La résidence pour aînés Jazz Lévis a présenté, ce 11 janvier, à ses résidents le véhicule 100 % électrique qui sera mis à leur disposition sous la formule de l’autopartage.

La directrice générale de la résidence pour aînés Jazz Lévis, Julie Bernard, en compagnie de Yves Duguay, vice-président exploitation, division résidences pour aînés de Cogir Immobilier, ont dévoilé le tout premier véhicule électrique Jazzauto dans la région. Venus, nombreux pour l’occasion, les résidents ont découvert le fonctionnement et les avantages de ce service d’autopartage.

Garantir la sécurité

Plusieurs dispositifs visant à assurer la sécurité des usagers ont été ajoutés à la Chevrolet Bolt 2017. En effet, la Jazzauto est équipée d’un système GPS intégré qui suit non seulement le véhicule dans tous ses déplacements et le localise en tout temps, mais qui transmet aussi des informations mécaniques en simultané à la résidence ce qui permet de s’assurer que le véhicule est toujours en ordre et sécuritaire.

«En plus de la technologie existante, ce qu’il y a dans une voiture normale de ce type, on a ajouté de la technologie. On a ajouté une caméra intérieure, pas pour vous surveiller. Si jamais il arrive un accident ou une panne, vous allez pouvoir avec un bouton à l’intérieur de la voiture, téléphoner directement à la résidence. Le personnel va pouvoir voir à l’intérieur de la voiture. On a jouté ça pour votre sécurité», explique Yves Duguay aux résidents.

L’autonomie de ce véhicule 100 % électrique est d’environ 400 kilomètres en été et 250 kilomètres en période hivernale, en raison du chauffage notamment. Les utilisateurs devront réserver le véhicule à la réception selon le principe du premier arrivé, premier servi. Ils ont seulement besoin d’un permis de conduire valide puisque l’assurance est couverte par la résidence.

Un facteur de solidarité

Lors de la première utilisation de ce système à Drummonville, la direction de l’établissement a eu la belle surprise de voir que l’auto a créé des liens de solidarité entre les aînés. «Il y a des résidents qui se sont mis bénévoles pour offrir de conduire d’autres résidents», raconte Yves Duguay. Ainsi un utilisateur, qui souhaite conduire l’auto pour aller faire une commission, pourrait proposer, comme cela c’est passé précédemment, de conduire une personne intéressée à se rendre elle aussi dans un centre commercial, par exemple.

«Ça permet aux résidents d’avoir une plus grande autonomie. Les résidents qui n’ont pas de voiture peuvent continuer à faire leurs commissions sans demander aux enfants de venir. Ça peut être pratique et ça améliore la qualité de vie», conclut-il.

Sur la photo : (de gauche à droite) Sophie Tremblay, directrice régionale principale pour Cogir Immobilier, Fleur Paradis, conseillère municipale de la Ville de Lévis, Yves Duguay, vice-président exploitation, division résidences pour aînés de Cogir Immobilier, Régis Rousseau, résident, Denis Turgeon, président du comité des résidents, Julie Bernard, directrice générale de la résidence Jazz Lévis.

Les plus lus

Fête nationale du Québec : deux jours de festivités à Lévis

Les célébrations de la Fête nationale du Québec à Lévis se tiendront dans le Vieux-Lévis, à la Maison natale de Louis Fréchette et dans le quartier de Breakeyville, à l’invitation d’organismes et citoyens, sous la coordination de la Société nationale des Québécoises et Québécois de Chaudière-Appalaches (SNQCA). Parmi les nombreuses activités proposées les 23 et 24 juin, l’une des nouveautés sera l...

Fête nationale du Québec et fête du Canada : ouvert ou fermé?

Les heures d’ouvertures des services municipaux de la Ville de Lévis et de plusieurs commerces seront modifiées pendant les congés de la Fête nationale du Québec et de la fête du Canada, les 24 juin et 1er juillet prochains.

Une école anglophone s’installerait à Lévis

La Commission scolaire Central Québec (CSCQ) envisage d’inaugurer une école primaire anglophone dans la région de Lévis pour la rentrée scolaire 2020. La commission scolaire évalue que plus de 300 élèves traversent de la Rive-Sud à la Rive-Nord chaque jour.

Le Festibière de Lévis bat son plein au quai Paquet

Les amateurs de bières et de plein air ont rendez-vous au Quai Paquet pour la seconde édition du Festibière de Lévis. Les festivités se poursuivent toute la fin de semaine, jusqu’à dimanche. Le cru 2018 promet d’être riche en nouveautés et en variétés des microbrasseries, de la musique et des arts, sans oublier la vue.

Lévis aura sa succursale de la SQDC dès le 17 octobre

La Société des alcools du Québec (SAQ) a annoncé, par voie de communiqué de presse, que Lévis aura l’une des quatre premières succursales de la Société québécoise du cannabis (SQDC) dès que la loi entrera en vigueur le 17 octobre prochain. Le bail aurait été signé au cours des derniers jours.

Une fête du Canada sous le thème des super héros

Encore une fois, la Maison de la Famille Rive-Sud et Parcs Canada convient la population à souligner la fête du Canada au fort Numéro-Un de Lévis le 1er juillet. En nouveauté cette année, les organisatrices de l’événement familial invitent petits et grands à enfiler costumes et/ou accessoires de leur héros ou princesse favori.

LKQ investit 5 M$ dans ses installations de Pintendre

L’entreprise de pièces d’auto, LKQ Corporation, a annoncé un investissement de 5 M$ pour la construction d’un entrepôt de 40 000 pieds carrés dans ses installations de Pintendre le 10 juillet. Le bâtiment, dont les fondations sont présentement en construction, devrait être inauguré en décembre 2018.

Nicolas Bégin : Citoyen d’honneur de Lévis

Le chorégraphe et entrepreneur Nicolas Bégin a été nommé le troisième citoyen d’honneur de la Ville de Lévis le 21 juin. Il succède à Monique F. Leroux et Maurice Tanguay.

Lévis obtient gain de cause contre un propriétaire négligent

La Ville de Lévis a obtenu gain de cause devant la Cour supérieure dans le dossier qui l’opposait au propriétaire du bâtiment situé au 281 de la rue Saint-Joseph. Une action avait été intentée en raison de l’état de «délabrement général» du bâtiment et du terrain.

La Chaudière-Appalaches ouvre ses champs au public

C’est aujourd’hui qu’a eu lieu le lancement officiel de l’autocueillette des petits fruits dans la région de la Chaudière-Appalaches. Bien qu’en retard de quelques jours en comparaison aux années précédentes, la saison s’annonce dans la normale.