CRÉDIT : COURTOISIE

UpNorth est une première au Canada, selon ses créateurs, dont fait partie le Lévisien Alex Morin. À seulement 19 ans, l’ancien DJ et aujourd’hui agent d’artiste, voit grand pour cette nouvelle agence entièrement dédiée à la musique électronique.

C’est une agence d’artistes, créée par des artistes, pour s’occuper des artistes internationaux dans le domaine de la musique électronique, qu’ils soient des États-Unis, des Pays-Bas ou même du Brésil. L’objectif est de regrouper sur place, au Canada, tous les services dont peuvent avoir besoin les artistes étrangers pour venir jouer ici comme dans le reste du monde. 

«On leur apporte un support. Ça dépend de l’artiste. C’est toujours une question qu’il faut leur poser d’entrée de jeu, qu’est-ce qu’ils attendent de nous?», explique Alex Morin. Ainsi, l’agent d’artiste s’occupe de trouver des contrats, des dates de spectacle et d’en assurer la promotion. Et selon les demandes, il peut aussi prendre en charge d’autres besoins en matière d’image, de marketing et de gestion de carrière. 

«On comprend leurs besoins, car on a déjà fait leurs affaires. On sait par quel processus ils passent, autant dans la psychologie que la composition des chansons ou la gestion de la paperasse. C’est un milieu très difficile, encore plus ici», constate-t-il. 

Son adversaire : les géants américains et européens de l’industrie musicale. «Ils faisaient le travail ici, car personne ne s’en occupait, précise le jeune homme. On se bat contre une machine. C’est un marché dont on avait l’illusion qu’il se passait ici.» Et il n’entend pas se contenter d’être un pied-à-terre pour les artistes. 

Bâtir un empire

«À long terme, on ne veut pas que ce soit juste UpNorth. On veut bâtir un empire ici, que tout passe par nous sur le marché canadien de la musique électronique. Que tu viennes du Brésil, que tu viennes de la Chine, peu importe, si tu veux venir jouer au Canada, ça passe par nous, prévient-t-il dans un élan de ferveur. Mon ambition, c’est la même que la compagnie. On travaille tous dans le même sens, avec la même vision. On vise très haut.» 

Les futurs bureaux situés à Québec sont encore en construction, mais l’équipe de cinq personnes travaille déjà très fort pour faire signer de nouveaux artistes. Ils sont déjà une douzaine à avoir fait appel à leurs services et non des moindres. Pour ne citer qu’eux, IYFFE, l’un des plus gros artistes au Brésil, qui travaille avec les maisons de disques Monstercat et Dim Mak, ou encore Charlie Ray, originaire des Pays-Bas sur les étiquettes Revealed, Wall Recordings et Protocol.

Travailler avec son idole

Dans ce projet, Alex Morin a aussi vu l’un de ses rêves se réaliser. Il est désormais l’agent d’IYFFE, cet artiste au style électro-house qui l’a beaucoup inspiré à l’époque où il était lui-même DJ. Il a joué partout au Québec ainsi que deux ans de suite sur les plaines d’Abraham au festival Envol et Macadam.

«C’est quelque chose de gros. Je l’ai admiré et je l’admire encore. Ce qu’il fait, c’est écœurant. Pouvoir travailler avec lui, alors que je le voyais inaccessible il y a quelques années et que c’était une de mes idoles, c’est impressionnant. Et, c’est un bel accomplissement».

C’est le hasard qui a bien fait les choses. Alors que le Brésilien se trouve à Québec pour trois mois, Alex Morin le croise à la suite d’une de ses prestations. «On est allés manger une poutine et on a commencé à jaser. C’était vraiment amical. On a fait connaissance. J’ai dit que j’adorais sa musique, mais je ne voulais pas rentrer dans sa bulle.» La magie de la rencontre opère. «Il nous a approché et m’a dit : ‘’J’aimerais ça, travailler avec toi.’’», se souvient son nouvel agent, ravi.  

Aujourd’hui, Alex Morin organise les tournées de l’artiste et travaille sur sa musique. «J’ai une oreille et ce que je dis, ça peut influencer ses choix. Je construis son projet avec lui. Je suis son manager. Il n’y a pas de mot pour décrire ça», confie-t-il. 

Les plus lus

Une seconde caisse mobile Desjardins sur la route

Mise en service le 5 avril sur le campus de l’université Laval, à Québec, la seconde caisse mobile Desjardins sera en service à Lévis le 16 juin, lors du défi Piere-Lavoie.

Jérémy Bolduc rêve des Jeux olympiques un bloc à la fois

Jérémy Bolduc n’a qu’une idée en tête lorsqu’on lui parle de ses aspirations en escalade. «Je vais continuer de faire de la compétition jusqu’à ce que je me rende aux Jeux olympiques, affirme-t-il sans hésiter. Je veux vraiment y aller. Ce serait un rêve de représenter le Canada.»

Une soirée tout en rock et en émotion avec Starmania

Les jeunes artistes du Collège de Lévis n’avaient rien à envier à ceux de Broadway, lors de la première de Starmania le 12 avril. Ils ont chanté et dansé comme des pros, pour le plus grand plaisir des yeux et des oreilles. La troupe revient ce vendredi soir et demain sur la scène de l’auditorium.

Difficultés avec le transport adapté

Depuis quelques semaines, plusieurs utilisateurs du service de transport adapté de la Société de transport de Lévis (STLévis) se plaignent au Journal des problèmes rencontrés depuis quelques mois. Alors que le transport adapté doit leur faciliter la vie, le service est désormais de plus en plus inaccessible, selon eux.

L'inestimable cadeau de Silvia Suarez

La Lévisienne Silvia Suarez a hérité de la maladie du rein qui a emporté sa mère. Le diagnostic est tombé en 2005, alors qu’elle était affectée de haute pression. De fil en aiguille, la dialyse est entrée dans sa routine et son nom a été ajouté à la liste d’attente pour recevoir un don d’organe. Son souhait le plus cher a été exaucé le 10 octobre 2009.

«Les malades sont les infirmières»

Le Syndicat des professionnels en soin de Chaudière-Appalache (SPSCA) s’est réuni en assemblée générale extraordinaire pour parler des négociations en cours avec le CISSS, au centre de congrès et d’exposition de Lévis, le 27 mars.

LHPS : départ canon des Commandeurs en séries

Quatre formations des Commandeurs du Collège de Lévis ont commencé leurs séries d’après-saison dans la Ligue de hockey préparatoire scolaire (LHPS) pendant la dernière fin de semaine. Seule équipe en action au Complexe 2 Glaces Honco de Lévis, la formation des moins de 18 ans a été plutôt convaincante à domicile.

Une ambulance ajoutée au territoire de Lévis

Le ministre de la Santé et des Services sociaux du Québec, Gaétan Barrette, a annoncé, le 29 mars, un investissement de 20,5 M$ supplémentaires «pour intensifier la couverture ambulancière dans plusieurs régions» de la province. Grâce à cette annonce, le territoire de Lévis pourra notamment compter sur une ambulance supplémentaire.

Davie : des travailleurs du chantier manifestent leur impatience

Au lendemain des révélations de Radio-Canada, à l’effet que les négociations pour le projet Resolute (brise-glaces) avec Ottawa piétinent, des travailleurs du Chantier Davie ont choisi de manifester à Québec ce matin, dès 11h, devant le bureau de comté de Jean-Yves Duclos, député fédéral libéral et ministre du cabinet Trudeau.

Des produits dérivés pour ES Café

Près d’un an après avoir ouvert une troisième succursale à Lévis, ES Café poursuit son expansion. Depuis la fin février, l’entreprise lévisienne offre des produits dérivés dans ses cafés de Lauzon, Saint-Nicolas et Saint-Romuald.