CRÉDIT : DAVE HOLLAND

Laurent Dubreuil a réalisé son meilleur 500 mètres depuis sa victoire en Coupe du monde aux Pays-Bas, l’automne dernier, lui permettant de conclure les Championnats mondiaux de sprint en 12e position, le 4 mars à Changchun, en Chine.

Le Lévisien de 25 ans a enregistré un temps de 34,99 secondes, ce qui l’a placé en deuxième position, soit 0,03 seconde derrière le gagnant de l’épreuve, aussi médaillé d’or aux Jeux de Pyeongchang. Notons qu’aucune médaille n’était décernée, sauf à l’issue de la compétition, selon le classement général.

«Mon 500 m était excellent, l’un de mes meilleurs en carrière, a déclaré Dubreuil dans un communiqué de la Fédération canadienne de patinage de vitesse. Deuxième à trois centièmes de seconde du champion olympique, et devant tous les autres gars du top cinq des Jeux de Pyeongchang, ça met un baume sur ma saison et c’est une excellente façon de la terminer.»

Toujours dans la journée de dimanche, Dubreuil a obtenu le 14e rang au 1000 m avec un temps de 1:10,82. La veille, il avait terminé 10e au 500 m et 17e au 1000 m, ce qui l’avait installé temporairement au 14e rang du classement général. «J’ai changé de stratégie pour mon 1000 m et il était un peu mieux qu’hier, a commenté Dubreuil. 

J’aurais voulu terminer parmi les 10 premiers au classement général, mais 12e, c’est bien. Je ne pouvais pas faire beaucoup mieux étant donné mon manque de forme au 1000 m.» 

Repos bien mérité

À l’étranger depuis plus d’un mois, Dubreuil profitera d’un repos bien mérité dans les prochaines semaines, où il pourra décompresser de la dernière saison. Rappelons que le patineur a connu des problèmes de santé qui ont contrecarré un début de saison éclatant.  

«Je ne suis pas amer, mais déçu, parce que je me sentais extrêmement bien au début de la saison. J’avais fini deuxième aux Sélections canadiennes avec un excellent temps et j’ai gagné le premier 500 m de la Coupe du monde à Heerenveen. J’étais troisième au monde. Après, je suis tombé malade plusieurs fois et j’ai eu de la difficulté à m’en remettre», a relaté le compétiteur, qui a également eu à défendre son billet pour Pyeongchang en appel, en janvier, devant le Centre de règlement des différends sportifs du Canada.

«Cette polémique a été super stressante, a-t-il poursuivi. Ces facteurs externes m’ont nui, stressé et fatigué. Par moment, je n’avais plus les jambes et la forme pour bien faire, alors que j’étais convaincu l’été dernier d’avoir les jambes pour faire un podium aux Olympiques. Le 500 m d’aujourd’hui (4 mars) me prouve que j’avais raison, mais ça ne s’est pas concrétisé au bon moment.»

Fier de la façon dont il a su faire face à l’adversité dans les derniers mois, Dubreuil peut maintenant apprendre de cette saison et la mettre derrière lui. Il reprendra l’entraînement en mai en préparation du calendrier 2018-2019 de patinage de vitesse sur longue piste.

Les plus lus

Tempête en vue pour la région

Dame Nature se déchaînera au cours des prochaines heures selon les prévisions d'Environnement Canada. Le service météorologique fédéral a notamment émis un avertissement d'onde de tempête pour Lévis et Bellechasse.

La Ressourcerie inaugure son deuxième point de service

Dans le cadre des Semaines de l’économie sociale en Chaudière-Appalaches, la Ressourcerie de Lévis a inauguré, le 14 novembre, son deuxième point de service en présence d’une centaine d’invités, dont le maire de Lévis Gilles Lehouillier et le député fédéral Jacques Gourde. En plus de continuer de le faire à son magasin du quartier Lévis, l’entreprise d’économie sociale lévisienne offrira dès le 20...

Stages non rémunérés : le mouvement de contestation gagne Lévis

Une cinquantaine d’étudiants du baccalauréat en travail social du campus de Lévis de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR) a manifesté, toute la journée du 21 novembre, afin de protester contre la non-rémunération des stages qu’ils doivent suivre pendant leur parcours universitaire.

Un métro pour Québec et Lévis?

Le collectif J’y vais en métro souhaite raviver le débat du projet de transport en commun structurant de Québec. Le collectif souligne le manque de vision du projet du tramway de Québec et désire inclure Lévis dans ce projet. Jacques Vandersleyen, chargé de cours au campus de Lévis de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR) et membre du collectif, croit que «le tramway est un beau projet, mais ce...

Une nouvelle clinique spécialisée à Lévis

La Clinique Parcours Santé a récemment ouvert ses portes à Lévis, rue Saint-Georges. Les psychologues, Joanie Mercier et Marie-Hélène Savard, accompagnent leurs patients dans l’objectif d’améliorer leur santé. Leurs interventions peuvent porter sur l’adoption de saines habitudes de vie ou apporter du soutien face à un problème de santé.

Quartier des Constellations : entente de principe entre les deux parties

Par voie de communiqué, la Ville de Lévis a annoncé, le 30 novembre, qu'une entente de principe est survenue entre la municipalité et le Regroupement des citoyens du secteur des Constellations. Le pacte permettra de mettre un terme à l’action collective qui concernait le développement du quartier des Constellations à Saint-Jean-Chrysostome, où plusieurs maisons ont été endommagées par des affaisse...

7 M$ pour six entreprises manufacturières de la région

La tournée de l’Initiative manufacturière Investissement Québec s’est arrêtée à Lévis ce 16 novembre pour annoncer des contributions financières totalisant 7 012 300 $ à six entreprises de la région, dont Cuisine Moris Collection, de Saint-Romuald, Moulexpert et Précinov, de Lévis, afin de les soutenir dans leurs projets d’innovation.

Semaine de la généalogie : à la découverte d’arbres différents

C’est du 17 au 24 novembre que la Semaine nationale de la généalogie se tiendra partout au Québec, dont à Lévis. Dans le cadre de cet événement, la Société de généalogie de Lévis proposera aux gens de la région de découvrir des branches originales de la discipline historique.

Flip en demi-finale de Révolution

La troupe féminine Flip de l'école de danse lévisienne District.Mao poursuit son parcours de rêve au concours de danse Révolution. En effet, les neuf Lévisiennes se sont qualifiées pour la demi-finale de l'émission présentée sur les ondes de TVA.

Lévis invite à vivre son courant

C’est en présence de plus de 800 personnes que la Ville de Lévis a dévoilé en grande pompe, le 21 novembre au Centre de congrès et d’expositions de Lévis, son nouveau positionnement stratégique. Grâce à sa nouvelle image Vivez le courant Lévis, l’administration Lehouillier désire faire rayonner le territoire «au-delà de ses frontières».