CRÉDIT : ARCHIVES

Les négociations entre la Société de transport de Lévis (STLévis) et le Syndicat des chauffeurs de la Rive-Sud ont fait couler beaucoup d’encre l’été dernier, à l’approche de la rentrée scolaire. Six mois après en être parvenus à une entente, les troupes sont ralliées dans le dossier du fonds d’immatriculation.

Rappelons que les 107 chauffeurs du Syndicat avaient donné un avis de grève pour le 28 août 2017, soit 240 jours après la fin de leur précédente convention collective, selon les termes de la loi 24. Une extension de quelques jours a été nécessaire et fructueuse puisqu’une entente de principe a été conclue le 8 septembre. Les deux parties ont signé la nouvelle convention le 26 octobre. Cette dernière sera valide jusqu’en 2021. 

«On a mis de l’eau dans notre vin et eux aussi, a expliqué Mario Fortier, président de la STLévis. On a une bonne collaboration de l’instance syndicale et nous étions tous bien contents de régler le dossier, parce qu’on ne voulait pas impacter notre clientèle. On connaît le potentiel de perte dans ce genre de situation, puisque les gens changent leurs habitudes et ne reviennent pas nécessairement.»

80 postes permanents

L’enjeu des postes permanents aura été l’élément-clé dans le dossier. Le syndicat voulait garantir 80 postes permanents, alors que la Société voulait conserver le modèle des 72 postes, plus une entente de 8 postes renouvelables à chaque année. 

«En fin de compte, on a été d’accord pour dire que ce serait 80 plutôt que 72, sauf s’il y a des enjeux majeurs. Par exemple, si on perd des contrats avec les écoles, des subventions ou si on ne reçoit pas le montant attendu dans le dossier des immatriculations, on pourrait retourner à 72. On a rédigé une liste de choses hors de notre contrôle qui pourraient survenir, alors ce ne sera pas une décision administrative», a révélé le président de la STLévis.

Les instances ont accepté une augmentation salariale de 2 % en 2017, 2018 et 2019 ainsi que de 1,75 % en 2020 et 2021, ainsi que de réduire le nombre de congés autorisés en période estivale, durant la rentrée scolaire, les Fêtes et la relâche, alors que la répartition des tâches se fait maintenant la veille plutôt qu’au petit matin pour les employés occasionnels, facilitant l’organisation du travail.

Sans rancune

Malgré le contexte des négociations l’été dernier, le climat est de retour au beau fixe à la STLévis. «Les chauffeurs savent qu’on est en mode revendication auprès du ministère. Ils voient qu’on travaille pour régler la situation du fonds d’immatriculation. Ils voient qu’on est tous dans le même bus», a fait valoir l’organisation lévisienne, qui, en attendant des nouvelles du gouvernement du Québec, poursuit le développement de ses immobilisations.

«À la Société, on n’a aucun pouvoir de taxation. On a de l’argent pour financer nos activités ou on ne l’a pas, et on s’est fait rappeler par le vérificateur général qu’on n’avait pas le droit d’avoir des déficits. Grâce à d’excellents programmes de subventions, il y a une fenêtre ouverte présentement et on en bénéficie», a souligné Mario Fortier. 

Les plus lus

CJMD compte 80 % d’auditeurs supplémentaires

L’an passé, la radio de Lévis CJMD 96,9 a vu arriver de nouvelles voix sur ses ondes, une nouvelle antenne se construire et le nombre d’auditeurs augmenter. En somme, 2017 a été une belle année, même s’il reste encore beaucoup de travail à faire selon l’équipe.

Les vidéos d’Un gars de golf autour du monde

Après un périple du côté du sud-ouest des États-Unis, le Lévisien Frédéric Raymond a lancé sa websérie Les Aventures de Fred – Saison 1, en mars dernier. Le jeune homme voit la suite de son projet d’un bon œil.

La troupe Flip participe à World Of Dance sur NBC

À partir du 29 mai, la deuxième saison de la compétition de danse internationale sera diffusée sur la chaîne américaine. Après avoir réussi les auditions, les danseuses du studio lévisien District.Mao feront face au jury lors des qualifications, présentées en trois épisodes.

Blais se lance en politique provinciale

Ancien candidat indépendant à la mairie de Lévis lors des élections municipales de 2013, Stéphane Blais a effectué dans les derniers mois un retour en politique active. Depuis janvier, le résident de Saint-David est le chef de Citoyens au pouvoir du Québec (CAPDQ), formation auparavant dirigée par le syndicaliste Bernard «Rambo» Gauthier.

Une équipe de District.Mao remporte Hit The Floor 2018

Après sa victoire à Gatineau, l’équipe lévisienne The Young Cast a remporté la première place du Showcase All-Stars, lors de la compétition qui a rassemblé plus de 20 000 passionnés de danse, un record, du 17 au 21 mai au Centre de congrès et d’expositions de Lévis.

Une précieuse première pour Daniel Gosselin

Culturiste depuis quelques années, le Lévisien Daniel Gosselin a vécu un moment inoubliable le 20 mai dernier à Québec. Lors du championnat Québec open de l’est de l’Association des physiques québécois (APQ), l’homme de 39 ans a remporté sa première médaille d’or dans la discipline, dans la catégorie Culturiste – Moyen (jusqu’à et incluant des athlètes pesant 80 kg).

Disparition d'une fillette à Saint-Jean-Chrysostome : elle a été retrouvée

Une importante opération policière du Service de police de la Ville de Lévis (SPVL), avec l'assistance de la Sûreté du Québec (SQ), s'est déroulée, cet après-midi, dans le secteur rural de Saint-Jean-Chrysostome afin de retrouver une fillette de 3 ans portée disparue en milieu d'après-midi. Heureusement, la jeune fille a finalement été retrouvée saine et sauve vers 17h35.

Serge Léveillé nous a quittés

Bien connu à Saint-Henri et dans le Grand Lévis pour ses implications sociales, l'homme d'affaires bellechassois Serge Léveillé s'est subitement éteint dans la nuit de vendredi à samedi.

Un organisme pour rendre service à la population féline

Un premier organisme souhaitant enrayer la surpopulation de chats communautaires (NDLR : errants) vient tout juste de voir le jour à Lévis et déjà Lise Miville, cofondatrice de l’Organisme pour la protection des chats (OPC), annonce plusieurs projets à venir.

Le corps de Mathieu Dufour retrouvé

Vers 16h30, hier, les enquêteurs du Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) et de la Sûreté du Québec (SQ) ont retrouvé le corps de Mathieu Dufour dans un boisé du secteur Saint-Rédempteur. L’homme de 79 ans manquait à l’appel depuis le 18 mai dernier.