La chimiothérapie a pris fin il y a deux mois. Depuis que Charles-Edward a laissé la maladie derrière lui, le jeune Lévisien de 18 ans souhaite apporter son soutien aux enfants malades grâce à la zoothérapie et à son chien Dream.

«Je veux donner au suivant.» Le mot d’ordre de Charles-Edward est clair. Et, c’est avec son compagnon à quatre pattes Dream qu’il entend réaliser son projet de zoothérapie.

Pendant les semaines de traitements passées à l’hôpital, Charles-Edward a croisé d’autres enfants atteints, comme lui, d’un cancer. Son combat contre la maladie terminé, même s’il sera encore suivi pendant 10 ans, le jeune homme veut faire en sorte que ces petits malades puissent se changer les idées en les accompagnant avec son animal. 

Charles-Edward a toujours voulu un chien. Mais le jeune homme n’avait pas imaginé qu’il pourrait en faire le souhait au cours d’une visite à l’hôpital. C’est dans le bureau de l’infirmière pivot que l’idée est née, lorsque cette dernière lui a conseillé de contacter la Fondation Rêves d’enfants. «Tu as dis : ‘’Si on me demande un rêve, on va faire ça (la zoothérapie), car je veux faire quelque chose pour les enfants malades.’’», se souvient sa maman Kathleen, qui l’accompagnait.

Un cadeau pour faire du bien aux autres

«C’est un peu mon cadeau parce que j’en ai toujours voulu un. Mais en même temps, je vais faire du bien aux enfants, confie Charles-Edward. Ce n’est pas facile pour eux et je voulais vraiment faire quelque chose pour leur faire du bien et leur changer les idées.»

D’ailleurs son premier contact avec la zoothérapie remonte à l’époque où il travaillait dans un chenil à Beaumont. Après l’annonce de l’acceptation de son rêve par la Fondation, un nouveau défi se dresse sur le chemin de Charles-Edward : trouver un éleveur qui propose un chiot disponible à l’adoption, alors que beaucoup d’entre eux ont des délais d’attente jusqu’à deux ou trois ans.

Le miracle s’accomplit et il peut aller choisir un golden retriever dans un élevage situé à Drummondville. Parmi quatre autres mâles, le futur propriétaire se décide pour le chiot le plus calme. 

Une nouvelle équipe était née et une belle aventure a commencé. 

Une équipe complice

Dream a maintenant quatre mois et partage le quotidien de son heureux maître depuis  deux mois. Charles-Edward l’appelle «mon garçon» et le prépare déjà à son futur apprentissage en zoothérapie avec un éducateur spécialisé de l’académie d’éducation canine Tops-K9. En attendant de commencer l’entraînement, à partir de la mi-janvier, les deux complices profitent du temps ensemble pour s’amuser. 

«Ça m’a fait du bien. Ça m’a fait une occupation en attendant que je recommence à travailler», raconte-t-il. Pendant sa maladie et à 17 ans, c’est toute sa vie que Charles-Edward a dû mettre sur pause, en particulier son emploi de vendeur et sa formation en mécanique des véhicules lourds qu’il reprendra l’année prochaine. «Ça fait exactement un mois et demi que c’est fini et  ça va bien. Ça a été toute une histoire!»

Profiter de la vie après la maladie

Le 13 juin, Charles-Edward consulte chez l’optométriste parce qu’il s’est mis à loucher d’un œil. Alertée par ce signe, la praticienne l’envoie aux urgences à l’Hôtel-Dieu de Lévis. Un scanner révèle une tumeur au cerveau et le jeune homme se rend le jour même à l’hôpital de l’Enfant-Jésus à Québec. 

Trois jours plus tard, le vendredi, Charles-Edward est opéré pour enlever le liquide qui crée une pression anormale dans sa boîte crânienne et retirer la masse sur la glande pinéale. Un mois plus tard, le 14 juillet, il commence le traitement de chimiothérapie pour 4 cycles de 21 jours. Mais, heureusement, sa vie n’est plus en danger.

Aujourd’hui, Charles-Edward voit la vie différemment. «Le monde n’a pas ses priorités à la même place que moi. On ne s’attarde plus aux niaiseries de la vie de tous les jours. Il y a du monde qui chiale pour des choses minimes. Laisse faire! Profite!», conclut-il.

Les plus lus

Imbattables ces Chevaliers

Les Chevaliers de la Ligue de hockey midget AAA du Québec étaient à l’action les 5 et 7 octobre dernier. Probablement la fin de semaine d’activités la plus éprouvante depuis le début du calendrier, puisqu’ils affrontaient les Cantonniers à Magog, invaincus avant le passage de la formation lévisienne, le 5 octobre, et les Vikings de Saint-Eustache, le 7 octobre. La troupe de l’entraîneur Mathieu Tu...

Projet d’hôtellerie hospitalière : demande de démolition acceptée

Les résidences situées 15 rue Charles-Édouard et 36 rue Montcalm pourront finalement être démolies pour laisser place à un projet d’hôtellerie hospitalière voulu par Dessercom en prévision de l’ouverture du centre de cancérologie à l’Hôtel-Dieu de Lévis, a tranché le conseil municipal dans une décision rendue le 24 septembre lors de la séance ordinaire.

Campagne Centraide : tomber et se relever

Le lancement de la campagne de la Ville de Lévis au profit de Centraide Québec et Chaudière-Appalaches, c’est bien sûr des objectifs chiffrés, mais c’est aussi l’occasion d’entendre témoigner ceux, organismes comme bénéficiaires, qui reçoivent un soutien. D’usager à président d’Aux Quatre vents, c’est son parcours pour s'en sortir qu’a raconté Carl Sansfaçon.

Huit finalistes de talent au concours Chantons pour elles

Les finalistes du concours Chantons pour elles ont été dévoilés par le jury, le 11 septembre, à L’Anglicane de Lévis. Sept candidates et un candidat s’affronteront dans deux catégories, Junior et Adulte, lors d’un souper-spectacle de la Fondation Jonction pour Elle, au Juvénat Notre-Dame le 17 octobre.

«J’apprends à faire la paix avec mon diagnostic»

À 19 ans, Sabrina Billard publie son second livre, quatre ans après un ouvrage qui racontait son histoire d’intimidation à l’école. Aux éditions Tête haute, Le journal d’une timbrée est le récit d’une jeune adulte, prise entre son parcours d’intimidée et la découverte de sa bipolarité.

Sondage Journal de Lévis/CJMD 96,9 FM : appuis massifs pour Paradis et Picard

Selon un sondage Axiome marketing/Imago Agence de communication pour le compte du Journal de Lévis et de CJMD 96,9 FM, les députés sortants et candidats de la Coalition avenir Québec (CAQ) dans Lévis et Chutes-de-la-Chaudière, François Paradis et Marc Picard, voguent aisément vers une réélection.

Cyclisme : nouveau programme à Pointe-Lévy

À partir de l’année 2019-2020, les étudiants de Pointe-Lévy pourront prendre part au nouveau programme sport-études cyclisme. Le projet a été mis sur pied et sera dirigé par Frédéric Jardot. Selon lui, plusieurs jeunes pourront s’entraîner sur la Rive-Sud plutôt que de devoir traverser à Québec.

Une saison qui promet pour les Commandeurs

Les Commandeurs du Collège de Lévis entament leur saison les 5 et 6 octobre prochains. Évoluant dans la Ligue de hockey préparatoire scolaire (LHPS), les formations M17 et M18 sont jeunes, mais prometteuses. Claude Boivin, entraîneur-chef des M18, est confiant pour la campagne 2018-2019 des Commandeurs.

Des Chevaliers encore imbattables

Les Chevaliers de Lévis n’ont toujours pas été vaincus en ce début de saison dans la Ligue de hockey midget AAA du Québec, un exploit égalé par les Cantonniers de Magog. Alors que la formation lévisienne entamait la séquence la plus compétitive de son calendrier depuis le début de la saison. La troupe de Mathieu Turcotte a remporté ses duels face aux Lions du Lac Saint-Louis et du Rousseau-Royal d...

Un premier Défi Chaîne de vie en Chaudière-Appalaches

C’est le dimanche 14 octobre prochain qu’aura lieu au Mont Orignal, à Lac-Etchemin, la première édition régionale du Défi Chaîne de vie. Grâce à cet événement, les citoyens de la Chaudière-Appalaches pourront prendre part chez eux à cette activité visant à promouvoir le don d’organes.