CRÉDIT : GILLES BOUTIN

En compagnie du maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et de la ministre responsable de la Chaudière-Appalaches, Dominique Vien, la ministre déléguée aux Transports, Véronyque Tremblay (sur la photo), a annoncé, le 26 février, le début des travaux de réaménagement de l’échangeur de la route Lagueux (sortie 305) et le lancement de l’appel d’offres pour l’élargissement de l’autoroute 20 Est, entre Charny et Saint-Jean-Chrysostome.

«Je suis très heureuse d’être ici, aujourd’hui, pour vous faire part de deux excellentes nouvelles pour les citoyens de Lévis et de Chaudière-Appalaches», a d’emblée déclaré Mme Tremblay lors d’un point de presse à l’ancien hôtel de ville de Lévis. 

Estimés à environ 60 M$, les travaux de réaménagement de l’échangeur 305 permettront, de 2018 à 2020, d’ajouter une deuxième voie, dans chaque direction, sur la route Lagueux, la construction d’un terre-plein et l’ajout de voies de virage à gauche sur Lagueux. 

Également, la reconstruction de trois structures, l’aménagement d’une piste polyvalente côté ouest, l‘installation de feux de circulation aux différentes intersections, la correction de la courbe de la route Lagueux, au nord de la rue des Carrières, ainsi que l’aménagement de bassins de rétention seront réalisés pendant cette période.

Le chantier se terminera en 2021, avec des travaux d’aménagement paysagers. Pendant la durée des travaux, plusieurs mesures d’atténuation seront mises en œuvre afin de limiter les effets sur la population. 

«La construction de nouvelles structures, à proximité de celles existantes, va nous permettre de limiter l’impact sur la circulation. Le ministère va s’assurer de maintenir le nombre de voies actuelles, pendant les heures de pointe, pour l’ensemble des travaux», a assuré Mme Tremblay.

Nouvelle étape pour l’élargissement

Quant à l’élargissement de l’autoroute 20 Est, de la sortie Avenue des Églises/Chemin du Sault jusqu’à l’est de la rivière Etchemin, l’ajout d’une troisième voie au centre des deux chaussées sera réalisé de 2018 à 2019.

Les travaux préparatoires, notamment en ce qui concerne l’éclairage, ont débuté l’an dernier et se termineront cette année. Notons que comme l’appel d’offres n’est pas terminé, le ministère des Transports préfère ne pas dévoiler le coût estimé de ces travaux.

D’autres annonces?

En ce qui a trait aux projets du viaduc Saint-Omer et du réaménagement de la route des Rivières (116), Véronyque Tremblay n’a pas voulu s‘avancer sur la possibilité que ces travaux, désirés par l’administration Lehouillier, fassent partie de la programmation 2019-2021 des travaux routiers du ministère des Transports en Chaudière-Appalaches. Cette dernière devrait être dévoilée dans deux semaines.

«Pour Saint-Omer, nous avons demandé une étude, en partenariat avec la Ville. De ce côté, nous sommes en attente. Pour la 116, il y a beaucoup de discussions. Déjà, ça avance bien. Il faudra voir pour la programmation», a conclu Mme Tremblay.

Tant mieux pour les citoyens

La sortie du gouvernement du Québec concernant la réalisation des travaux de l’échangeur Lagueux et de l’élargissement de l’autoroute 20 a fait sourire. Si les médias et les députés caquistes de la région ont questionné la nouveauté dans cette affaire, le maire de Lévis a rappelé qu’au final, c’est le résultat qui compte.

Par valeriemaltais@journaldelevis.com

En effet, Gilles Lehouillier a remercié le gouvernement actuel d’avoir accéléré le processus dans ces dossiers. «On avait été rayé de la carte avec l’ancien gouvernement (du Parti québécois) au niveau des investissements routiers. Donc, on est en mode rattrapage et on s’en va dans la bonne direction», a-t-il affirmé. 

Ces deux projets font partie des 10 priorités de la Ville concernant ses axes routiers et selon M. Lehouillier, le gouvernement est bien au fait des autres demandes de son administration, particulièrement celles de l’échangeur de Saint-Omer ainsi que le réaménagement de la route des Rivières.

«La table est mise et nous espérons un dénouement heureux», a indiqué le premier magistrat.

Un jeu de séduction

Assis dans la salle du conseil, les députés François Paradis et Marc Picard s’entendent avec Gilles Lehouillier pour dire que les citoyens sortent gagnants de cette annonce, qui, cependant, n’en est plus vraiment une selon eux. 

«De mémoire, je pense que c’est la sixième annonce à laquelle j’assiste concernant la route Lagueux», a d’abord souligné M. Picard.

«Assurément, il y aura des événements comme celui-ci pour faire valoir des projets que l’on connaît déjà, mais, au-delà de la stratégie gouvernementale, je me mets dans la peau d’un automobiliste et je me dis qu’enfin, quelque chose va se passer», a poursuivi M. Paradis.

Les plus lus

Tempête en vue pour la région

Dame Nature se déchaînera au cours des prochaines heures selon les prévisions d'Environnement Canada. Le service météorologique fédéral a notamment émis un avertissement d'onde de tempête pour Lévis et Bellechasse.

La Ressourcerie inaugure son deuxième point de service

Dans le cadre des Semaines de l’économie sociale en Chaudière-Appalaches, la Ressourcerie de Lévis a inauguré, le 14 novembre, son deuxième point de service en présence d’une centaine d’invités, dont le maire de Lévis Gilles Lehouillier et le député fédéral Jacques Gourde. En plus de continuer de le faire à son magasin du quartier Lévis, l’entreprise d’économie sociale lévisienne offrira dès le 20...

Stages non rémunérés : le mouvement de contestation gagne Lévis

Une cinquantaine d’étudiants du baccalauréat en travail social du campus de Lévis de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR) a manifesté, toute la journée du 21 novembre, afin de protester contre la non-rémunération des stages qu’ils doivent suivre pendant leur parcours universitaire.

Un métro pour Québec et Lévis?

Le collectif J’y vais en métro souhaite raviver le débat du projet de transport en commun structurant de Québec. Le collectif souligne le manque de vision du projet du tramway de Québec et désire inclure Lévis dans ce projet. Jacques Vandersleyen, chargé de cours au campus de Lévis de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR) et membre du collectif, croit que «le tramway est un beau projet, mais ce...

Une nouvelle clinique spécialisée à Lévis

La Clinique Parcours Santé a récemment ouvert ses portes à Lévis, rue Saint-Georges. Les psychologues, Joanie Mercier et Marie-Hélène Savard, accompagnent leurs patients dans l’objectif d’améliorer leur santé. Leurs interventions peuvent porter sur l’adoption de saines habitudes de vie ou apporter du soutien face à un problème de santé.

Quartier des Constellations : entente de principe entre les deux parties

Par voie de communiqué, la Ville de Lévis a annoncé, le 30 novembre, qu'une entente de principe est survenue entre la municipalité et le Regroupement des citoyens du secteur des Constellations. Le pacte permettra de mettre un terme à l’action collective qui concernait le développement du quartier des Constellations à Saint-Jean-Chrysostome, où plusieurs maisons ont été endommagées par des affaisse...

7 M$ pour six entreprises manufacturières de la région

La tournée de l’Initiative manufacturière Investissement Québec s’est arrêtée à Lévis ce 16 novembre pour annoncer des contributions financières totalisant 7 012 300 $ à six entreprises de la région, dont Cuisine Moris Collection, de Saint-Romuald, Moulexpert et Précinov, de Lévis, afin de les soutenir dans leurs projets d’innovation.

Semaine de la généalogie : à la découverte d’arbres différents

C’est du 17 au 24 novembre que la Semaine nationale de la généalogie se tiendra partout au Québec, dont à Lévis. Dans le cadre de cet événement, la Société de généalogie de Lévis proposera aux gens de la région de découvrir des branches originales de la discipline historique.

Flip en demi-finale de Révolution

La troupe féminine Flip de l'école de danse lévisienne District.Mao poursuit son parcours de rêve au concours de danse Révolution. En effet, les neuf Lévisiennes se sont qualifiées pour la demi-finale de l'émission présentée sur les ondes de TVA.

Lévis invite à vivre son courant

C’est en présence de plus de 800 personnes que la Ville de Lévis a dévoilé en grande pompe, le 21 novembre au Centre de congrès et d’expositions de Lévis, son nouveau positionnement stratégique. Grâce à sa nouvelle image Vivez le courant Lévis, l’administration Lehouillier désire faire rayonner le territoire «au-delà de ses frontières».