Quelques jours après l’arrivée de la nouvelle année, le député fédéral de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis, Steven Blaney, a présenté au Journal ses priorités des prochains mois pour sa circonscription, plus particulièrement pour Lévis. En raison des problèmes de congestion qui frappent la ville depuis plusieurs années, les infrastructures routières dans cette partie du comté seront le dossier sur lequel l’élu conservateur compte s’atteler en 2018.

«Mon objectif, cette année, c’est d’appuyer le maire de Lévis Gilles Lehouillier dans ses revendications légitimes pour avoir notre part des sommes (gouvernementales) réservées aux infrastructures. Il y a des besoins criants, notamment au niveau de la mobilité urbaine. […] Je suis un ardent défenseur du troisième lien, mais (entretemps) il y a des besoins urgents à combler», a d’emblée déclaré M. Blaney.

Pour réaliser les projets demandés par le maire à court et moyen terme, afin d’améliorer la fluidité de la circulation, comme la construction du viaduc de la rue Saint-Omer, la Ville de Lévis n’a pas reçu «des paliers de gouvernement supérieurs les sommes auxquelles elle avait droit de s’attendre». D’ailleurs, Steven Blaney a profité de l’occasion pour critiquer l’absence de subventions du gouvernement fédéral pour réaliser des travaux.

«Avec le gouvernement libéral actuel, c’est une forme, j’oserais dire, de paralysie au niveau du comté et des investissements en infrastructures. On a vu le maire de Lévis être obligé d’entreprendre un projet d’infrastructure, le viaduc de Saint-Rédempteur, uniquement avec des fonds municipaux, parce qu’il manque de support», a déploré l’élu lévisien.

Notons qu’en ce qui concerne le pont de Québec, Steven Blaney n’a pas voulu aborder en détail ce dossier, qu’il a également identifié comme prioritaire en 2018, puisqu’il s’agit d’une problématique suprarégionale.

Davie et main-d'oeuvre au menu

Comme à la fin de la dernière année, le dossier du chantier maritime Davie sera aussi sur le radar du député de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis. Une nouvelle fois, Steven Blaney espère un dénouement positif en faveur de l’entreprise lévisienne, qui a effectué plusieurs centaines de mises à pied à la fin de 2017.

«Le chantier a démontré sa capacité d’être un joueur clé pour régler une crise que vit le gouvernement canadien au niveau de sa flotte. C’est clair que j’entends maintenir les pressions de ce côté, avec l’appui de mes collègues», a promis M. Blaney.

Enfin, la pénurie de main-d’œuvre qui frappe autant le comté que la Chaudière-Appalaches préoccupe Steven Blaney.

«En janvier, je vais faire deux consultations stratégiques avec des décideurs socioéconomiques pour les inviter à me partager leurs solutions. Les entreprises sont rendues à utiliser des solutions systémiques pour s’attaquer à la pénurie de main-d’œuvre. Au cours des prochaines années, on a des milliers d’emplois à combler avec le vieillissement de la population et la pénurie commence à être un frein économique», a conclu M. Blaney.

 

Les plus lus

Fête nationale du Québec : deux jours de festivités à Lévis

Les célébrations de la Fête nationale du Québec à Lévis se tiendront dans le Vieux-Lévis, à la Maison natale de Louis Fréchette et dans le quartier de Breakeyville, à l’invitation d’organismes et citoyens, sous la coordination de la Société nationale des Québécoises et Québécois de Chaudière-Appalaches (SNQCA). Parmi les nombreuses activités proposées les 23 et 24 juin, l’une des nouveautés sera l...

Fête nationale du Québec et fête du Canada : ouvert ou fermé?

Les heures d’ouvertures des services municipaux de la Ville de Lévis et de plusieurs commerces seront modifiées pendant les congés de la Fête nationale du Québec et de la fête du Canada, les 24 juin et 1er juillet prochains.

Une école anglophone s’installerait à Lévis

La Commission scolaire Central Québec (CSCQ) envisage d’inaugurer une école primaire anglophone dans la région de Lévis pour la rentrée scolaire 2020. La commission scolaire évalue que plus de 300 élèves traversent de la Rive-Sud à la Rive-Nord chaque jour.

Le Festibière de Lévis bat son plein au quai Paquet

Les amateurs de bières et de plein air ont rendez-vous au Quai Paquet pour la seconde édition du Festibière de Lévis. Les festivités se poursuivent toute la fin de semaine, jusqu’à dimanche. Le cru 2018 promet d’être riche en nouveautés et en variétés des microbrasseries, de la musique et des arts, sans oublier la vue.

Lévis aura sa succursale de la SQDC dès le 17 octobre

La Société des alcools du Québec (SAQ) a annoncé, par voie de communiqué de presse, que Lévis aura l’une des quatre premières succursales de la Société québécoise du cannabis (SQDC) dès que la loi entrera en vigueur le 17 octobre prochain. Le bail aurait été signé au cours des derniers jours.

Une fête du Canada sous le thème des super héros

Encore une fois, la Maison de la Famille Rive-Sud et Parcs Canada convient la population à souligner la fête du Canada au fort Numéro-Un de Lévis le 1er juillet. En nouveauté cette année, les organisatrices de l’événement familial invitent petits et grands à enfiler costumes et/ou accessoires de leur héros ou princesse favori.

LKQ investit 5 M$ dans ses installations de Pintendre

L’entreprise de pièces d’auto, LKQ Corporation, a annoncé un investissement de 5 M$ pour la construction d’un entrepôt de 40 000 pieds carrés dans ses installations de Pintendre le 10 juillet. Le bâtiment, dont les fondations sont présentement en construction, devrait être inauguré en décembre 2018.

Nicolas Bégin : Citoyen d’honneur de Lévis

Le chorégraphe et entrepreneur Nicolas Bégin a été nommé le troisième citoyen d’honneur de la Ville de Lévis le 21 juin. Il succède à Monique F. Leroux et Maurice Tanguay.

Lévis obtient gain de cause contre un propriétaire négligent

La Ville de Lévis a obtenu gain de cause devant la Cour supérieure dans le dossier qui l’opposait au propriétaire du bâtiment situé au 281 de la rue Saint-Joseph. Une action avait été intentée en raison de l’état de «délabrement général» du bâtiment et du terrain.

La Chaudière-Appalaches ouvre ses champs au public

C’est aujourd’hui qu’a eu lieu le lancement officiel de l’autocueillette des petits fruits dans la région de la Chaudière-Appalaches. Bien qu’en retard de quelques jours en comparaison aux années précédentes, la saison s’annonce dans la normale.