Myriame Trudel, directrice de la Maison l’Éclaircie, soutient Sabrina Lachance dans ses démarches. CRÉDIT : COURTOISIE

Deux ans après avoir eu besoin des services de la Maison L’Éclaircie et une première activité de financement plus tard, Sabrina Lachance tiendra un souper soirée dansante, le 12 avril à Lévis, pour soutenir la cause de cet organisme venant en aide aux personnes ayant des comportements associés à l’anorexie ou à la boulimie.

Plus précisément, la résidente de Saint-Gervais dans Bellechasse veut soutenir l’organisme dans son offre de services pour les gens de la Chaudière-Appalaches, une région desservie depuis 2016 seulement. À ce moment, une aide financière de Bell cause pour la cause avait permis d’étendre son territoire de couverture et à Sabrina de bénéficier de leur professionnalisme. Une allocation non récurrente du CISSS de Chaudière-Appalaches a permis de prolonger cette offre de services en 2017, mais aucune somme récurrente n’est garantie.

«Si ce n’était de cette aide financière, je n’aurais pas eu accès à la Maison L’Éclaircie, le seul organisme communautaire des environs qui offre un service gratuit. Ce n’est pas écarté, qu’un jour, il y ait un point de service en Chaudière-Appalaches, mais ils ne sont pas rendus là. Pour l‘instant, les gens d’ici se déplacent à Québec», explique Sabrina.

Objectif 4 000 $

En organisant un souper spaghetti combiné à une soirée dansante au Cabaret Music-Hall de la Rive-Sud, à Saint-Romuald, la Bellechassoise espère remettre au moins 4 000 $ à l’organisme. 220 billets seront en circulation au coût de 20 $, au Cabaret, à la Maison L’Éclaircie ou auprès de Sabrina, au 418 609-0863. Rappelons qu’en octobre 2016, elle avait amassé un peu plus de 1 700 $ lors d’une activité de Zumba à Saint-Gervais.

«Je voulais un endroit plus centralisé et j’avais le goût d’organiser une activité différente, indique l’organisatrice. Ç’a mijoté dans ma tête, puis j’ai rencontré M. Clément Bilodeau, du Music-Hall. Ç’a commencé à partir de là. Mon souper est ma seule dépense et mon but était d’offrir 100 % des dons. Donc, je me suis trouvé un partenaire majeur en Pierre Eugène Rioux, consultant en gestion du rétablissement des dépendances, qui vient couvrir les frais du repas.»

Donner espoir

Sabrina Lachance a bénéficié des services de la Maison L’Éclaircie pendant un an. Elle est demeurée en contact avec les intervenants qu’elle a rencontrés pendant son rétablissement. «Dès le début de ma démarche, j’avais ce désir de vouloir sensibiliser les gens autour de moi et la population. Je crois que leur existence est indispensable aux gens de la Rive-Sud et c’est pourquoi je continue de m’impliquer auprès d’eux», insiste-t-elle. 

Son histoire ressemble à celle de plusieurs femmes. Sabrina a voulu perdre les quelques livres gagnées pendant la grossesse. Ses méthodes ont doucement glissé vers l’anorexie. Elle s’est retrouvée en surentraînement et en sous-alimentation, développant des symptômes dépressifs comme de l’irritabilité ainsi qu’une perte de motivation. Un arrêt de travail, quelques lectures concernant les troubles alimentaires et son arrivée à la Maison L’Éclaircie ont façonné son chemin vers la guérison.

À travers ses témoignages, elle raconte que le rétablissement est possible. «J’en suis un bon exemple. Le trouble alimentaire est arrivé rapidement dans ma vie et je m’en suis sortie aussi vite. Je me suis rétablie en un an, ce qui est assez remarquable», affirme cette éducatrice à la petite enfance de profession et directrice adjointe à CJMD 96,9. 

Les plus lus

Tempête en vue pour la région

Dame Nature se déchaînera au cours des prochaines heures selon les prévisions d'Environnement Canada. Le service météorologique fédéral a notamment émis un avertissement d'onde de tempête pour Lévis et Bellechasse.

La Ressourcerie inaugure son deuxième point de service

Dans le cadre des Semaines de l’économie sociale en Chaudière-Appalaches, la Ressourcerie de Lévis a inauguré, le 14 novembre, son deuxième point de service en présence d’une centaine d’invités, dont le maire de Lévis Gilles Lehouillier et le député fédéral Jacques Gourde. En plus de continuer de le faire à son magasin du quartier Lévis, l’entreprise d’économie sociale lévisienne offrira dès le 20...

Stages non rémunérés : le mouvement de contestation gagne Lévis

Une cinquantaine d’étudiants du baccalauréat en travail social du campus de Lévis de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR) a manifesté, toute la journée du 21 novembre, afin de protester contre la non-rémunération des stages qu’ils doivent suivre pendant leur parcours universitaire.

Un métro pour Québec et Lévis?

Le collectif J’y vais en métro souhaite raviver le débat du projet de transport en commun structurant de Québec. Le collectif souligne le manque de vision du projet du tramway de Québec et désire inclure Lévis dans ce projet. Jacques Vandersleyen, chargé de cours au campus de Lévis de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR) et membre du collectif, croit que «le tramway est un beau projet, mais ce...

Une nouvelle clinique spécialisée à Lévis

La Clinique Parcours Santé a récemment ouvert ses portes à Lévis, rue Saint-Georges. Les psychologues, Joanie Mercier et Marie-Hélène Savard, accompagnent leurs patients dans l’objectif d’améliorer leur santé. Leurs interventions peuvent porter sur l’adoption de saines habitudes de vie ou apporter du soutien face à un problème de santé.

Quartier des Constellations : entente de principe entre les deux parties

Par voie de communiqué, la Ville de Lévis a annoncé, le 30 novembre, qu'une entente de principe est survenue entre la municipalité et le Regroupement des citoyens du secteur des Constellations. Le pacte permettra de mettre un terme à l’action collective qui concernait le développement du quartier des Constellations à Saint-Jean-Chrysostome, où plusieurs maisons ont été endommagées par des affaisse...

7 M$ pour six entreprises manufacturières de la région

La tournée de l’Initiative manufacturière Investissement Québec s’est arrêtée à Lévis ce 16 novembre pour annoncer des contributions financières totalisant 7 012 300 $ à six entreprises de la région, dont Cuisine Moris Collection, de Saint-Romuald, Moulexpert et Précinov, de Lévis, afin de les soutenir dans leurs projets d’innovation.

Semaine de la généalogie : à la découverte d’arbres différents

C’est du 17 au 24 novembre que la Semaine nationale de la généalogie se tiendra partout au Québec, dont à Lévis. Dans le cadre de cet événement, la Société de généalogie de Lévis proposera aux gens de la région de découvrir des branches originales de la discipline historique.

Flip en demi-finale de Révolution

La troupe féminine Flip de l'école de danse lévisienne District.Mao poursuit son parcours de rêve au concours de danse Révolution. En effet, les neuf Lévisiennes se sont qualifiées pour la demi-finale de l'émission présentée sur les ondes de TVA.

Lévis invite à vivre son courant

C’est en présence de plus de 800 personnes que la Ville de Lévis a dévoilé en grande pompe, le 21 novembre au Centre de congrès et d’expositions de Lévis, son nouveau positionnement stratégique. Grâce à sa nouvelle image Vivez le courant Lévis, l’administration Lehouillier désire faire rayonner le territoire «au-delà de ses frontières».