C’est en présence du représentant du ministre de l’Éducation, le député de Beauce-Sud Paul Busque, que les quatre commissions scolaires de la Chaudière-Appalaches ont lancé, le 24 avril à Lévis, le nouveau diplôme d’études professionnelles (DEP) en Assistance à la personne en établissement et à domicile (APED). Formation destinée aux futurs préposés aux bénéficiaires et auxiliaires familiaux, ce nouveau cheminement scolaire sera offert dans une approche basée sur des apprentissages accrus en milieu de travail.

Comme l’exigent les nouvelles orientations du ministère de l’Éducation, le programme APED est le résultat de la fusion de deux programmes menant à l’obtention d’un DEP, soit Assistance à la personne à domicile (auxiliaire familial) et Assistance à la personne en établissement de santé (préposé aux bénéficiaires).

En plus de ce regroupement destiné à donner davantage de polyvalence aux préposés aux bénéficiaires et auxiliaires familiaux, le DEP en APED misera sur le modèle dual allemand. Ce dernier permet aux élèves d’effectuer la moitié de leur formation professionnelle à l’école et la moitié en milieu de travail, tout en étant rémunérés. La durée du DEP en APED sera de 870 heures, soit 453 heures en centre de formation et 417 heures en milieu de travail.

Indépendamment de la rémunération reçue pendant leur formation, les élèves auront la possibilité d’obtenir un revenu supplémentaire en travaillant à temps partiel pour leur organisme ou entreprise de stage. Un incitatif financier attractif selon le président de la Commission scolaire de la Beauce-Etchemin, Charles-Henri Lecours.

«Dans certains cas, ces sources de revenus peuvent faire la différence entre décider de poursuivre une formation ou non», a-t-il tout simplement expliqué.

Objectif : une cohorte par CFP

Au terme de la formation, les diplômés auront la possibilité d’œuvrer notamment dans des hôpitaux, des centres pour personnes âgées ou handicapées et des coopératives de services à domicile.

Le nouveau cheminement sera offert dès cet automne au Centre de formation professionnelle (CFP) de Lévis de la Commission scolaire des Navigateurs, au CFP Pozer de la Commission scolaire de la Beauce-Etchemin (Saint-Georges), au CFP de l’Envolée de la Commission scolaire de la Côte-du-Sud (Montmagny) et au CFP Le Tremplin de la Commission scolaire des Appalaches (Thetford Mines). 

Les instances de la région espèrent qu’une cohorte par CFP suivra la formation, soit un objectif de formation de près de 90 élèves dès l’automne sur le territoire de la Chaudière-Appalaches. Si les inscriptions dépassent les espérances, d’autres cohortes pourront être formées cet automne, mais dans un modèle plus «traditionnel».

Pénurie criante

Des futurs diplômés qui ne manqueront d’ailleurs pas d’opportunités puisque ce secteur d’emploi est fortement touché par la pénurie de main-d’œuvre dans la région. À la fin de l’année dernière, 839 postes dans ce domaine étaient à combler en Chaudière-Appalaches, selon Emploi-Québec. Seulement à Lévis, 499 postes étaient ouverts. Au Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Chaudière-Appalaches, environ 300 préposés aux bénéficiaires et auxiliaires familiaux sont recherchés. 

«Nous nous réjouissons de la mise sur pied de ce programme. Les employeurs de notre champ d’activité ne sont pas si différents des autres employeurs de la région. La pénurie de préposés aux bénéficiaires et d’auxiliaires familiaux représentent un défi quotidien, en termes de qualité et de sécurité des soins et des services que nous offrons», a partagé Cindy Gendron, directrice par intérim des ressources humaines au CISSS de la Chaudière-Appalaches.

D’ailleurs, pour attirer les élèves au sein du DEP en APED, les commissions scolaires de la région pourront compter sur l’appui du gouvernement du Québec. Profitant de sa présence au lancement, Paul Busque a annoncé l’octroi d’une subvention pouvant atteindre 100 000 $ aux quatre commissions scolaires. Le tout permettra de démarrer le projet et de le promouvoir.

Notons finalement que des séances d’information sont prévues dans chaque CFP qui offrira le DEP en APED au cours des prochaines semaines. Les personnes intéressées par ce programme peuvent également consulter le www.depaped.com pour obtenir plus de détails.

Voyez un aspect de la formation offerte sur notre chaîne YouTube.

Les plus lus

Un voisin qui dérange à Pintendre

Havre de paix dans le quartier Pintendre, la rue Marie-Antoinette est pour certains de ses résidents un cauchemar éveillé depuis quelques années. En effet, un habitant de cette rue n’entretient pas sa propriété, provoquant plusieurs désagréments chez ses voisins.

Fête nationale : le programme des festivités

Les célébrations de la Fête nationale du Québec à Lévis se tiendront les 23 et 24 juin dans le Vieux-Lévis, à la Maison natale de Louis Fréchette et dans le quartier de Breakeyville, à l’invitation d’organismes et de citoyens, sous la coordination de la Société nationale des Québécoises et Québécois de Chaudière-Appalaches (SNQCA). À Beaumont, une journée de festivités est prévue le 23.

Un nouvel espace pour jouer librement

Imaginez un terrain de jeu où les enfants pourraient s’amuser librement, sans être surveillés en permanence, se salir, grimper et même, construire des cabanes. À Lévis, ce rêve est devenu réalité. Aménagé sur le terrain du Patro, le Lab-Aventure repose sur le concept du jeu libre.

Barbies ouvre ses portes à Lévis

La chaîne québécoise de restaurants Barbies a ouvert son deuxième restaurant dans la région de Québec le 18 juin, à peine un an après l’ouverture du premier sur la Rive-Nord. À Lévis, la bannière s’est installée sur la route du Président-Kennedy.

La clé sous la porte pour L’Appart

Le centre de thérapie et de réinsertion sociale L’Appart, situé à Saint-Romuald, s’est retrouvé dans l’obligation de fermer ses portes de façon impromptue en raison de problèmes financiers, le 10 juillet dernier. Les résidents, employés et gestionnaires de l’entreprise l’ont appris seulement cinq jours avant leur départ.

Troisième lien : Québec opte pour le tunnel

Le ministre des Transports du Québec, François Bonnardel, a indiqué, le 27 juin, que le gouvernement provincial a choisi la solution du tunnel pour le troisième lien routier interrives qu’il désire construire entre Québec et Lévis.

Armé d'un couteau, il menace un voisin

Le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) a reçu un appel d’un citoyen du secteur de Charny, lundi soir vers 18h11, signalant qu’il avait été victime de menaces armées de la part de son voisin.

La CSDN claque la porte de la FCSQ

La Commission scolaire des Navigateurs a quitté, le 25 juin, la Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ), le regroupement représentant la majorité des commissions scolaires francophones du Québec, en raison de divergences sur la question de la gouvernance scolaire qui s’accentuent depuis février.

Football : deux Lévisiens parmi l’élite provinciale

Deux représentants des Corsaires de l’École Pointe-Lévy, Dylan Djeté et Thomas Lapierre, pourraient bientôt représenter le Québec lors de la Coupe Canada 2019 – MU18, disputée en juillet à Kingston en Ontario. Cette compétition permet aux meilleurs joueurs de football de moins de 18 ans de croiser le fer.

CJMD poursuit son expansion

Si 2017 avait été une année charnière et reluisante pour la station de radio communautaire de Lévis, CJMD, l’année 2018 l’a été tout autant. CJMD a vu son nombre d’auditeurs uniques par mois augmenter de 90 000 à 120 000 à pareille date, a fait savoir Guillaume Ratté-Côté, directeur général de la station, lors de l’assemblée générale annuelle qui s’est déroulée le 27 mai dernier.