La Ville de Lévis a signifié, il y a quelques semaines, un constat d’infraction à la société immobilière Imafa puisque l’utilisation actuelle d’un terrain qu’elle possède, l’ancien site du Fort Numéro-Trois, ne respecte pas les usages permis dans la zone selon la municipalité.

Selon ce qu’a dévoilé Radio-Canada, depuis novembre, quelque 2 000 véhicules occupent désormais le terrain.

Ce dernier est loué par Imafa à Adesa. Cette entreprise spécialisée dans la vente à l’encan de véhicules a été mandatée par Volkswagen pour gérer un lot de voitures non conformes en attendant que leur avenir soit déterminé. Ces dernières ont fait l’objet d’un rappel dans le cadre du scandale sur la manipulation des émissions polluantes qui a frappé de plein fouet le constructeur allemand en 2015.

À la mi-novembre, la Ville a constaté que des véhicules commençaient à être acheminés à cet endroit. Le 21 novembre, une inspection sur les lieux a été réalisée par la direction de l’urbanisme. Lors de cette dernière, les fonctionnaires municipaux ont pu voir que plusieurs véhicules y «étaient entreposés» en ne respectant pas les usages permis sur le site, selon ce qu’affirme la municipalité.

«Le 28 novembre, on a envoyé un avis pour entreposage non conforme sur un terrain qui n’avait pas de bâtiment principal et également pour l’entreposage d’un type usage qui n’est pas autorisé, soit la vente en gros ou la vente d’encan. À ce moment, on a donné un avis de 15 jours pour que les véhicules puissent être enlevés. À la suite des 15 jours, nous avons dû passer à l’étape suivante. Donc, le 18 décembre, nous avons donné un constat d’infraction de 1 534 $, incluant les frais», a expliqué Pierre-Luc Therrien, chef de service, permis et inspection, à la direction de l’urbanisme de la Ville de Lévis.

Amende contestée

Le Journal a tenté de joindre André Fortin, le président d’Imafa, mais il n’a pas retourné l’appel. Toutefois, à Radio-Canada, il a indiqué qu’il conteste le constat d’infraction puisque la Ville a, selon lui, une mauvaise interprétation du règlement de zonage. S’il est «loin d’être rendu là», le président d’Imafa a affirmé qu’il pourrait faire appel à un tiers pour trancher le débat, les tribunaux.

Toutefois, comme André Fortin l’a aussi déclaré à Radio-Canada, Pierre-Luc Therrien a confirmé au Journal que depuis décembre, des discussions entre les deux parties sont en cours. Le président d’Imafa a alors présenté son interprétation du règlement de zonage pour ce site. 

À la suite de ces échanges, la Ville a décidé d’effectuer des vérifications auprès de ses services juridiques. Également, le projet immobilier d’Imafa pour le terrain où se trouvait auparavant le Fort Numéro-Trois chemine actuellement au bureau de projet de la municipalité.

D’ailleurs, à Radio-Canada, André Fortin a souligné que la location du site à Adesa était temporaire, le bail entre les deux parties étant d’une durée d’un an. Imafa désire «rentabiliser le terrain» en attendant que le projet immobilier imaginé pour le site accueillant auparavant le Fort Numéro-Trois sorte de terre.

Rappelons en effet que la société immobilière désire notamment construire 600 appartements sur le terrain qui accueillerait aussi des bureaux et des commerces. Si les fouilles archéologiques demandées par les autorités sont terminées, le projet ne peut démarrer pour l’instant. Pierre-Luc Therrien a souligné que la municipalité devait «regarder la capacité des réseaux d’aqueduc et d’égout pour le secteur». Il a ajouté que la Ville était en «mode solution» dans ce dossier.

Les plus lus

Une seconde caisse mobile Desjardins sur la route

Mise en service le 5 avril sur le campus de l’université Laval, à Québec, la seconde caisse mobile Desjardins sera en service à Lévis le 16 juin, lors du défi Piere-Lavoie.

Jérémy Bolduc rêve des Jeux olympiques un bloc à la fois

Jérémy Bolduc n’a qu’une idée en tête lorsqu’on lui parle de ses aspirations en escalade. «Je vais continuer de faire de la compétition jusqu’à ce que je me rende aux Jeux olympiques, affirme-t-il sans hésiter. Je veux vraiment y aller. Ce serait un rêve de représenter le Canada.»

Une soirée tout en rock et en émotion avec Starmania

Les jeunes artistes du Collège de Lévis n’avaient rien à envier à ceux de Broadway, lors de la première de Starmania le 12 avril. Ils ont chanté et dansé comme des pros, pour le plus grand plaisir des yeux et des oreilles. La troupe revient ce vendredi soir et demain sur la scène de l’auditorium.

Difficultés avec le transport adapté

Depuis quelques semaines, plusieurs utilisateurs du service de transport adapté de la Société de transport de Lévis (STLévis) se plaignent au Journal des problèmes rencontrés depuis quelques mois. Alors que le transport adapté doit leur faciliter la vie, le service est désormais de plus en plus inaccessible, selon eux.

L'inestimable cadeau de Silvia Suarez

La Lévisienne Silvia Suarez a hérité de la maladie du rein qui a emporté sa mère. Le diagnostic est tombé en 2005, alors qu’elle était affectée de haute pression. De fil en aiguille, la dialyse est entrée dans sa routine et son nom a été ajouté à la liste d’attente pour recevoir un don d’organe. Son souhait le plus cher a été exaucé le 10 octobre 2009.

«Les malades sont les infirmières»

Le Syndicat des professionnels en soin de Chaudière-Appalache (SPSCA) s’est réuni en assemblée générale extraordinaire pour parler des négociations en cours avec le CISSS, au centre de congrès et d’exposition de Lévis, le 27 mars.

LHPS : départ canon des Commandeurs en séries

Quatre formations des Commandeurs du Collège de Lévis ont commencé leurs séries d’après-saison dans la Ligue de hockey préparatoire scolaire (LHPS) pendant la dernière fin de semaine. Seule équipe en action au Complexe 2 Glaces Honco de Lévis, la formation des moins de 18 ans a été plutôt convaincante à domicile.

Une ambulance ajoutée au territoire de Lévis

Le ministre de la Santé et des Services sociaux du Québec, Gaétan Barrette, a annoncé, le 29 mars, un investissement de 20,5 M$ supplémentaires «pour intensifier la couverture ambulancière dans plusieurs régions» de la province. Grâce à cette annonce, le territoire de Lévis pourra notamment compter sur une ambulance supplémentaire.

Davie : des travailleurs du chantier manifestent leur impatience

Au lendemain des révélations de Radio-Canada, à l’effet que les négociations pour le projet Resolute (brise-glaces) avec Ottawa piétinent, des travailleurs du Chantier Davie ont choisi de manifester à Québec ce matin, dès 11h, devant le bureau de comté de Jean-Yves Duclos, député fédéral libéral et ministre du cabinet Trudeau.

Des produits dérivés pour ES Café

Près d’un an après avoir ouvert une troisième succursale à Lévis, ES Café poursuit son expansion. Depuis la fin février, l’entreprise lévisienne offre des produits dérivés dans ses cafés de Lauzon, Saint-Nicolas et Saint-Romuald.