CRÉDIT : SERGE GAUMOND - SPIL.CA

Un incendie a ravagé hier une ferme du quartier Pintendre. En plus de détruire l'étable de l'entreprise agricole, le brasier a provoqué la mort d'environ 80 bêtes.

C'est vers 14h que les pompiers de Lévis ont été prévenus qu'un début d'incendie venait de se déclarer à la Ferme Sebica, située au 1069, chemin des Îles, près des limites entre Lévis et Saint-Henri.

Selon ce que rapporte Dany Lavoie, chef de division à la Direction du service de la sécurité incendie de la Ville de Lévis (DSSSIVL), un automobiliste circulant sur l'artère a téléphoné les pompiers après qu'il ait aperçu de la fumée et des flammes sortir d'une toiture d'un bâtiment de ferme.

Avec ces renseignements en mains, une deuxième alarme a été déclenchée, permettant le déploiement de 24 pompiers.

Étant donné que la ferme se situe dans une zone non desservie par le réseau d'aqueduc, la DSSSIVL a aussi dû faire appel à des camions-citernes pour amener de l'eau sur le site du brasier. 

Devant l'ampleur de l'incendie dans l'étable, le premier officier arrivé sur les lieux a également demandé l'assistance des sapeurs de la Municipalité de Saint-Henri, qui ont fourni un camion-citerne pour amener davantage d'eau.

Incendie destructeur

Malgré ces renforts en équipement, la DSSSIVL a dû déclencher une troisième alarme pour faire face au brasier d'importance.

Tous les pompiers lévisiens en devoir, soit une trentaine de sapeurs, ont été dépêchés sur les lieux. Des pompiers en congé ont été appelés pour regarnir les casernes et remplacer les pompiers qui combattaient l'incendie à la Ferme Sebica, en raison du froid arctique qui frappait alors la région.

Néanmoins, devant l'ampleur des flammes, les sapeurs n'ont pu opérer que de façon défensive. Si le feu s'est limité à l'étable, cette dernière a été ravagée par l'incendie et une pelle mécanique a détruit ce qui en restait pour s'assurer d'éteindre tous les foyers d'incendie. Les dernières équipes de pompiers présentes sur les lieux ont pu quitter vers 21h30.

Si environ 80 têtes de bétail ont été tuées par le feu, principalement des vaches laitières, quelques bêtes qui se trouvaient dans un autre bâtiment ont pu être sauvées par les sapeurs. Toujours en vie hier soir, elles devaient être évaluées aujourd'hui par un vétérinaire qui allait déterminer si elles allaient survivre ou si elles devaient être euthanasiées. 

Heureusement, malgré le froid polaire qui a compliqué le travail des sapeurs, aucun pompier n'a été blessé lors de l'intervention selon ce qui a été rapporté à la DSSSIVL. D'ailleurs, le Club Urgence 911 était présent lors de l'incendie pour permettre aux pompiers de se réchauffer à l'intérieur de son autobus ainsi que de prendre des repas et des boissons chauds.

Notons finalement que la cause du feu qui a provoqué des dommages évalués à des centaines de milliers de dollars est toujours inconnue. Hier soir, des techniciens en recherche et cause de la DSSSIVL se sont rendus sur les lieux du brasier pour amorcer leur enquête.

Les plus lus

Davie : Ouellet et la CSN demandent à Trudeau d’agir

Lors d’une conférence de presse conjointe à Québec le 17 janvier, la chef du Bloc québécois et députée indépendante provinciale de Vachon, Martine Ouellet, et la présidente du Conseil central de Québec-Chaudière-Appalaches de la Confédération des syndicats nationaux (CSN), Ann Gingras, ont fait une sortie pour exiger du gouvernement fédéral des actions en faveur du Chantier Davie.

Trois incendies criminels à Charny

Deux bacs roulants et des journaux dans une cage d'escalier ont été incendiés dans le secteur de Charny, dans la nuit de mercredi à jeudi, selon le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL). Les trois départs de feu seraient d'origine criminelle, ont indiqué les policiers.

Ils terminent leur cambriolage enlisés dans la neige

Deux jeunes d’âge mineur ont été impliqués dans une sortie de route impliquant au moins deux véhicules, le 27 décembre, sur l’autoroute 20 à la hauteur de Rivière-du-Loup. Le conducteur et son passager se retrouvaient alors dans une voiture déclarée volée, quelques heures plus tôt, à Lévis.

Un traitement sème l’espoir dans une famille de Lauzon

Derrière son regard rieur et son énergie débordante, la jeune Lexie Gendron, 3 ans de Lauzon, souffre d’amyotrophie spinale (AS) de type II. Une maladie dégénérative des nerfs qu’elle parviendra de moins en moins à dissimuler, puisqu’elle limite sa motricité. Le diagnostic est tombé en septembre dernier et pour l’instant, on ne peut rien faire pour empêcher son développement. L’espoir est pourtant...

Un site d’entreposage de véhicules «illégal» à Lévis?

La Ville de Lévis a signifié, il y a quelques semaines, un constat d’infraction à la société immobilière Imafa puisque l’utilisation actuelle d’un terrain qu’elle possède, l’ancien site du Fort Numéro-Trois, ne respecte pas les usages permis dans la zone selon la municipalité.

Les frères Roy mènent la garde chez les Chevaliers

Ils jouent au sein du même trio, l’un est capitaine et l’autre son adjoint, et ils sont les deux premiers marqueurs des Chevaliers midget AAA de Lévis. Depuis le début de la saison, les frères Alexandre et Pier-Olivier Roy ont exploité toutes les heures passées à s’échanger la rondelle depuis leur enfance, à Lac-Etchemin.

Un jeu pour sensibiliser les enfants à la nature

Imaginez que la cour d’école ait été rasée… Ce n’est pas un nouveau film de science-fiction, mais le point de départ d’Itin’ERE, un jeu inventé par deux étudiants passionnés, Vincent Boisclair et Rémi Proteau, pour amener les jeunes à réfléchir sur la place qu’ils donnent à la nature dans leur vie de tous les jours.

Le retour d’Ariane Fortin à ses racines

Ariane Fortin a accroché ses gants d’athlète en mars 2017, mais n’a pas perdu la flamme de la boxe. Invitée au Club de boxe olympique de Lévis, la Lévisienne d’origine a donné des cours à quatre groupes du club, les 29 et 30 novembre. C’est la deuxième, voire la troisième fois qu’elle revient au gym de son adolescence. En la regardant aller, ce n’était sans doute pas la dernière.

Ouverture du Centre de plein air dès le 26 décembre

La Ville de Lévis a annoncé, le 21 décembre, qu’en raison des récentes chutes de neige, le Centre de plein air de Lévis sera en mesure, pour une 2e année consécutive, d'ouvrir ses portes pour la période des Fête dès le mardi 26 décembre sur le coup de 12h.

Lévis en préparation pour les Provinciaux de curling

Le Championnat provincial Scotties se prépare au Club de curling Etchemin de Lévis. Du 9 au 14 janvier, les cinq meilleurs clubs féminins du Québec se rencontreront pour obtenir un billet en prévision du Championnat national, tenu en février, et trois équipes juniors les rejoindront pour former un tableau équilibré pendant l’événement. Entre l’expérience et la jeunesse, l’équipe de Marie-France La...