CRÉDIT : COURTOISIE

Afin de s’attaquer notamment au manque de relève dans le domaine, Sophie Cadorette, la propriétaire du salon de coiffure lévisien Imagin’hair, ouvrira dans quelques mois, à Lévis, une école privée de coiffure, C3 L’Académie de coiffure.

«C’est un besoin qui était criant. Ce n’est pas mon rêve de jeunesse d’avoir une école de coiffure, mais nous n’avons plus d’écoles privées dans la région et nous avons un besoin criant de former de la relève pour l’industrie de la coiffure», a partagé Mme Cadorette, également propriétaire de la future école privée de coiffure, sur ses motivations derrière ce nouveau projet.

C3 L’Académie de coiffure sera située dans le local voisin de celui occupé présentement par le salon de coiffure Imagin’hair au 95, route du Président-Kennedy. En plus d’accueillir le salon de coiffure Imagin’hair, cet espace aura des aires réservées aux cours pratiques ainsi qu’aux cours théoriques.

Dès le 20 août, la première cohorte d’élèves de l’académie pourra suivre le cursus proposé par l’école privée. La formation durera dix mois, soit 1 450 heures. À plein régime, l’académie espère offrir ses services à trois cohortes, de 10 à 12 élèves chacune.

Axé sur la pratique

Quant au contenu des cours, ce dernier se concentrera principalement sur la pratique de la coiffure, dans une approche moderne, pour séduire les jeunes. Environ 75 % des cours seront consacrés à la pratique, alors que le reste sera réservé à la théorie.

Concrètement, trois coiffeuses expérimentées d’Imagin’hair, dont Sophie Cadorette, formeront les élèves à la coiffure masculine et féminine ainsi qu’au volet entrepreneurial du métier.

De plus, Sophie Cadorette a conclu une association avec Matrix, un distributeur national de produits capillaires. Le tout permettra notamment aux élèves de visiter de prestigieux salons de coiffure en Amérique du Nord et de se rendre dans les coulisses d’événements, pour voir comment des coiffeuses préparent des vedettes. Grâce à ce pacte, les élèves pourront voir les différentes possibilités de carrière dans le monde de la coiffure.

«D’après moi, les jeunes manquent de motivation pour venir dans le domaine. Ce n’est pas qu’il n’est pas merveilleux, c’est artistique et il y a tellement de possibilités. Je pense que nous avons besoin d’adapter (la formation) à nos jeunes des années 2000. Nos jeunes ont été stimulés dès leur plus jeune âge. Après, de tomber dans un programme ministériel qui date de 2001, quand la mode change aux saisons, ça fait loin. Nous arrivons avec l’idée de bâtir quelque chose de très stimulant pour les élèves», a expliqué Sophie Cadorette sur l’orientation donnée à la formation.

Les personnes intéressées à en savoir plus sur C3 L’Académie de coiffure pourront assister à deux séances d’information en mars. Ces dernières auront lieu les 11 mars, de 10h à 13h, et 12 mars, de 18h à 20h, au salon de coiffure Imagin’hair.

Les plus lus

Tempête en vue pour la région

Dame Nature se déchaînera au cours des prochaines heures selon les prévisions d'Environnement Canada. Le service météorologique fédéral a notamment émis un avertissement d'onde de tempête pour Lévis et Bellechasse.

La Ressourcerie inaugure son deuxième point de service

Dans le cadre des Semaines de l’économie sociale en Chaudière-Appalaches, la Ressourcerie de Lévis a inauguré, le 14 novembre, son deuxième point de service en présence d’une centaine d’invités, dont le maire de Lévis Gilles Lehouillier et le député fédéral Jacques Gourde. En plus de continuer de le faire à son magasin du quartier Lévis, l’entreprise d’économie sociale lévisienne offrira dès le 20...

Stages non rémunérés : le mouvement de contestation gagne Lévis

Une cinquantaine d’étudiants du baccalauréat en travail social du campus de Lévis de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR) a manifesté, toute la journée du 21 novembre, afin de protester contre la non-rémunération des stages qu’ils doivent suivre pendant leur parcours universitaire.

Un métro pour Québec et Lévis?

Le collectif J’y vais en métro souhaite raviver le débat du projet de transport en commun structurant de Québec. Le collectif souligne le manque de vision du projet du tramway de Québec et désire inclure Lévis dans ce projet. Jacques Vandersleyen, chargé de cours au campus de Lévis de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR) et membre du collectif, croit que «le tramway est un beau projet, mais ce...

Une nouvelle clinique spécialisée à Lévis

La Clinique Parcours Santé a récemment ouvert ses portes à Lévis, rue Saint-Georges. Les psychologues, Joanie Mercier et Marie-Hélène Savard, accompagnent leurs patients dans l’objectif d’améliorer leur santé. Leurs interventions peuvent porter sur l’adoption de saines habitudes de vie ou apporter du soutien face à un problème de santé.

Quartier des Constellations : entente de principe entre les deux parties

Par voie de communiqué, la Ville de Lévis a annoncé, le 30 novembre, qu'une entente de principe est survenue entre la municipalité et le Regroupement des citoyens du secteur des Constellations. Le pacte permettra de mettre un terme à l’action collective qui concernait le développement du quartier des Constellations à Saint-Jean-Chrysostome, où plusieurs maisons ont été endommagées par des affaisse...

7 M$ pour six entreprises manufacturières de la région

La tournée de l’Initiative manufacturière Investissement Québec s’est arrêtée à Lévis ce 16 novembre pour annoncer des contributions financières totalisant 7 012 300 $ à six entreprises de la région, dont Cuisine Moris Collection, de Saint-Romuald, Moulexpert et Précinov, de Lévis, afin de les soutenir dans leurs projets d’innovation.

Semaine de la généalogie : à la découverte d’arbres différents

C’est du 17 au 24 novembre que la Semaine nationale de la généalogie se tiendra partout au Québec, dont à Lévis. Dans le cadre de cet événement, la Société de généalogie de Lévis proposera aux gens de la région de découvrir des branches originales de la discipline historique.

Flip en demi-finale de Révolution

La troupe féminine Flip de l'école de danse lévisienne District.Mao poursuit son parcours de rêve au concours de danse Révolution. En effet, les neuf Lévisiennes se sont qualifiées pour la demi-finale de l'émission présentée sur les ondes de TVA.

Lévis invite à vivre son courant

C’est en présence de plus de 800 personnes que la Ville de Lévis a dévoilé en grande pompe, le 21 novembre au Centre de congrès et d’expositions de Lévis, son nouveau positionnement stratégique. Grâce à sa nouvelle image Vivez le courant Lévis, l’administration Lehouillier désire faire rayonner le territoire «au-delà de ses frontières».