats canadiens juniors, soit Valérie Grenier, Nancy Bélanger, Julie Rainville et Brenda Nicholls», a expliqué Pierre Goulet, membre du comité organisateur. 

«Compte tenu de leur expérience et leur capacité de jeu, elles partent favorites avec l’équipe d’Ève Bélisle, qui a représenté le Québec à quelques reprises au Championnat canadien également.» Le noyau de ces cinq équipes était présent l’an dernier, lorsque le club a reçu les championnats provinciaux masculin et féminin à l’Aréna de Lévis. «Les équipes inscrites sont vraiment la crème des compétitrices au niveau provincial. Et elles viendront parce qu’elles considèrent toutes avoir de bonnes chances de l’emporter», a renchéri M. Goulet. 

Ajout des juniors

Il n’y a pas si longtemps, les équipes devaient se qualifier lors de Finales régionales, mais son nombre décroisant chez les femmes a laissé la porte ouverte aux inscriptions. Ensuite, «Curling Québec a sollicité des équipes juniors pour compléter le programme, parce qu’à cinq équipes, ç’aurait été difficile de faire un bel horaire. Ainsi, notre calendrier sera plus équilibré et il nous permet de commencer le 9 janvier, avec les pratiques et un match d’ouverture», a expliqué l’organisateur.

Le tournoi se poursuivra les 10, 11 et 12. Les bris d’égalité, au besoin, et les demi-finales se joueront le 13, puis la finale, le 14 janvier en après-midi, avec les traditionnelles cérémonies d’ouverture et de fermeture. Entre 50 et 100 spectateurs sont attendus tous les jours dans ce club de près de 400 membres, qui, rappelons-le, a reçu ce championnat en 2008.

«Lors de la finale, la place était remplie et les estrades étaient pleines, a rappelé M. Goulet. On avait une zone VIP et une zone réservées pour les médias. Il y avait au moins 125-150 personnes et ce sera plaisant d’en recevoir autant. Ce serait une belle réponse pour ce sport un peu méconnu, mais de plus en plus apprécié du fait qu’il est présenté aux Olympiques.»

Les plus lus

Une seconde caisse mobile Desjardins sur la route

Mise en service le 5 avril sur le campus de l’université Laval, à Québec, la seconde caisse mobile Desjardins sera en service à Lévis le 16 juin, lors du défi Piere-Lavoie.

Jérémy Bolduc rêve des Jeux olympiques un bloc à la fois

Jérémy Bolduc n’a qu’une idée en tête lorsqu’on lui parle de ses aspirations en escalade. «Je vais continuer de faire de la compétition jusqu’à ce que je me rende aux Jeux olympiques, affirme-t-il sans hésiter. Je veux vraiment y aller. Ce serait un rêve de représenter le Canada.»

Une soirée tout en rock et en émotion avec Starmania

Les jeunes artistes du Collège de Lévis n’avaient rien à envier à ceux de Broadway, lors de la première de Starmania le 12 avril. Ils ont chanté et dansé comme des pros, pour le plus grand plaisir des yeux et des oreilles. La troupe revient ce vendredi soir et demain sur la scène de l’auditorium.

Difficultés avec le transport adapté

Depuis quelques semaines, plusieurs utilisateurs du service de transport adapté de la Société de transport de Lévis (STLévis) se plaignent au Journal des problèmes rencontrés depuis quelques mois. Alors que le transport adapté doit leur faciliter la vie, le service est désormais de plus en plus inaccessible, selon eux.

L'inestimable cadeau de Silvia Suarez

La Lévisienne Silvia Suarez a hérité de la maladie du rein qui a emporté sa mère. Le diagnostic est tombé en 2005, alors qu’elle était affectée de haute pression. De fil en aiguille, la dialyse est entrée dans sa routine et son nom a été ajouté à la liste d’attente pour recevoir un don d’organe. Son souhait le plus cher a été exaucé le 10 octobre 2009.

«Les malades sont les infirmières»

Le Syndicat des professionnels en soin de Chaudière-Appalache (SPSCA) s’est réuni en assemblée générale extraordinaire pour parler des négociations en cours avec le CISSS, au centre de congrès et d’exposition de Lévis, le 27 mars.

LHPS : départ canon des Commandeurs en séries

Quatre formations des Commandeurs du Collège de Lévis ont commencé leurs séries d’après-saison dans la Ligue de hockey préparatoire scolaire (LHPS) pendant la dernière fin de semaine. Seule équipe en action au Complexe 2 Glaces Honco de Lévis, la formation des moins de 18 ans a été plutôt convaincante à domicile.

Une ambulance ajoutée au territoire de Lévis

Le ministre de la Santé et des Services sociaux du Québec, Gaétan Barrette, a annoncé, le 29 mars, un investissement de 20,5 M$ supplémentaires «pour intensifier la couverture ambulancière dans plusieurs régions» de la province. Grâce à cette annonce, le territoire de Lévis pourra notamment compter sur une ambulance supplémentaire.

Davie : des travailleurs du chantier manifestent leur impatience

Au lendemain des révélations de Radio-Canada, à l’effet que les négociations pour le projet Resolute (brise-glaces) avec Ottawa piétinent, des travailleurs du Chantier Davie ont choisi de manifester à Québec ce matin, dès 11h, devant le bureau de comté de Jean-Yves Duclos, député fédéral libéral et ministre du cabinet Trudeau.

Des produits dérivés pour ES Café

Près d’un an après avoir ouvert une troisième succursale à Lévis, ES Café poursuit son expansion. Depuis la fin février, l’entreprise lévisienne offre des produits dérivés dans ses cafés de Lauzon, Saint-Nicolas et Saint-Romuald.