CRÉDIT : SERGE GAUMOND - SPIL.CA

Un incendie a ravagé hier une ferme du quartier Pintendre. En plus de détruire l'étable de l'entreprise agricole, le brasier a provoqué la mort d'environ 80 bêtes.

C'est vers 14h que les pompiers de Lévis ont été prévenus qu'un début d'incendie venait de se déclarer à la Ferme Sebica, située au 1069, chemin des Îles, près des limites entre Lévis et Saint-Henri.

Selon ce que rapporte Dany Lavoie, chef de division à la Direction du service de la sécurité incendie de la Ville de Lévis (DSSSIVL), un automobiliste circulant sur l'artère a téléphoné les pompiers après qu'il ait aperçu de la fumée et des flammes sortir d'une toiture d'un bâtiment de ferme.

Avec ces renseignements en mains, une deuxième alarme a été déclenchée, permettant le déploiement de 24 pompiers.

Étant donné que la ferme se situe dans une zone non desservie par le réseau d'aqueduc, la DSSSIVL a aussi dû faire appel à des camions-citernes pour amener de l'eau sur le site du brasier. 

Devant l'ampleur de l'incendie dans l'étable, le premier officier arrivé sur les lieux a également demandé l'assistance des sapeurs de la Municipalité de Saint-Henri, qui ont fourni un camion-citerne pour amener davantage d'eau.

Incendie destructeur

Malgré ces renforts en équipement, la DSSSIVL a dû déclencher une troisième alarme pour faire face au brasier d'importance.

Tous les pompiers lévisiens en devoir, soit une trentaine de sapeurs, ont été dépêchés sur les lieux. Des pompiers en congé ont été appelés pour regarnir les casernes et remplacer les pompiers qui combattaient l'incendie à la Ferme Sebica, en raison du froid arctique qui frappait alors la région.

Néanmoins, devant l'ampleur des flammes, les sapeurs n'ont pu opérer que de façon défensive. Si le feu s'est limité à l'étable, cette dernière a été ravagée par l'incendie et une pelle mécanique a détruit ce qui en restait pour s'assurer d'éteindre tous les foyers d'incendie. Les dernières équipes de pompiers présentes sur les lieux ont pu quitter vers 21h30.

Si environ 80 têtes de bétail ont été tuées par le feu, principalement des vaches laitières, quelques bêtes qui se trouvaient dans un autre bâtiment ont pu être sauvées par les sapeurs. Toujours en vie hier soir, elles devaient être évaluées aujourd'hui par un vétérinaire qui allait déterminer si elles allaient survivre ou si elles devaient être euthanasiées. 

Heureusement, malgré le froid polaire qui a compliqué le travail des sapeurs, aucun pompier n'a été blessé lors de l'intervention selon ce qui a été rapporté à la DSSSIVL. D'ailleurs, le Club Urgence 911 était présent lors de l'incendie pour permettre aux pompiers de se réchauffer à l'intérieur de son autobus ainsi que de prendre des repas et des boissons chauds.

Notons finalement que la cause du feu qui a provoqué des dommages évalués à des centaines de milliers de dollars est toujours inconnue. Hier soir, des techniciens en recherche et cause de la DSSSIVL se sont rendus sur les lieux du brasier pour amorcer leur enquête.

Les plus lus

Fête nationale du Québec : deux jours de festivités à Lévis

Les célébrations de la Fête nationale du Québec à Lévis se tiendront dans le Vieux-Lévis, à la Maison natale de Louis Fréchette et dans le quartier de Breakeyville, à l’invitation d’organismes et citoyens, sous la coordination de la Société nationale des Québécoises et Québécois de Chaudière-Appalaches (SNQCA). Parmi les nombreuses activités proposées les 23 et 24 juin, l’une des nouveautés sera l...

Fête nationale du Québec et fête du Canada : ouvert ou fermé?

Les heures d’ouvertures des services municipaux de la Ville de Lévis et de plusieurs commerces seront modifiées pendant les congés de la Fête nationale du Québec et de la fête du Canada, les 24 juin et 1er juillet prochains.

Une école anglophone s’installerait à Lévis

La Commission scolaire Central Québec (CSCQ) envisage d’inaugurer une école primaire anglophone dans la région de Lévis pour la rentrée scolaire 2020. La commission scolaire évalue que plus de 300 élèves traversent de la Rive-Sud à la Rive-Nord chaque jour.

LKQ investit 5 M$ dans ses installations de Pintendre

L’entreprise de pièces d’auto, LKQ Corporation, a annoncé un investissement de 5 M$ pour la construction d’un entrepôt de 40 000 pieds carrés dans ses installations de Pintendre le 10 juillet. Le bâtiment, dont les fondations sont présentement en construction, devrait être inauguré en décembre 2018.

Lévis aura sa succursale de la SQDC dès le 17 octobre

La Société des alcools du Québec (SAQ) a annoncé, par voie de communiqué de presse, que Lévis aura l’une des quatre premières succursales de la Société québécoise du cannabis (SQDC) dès que la loi entrera en vigueur le 17 octobre prochain. Le bail aurait été signé au cours des derniers jours.

Le Festibière de Lévis bat son plein au quai Paquet

Les amateurs de bières et de plein air ont rendez-vous au Quai Paquet pour la seconde édition du Festibière de Lévis. Les festivités se poursuivent toute la fin de semaine, jusqu’à dimanche. Le cru 2018 promet d’être riche en nouveautés et en variétés des microbrasseries, de la musique et des arts, sans oublier la vue.

Une fête du Canada sous le thème des super héros

Encore une fois, la Maison de la Famille Rive-Sud et Parcs Canada convient la population à souligner la fête du Canada au fort Numéro-Un de Lévis le 1er juillet. En nouveauté cette année, les organisatrices de l’événement familial invitent petits et grands à enfiler costumes et/ou accessoires de leur héros ou princesse favori.

Lévis obtient gain de cause contre un propriétaire négligent

La Ville de Lévis a obtenu gain de cause devant la Cour supérieure dans le dossier qui l’opposait au propriétaire du bâtiment situé au 281 de la rue Saint-Joseph. Une action avait été intentée en raison de l’état de «délabrement général» du bâtiment et du terrain.

Nicolas Bégin : Citoyen d’honneur de Lévis

Le chorégraphe et entrepreneur Nicolas Bégin a été nommé le troisième citoyen d’honneur de la Ville de Lévis le 21 juin. Il succède à Monique F. Leroux et Maurice Tanguay.

Une chorégraphie lévisienne pour Le Zéro du texto

Plus de 70 élèves des professeurs de danse en ligne lévisiens Jacques St-Amant et Céline Roy se sont réunis le 3 juillet au quai Paquet pour le tournage d’un vidéoclip sur la nouvelle chanson de Patrick Zabé, Le Zéro du texto.