CRÉDIT : ARCHIVES

Les négociations entre la Société de transport de Lévis (STLévis) et le Syndicat des chauffeurs de la Rive-Sud ont fait couler beaucoup d’encre l’été dernier, à l’approche de la rentrée scolaire. Six mois après en être parvenus à une entente, les troupes sont ralliées dans le dossier du fonds d’immatriculation.

Rappelons que les 107 chauffeurs du Syndicat avaient donné un avis de grève pour le 28 août 2017, soit 240 jours après la fin de leur précédente convention collective, selon les termes de la loi 24. Une extension de quelques jours a été nécessaire et fructueuse puisqu’une entente de principe a été conclue le 8 septembre. Les deux parties ont signé la nouvelle convention le 26 octobre. Cette dernière sera valide jusqu’en 2021. 

«On a mis de l’eau dans notre vin et eux aussi, a expliqué Mario Fortier, président de la STLévis. On a une bonne collaboration de l’instance syndicale et nous étions tous bien contents de régler le dossier, parce qu’on ne voulait pas impacter notre clientèle. On connaît le potentiel de perte dans ce genre de situation, puisque les gens changent leurs habitudes et ne reviennent pas nécessairement.»

80 postes permanents

L’enjeu des postes permanents aura été l’élément-clé dans le dossier. Le syndicat voulait garantir 80 postes permanents, alors que la Société voulait conserver le modèle des 72 postes, plus une entente de 8 postes renouvelables à chaque année. 

«En fin de compte, on a été d’accord pour dire que ce serait 80 plutôt que 72, sauf s’il y a des enjeux majeurs. Par exemple, si on perd des contrats avec les écoles, des subventions ou si on ne reçoit pas le montant attendu dans le dossier des immatriculations, on pourrait retourner à 72. On a rédigé une liste de choses hors de notre contrôle qui pourraient survenir, alors ce ne sera pas une décision administrative», a révélé le président de la STLévis.

Les instances ont accepté une augmentation salariale de 2 % en 2017, 2018 et 2019 ainsi que de 1,75 % en 2020 et 2021, ainsi que de réduire le nombre de congés autorisés en période estivale, durant la rentrée scolaire, les Fêtes et la relâche, alors que la répartition des tâches se fait maintenant la veille plutôt qu’au petit matin pour les employés occasionnels, facilitant l’organisation du travail.

Sans rancune

Malgré le contexte des négociations l’été dernier, le climat est de retour au beau fixe à la STLévis. «Les chauffeurs savent qu’on est en mode revendication auprès du ministère. Ils voient qu’on travaille pour régler la situation du fonds d’immatriculation. Ils voient qu’on est tous dans le même bus», a fait valoir l’organisation lévisienne, qui, en attendant des nouvelles du gouvernement du Québec, poursuit le développement de ses immobilisations.

«À la Société, on n’a aucun pouvoir de taxation. On a de l’argent pour financer nos activités ou on ne l’a pas, et on s’est fait rappeler par le vérificateur général qu’on n’avait pas le droit d’avoir des déficits. Grâce à d’excellents programmes de subventions, il y a une fenêtre ouverte présentement et on en bénéficie», a souligné Mario Fortier. 

Les plus lus

Projet d’hôtel dans le secteur de la Traverse : la Ville vend le terrain ciblé à Pierre Gagné

Une autre étape a été franchie, le 10 septembre, dans le projet de construction d’un établissement hôtelier dans le secteur de la Traverse. En effet, le conseil municipal de Lévis a autorisé la vente du terrain ciblé pour le projet de 4 283 mètres carrés à Pierre Gagné, le promoteur immobilier derrière notamment l’hôtel Four Points By Sheraton (Centre de congrès et d’expositions de Lévis), pour un...

Les Faucons font place à la jeunesse

Les Faucons amorceront leur 14e saison, leur cinquième en division un, sous le signe de la jeunesse alors que pas moins de 27 des 53 joueurs de l’alignement seront des recrues le 24 août.

Interruption planifiée d'électricité à Saint-Nicolas et à Saint-Rédempteur

Dans la nuit de dimanche à lundi, entre 22h et 3h, une interruption de services d’électricité prolongée est planifiée par Hydro-Québec dans une zone couvrant principalement les secteurs Saint-Nicolas et Saint-Rédempteur. http://pannes.hydroquebec.com/pannes/

Le prolongement d’Étienne-Dallaire se poursuit

La deuxième phase des travaux de prolongement du boulevard Étienne-Dallaire, réalisés dans le cadre du projet de développement résidentiel et commercial Umano, a été officiellement lancée ce 7 septembre.

Baseball féminin : trois médailles pour des joueuses de la région

Les trois équipes de baseball de la sélection régionale féminine sont reparties des Championnats provinciaux de baseball, qui se sont tenus du 19 au 22 juillet à Laval, avec leur médaille. L’équipe moustique a remporté l’or, les pee-wee l’argent et les bantam le bronze.

Incendie majeur sur la rue Saint-Joseph

Un incendie au 543, rue Saint-Joseph a jeté 70 personnes à la rue le soir du 21 août. Le feu, qui aurait pris naissance dans la toiture, a nécessité trois heures de travail et le déclenchement d’une 5e alarme.

Abdulkadir Abkey pour le PLQ à Lévis

Le Parti libéral du Québec (PLQ) a annoncé dans un communiqué la candidature de Abdulkadir Abkey, dans la circonscription de Lévis, aux élections provinciales.

Le troisième lien sera la priorité du candidat libéral à Lévis

Abdulkadir Abkey se lance dans la course électorale, pour le Parti libéral du Québec (PLQ) dans la circonscription de Lévis, en vue du scrutin du 1er octobre. Le candidat affrontera notamment le député sortant François Paradis (CAQ), ainsi que Pierre-Gilles Morel (PQ) et Georges Goma (QS).

Le député Michel Boudrias à la défense du Chantier Davie

Le député du Bloc Québécois de Terrebonne, Michel Boudrias, a tenu à dénoncer, le 24 août, l’intention d’appel d’offres international, par le gouvernement du Québec, pour la construction du CTMA Vacancier qui demande un minimum de 30 % de contenu québécois.

Le 6e RAC a tenu sa parade régimentaire de rentrée

Le 6e Régiment d’artillerie de campagne à Lévis s’est réuni le 26 août, en marge de la formation des réservistes. Une grande parade régimentaire a ouvert les célébrations devant un parterre d’invités de la société civile et militaire réunis au Manège militaire de Lévis.