C’est en présence du représentant du ministre de l’Éducation, le député de Beauce-Sud Paul Busque, que les quatre commissions scolaires de la Chaudière-Appalaches ont lancé, le 24 avril à Lévis, le nouveau diplôme d’études professionnelles (DEP) en Assistance à la personne en établissement et à domicile (APED). Formation destinée aux futurs préposés aux bénéficiaires et auxiliaires familiaux, ce nouveau cheminement scolaire sera offert dans une approche basée sur des apprentissages accrus en milieu de travail.

Comme l’exigent les nouvelles orientations du ministère de l’Éducation, le programme APED est le résultat de la fusion de deux programmes menant à l’obtention d’un DEP, soit Assistance à la personne à domicile (auxiliaire familial) et Assistance à la personne en établissement de santé (préposé aux bénéficiaires).

En plus de ce regroupement destiné à donner davantage de polyvalence aux préposés aux bénéficiaires et auxiliaires familiaux, le DEP en APED misera sur le modèle dual allemand. Ce dernier permet aux élèves d’effectuer la moitié de leur formation professionnelle à l’école et la moitié en milieu de travail, tout en étant rémunérés. La durée du DEP en APED sera de 870 heures, soit 453 heures en centre de formation et 417 heures en milieu de travail.

Indépendamment de la rémunération reçue pendant leur formation, les élèves auront la possibilité d’obtenir un revenu supplémentaire en travaillant à temps partiel pour leur organisme ou entreprise de stage. Un incitatif financier attractif selon le président de la Commission scolaire de la Beauce-Etchemin, Charles-Henri Lecours.

«Dans certains cas, ces sources de revenus peuvent faire la différence entre décider de poursuivre une formation ou non», a-t-il tout simplement expliqué.

Objectif : une cohorte par CFP

Au terme de la formation, les diplômés auront la possibilité d’œuvrer notamment dans des hôpitaux, des centres pour personnes âgées ou handicapées et des coopératives de services à domicile.

Le nouveau cheminement sera offert dès cet automne au Centre de formation professionnelle (CFP) de Lévis de la Commission scolaire des Navigateurs, au CFP Pozer de la Commission scolaire de la Beauce-Etchemin (Saint-Georges), au CFP de l’Envolée de la Commission scolaire de la Côte-du-Sud (Montmagny) et au CFP Le Tremplin de la Commission scolaire des Appalaches (Thetford Mines). 

Les instances de la région espèrent qu’une cohorte par CFP suivra la formation, soit un objectif de formation de près de 90 élèves dès l’automne sur le territoire de la Chaudière-Appalaches. Si les inscriptions dépassent les espérances, d’autres cohortes pourront être formées cet automne, mais dans un modèle plus «traditionnel».

Pénurie criante

Des futurs diplômés qui ne manqueront d’ailleurs pas d’opportunités puisque ce secteur d’emploi est fortement touché par la pénurie de main-d’œuvre dans la région. À la fin de l’année dernière, 839 postes dans ce domaine étaient à combler en Chaudière-Appalaches, selon Emploi-Québec. Seulement à Lévis, 499 postes étaient ouverts. Au Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Chaudière-Appalaches, environ 300 préposés aux bénéficiaires et auxiliaires familiaux sont recherchés. 

«Nous nous réjouissons de la mise sur pied de ce programme. Les employeurs de notre champ d’activité ne sont pas si différents des autres employeurs de la région. La pénurie de préposés aux bénéficiaires et d’auxiliaires familiaux représentent un défi quotidien, en termes de qualité et de sécurité des soins et des services que nous offrons», a partagé Cindy Gendron, directrice par intérim des ressources humaines au CISSS de la Chaudière-Appalaches.

D’ailleurs, pour attirer les élèves au sein du DEP en APED, les commissions scolaires de la région pourront compter sur l’appui du gouvernement du Québec. Profitant de sa présence au lancement, Paul Busque a annoncé l’octroi d’une subvention pouvant atteindre 100 000 $ aux quatre commissions scolaires. Le tout permettra de démarrer le projet et de le promouvoir.

Notons finalement que des séances d’information sont prévues dans chaque CFP qui offrira le DEP en APED au cours des prochaines semaines. Les personnes intéressées par ce programme peuvent également consulter le www.depaped.com pour obtenir plus de détails.

Voyez un aspect de la formation offerte sur notre chaîne YouTube.

Les plus lus

Effondrement d'une partie de la toiture au Metro Plus de Saint-Étienne

Selon notre partenaire SPIL.ca, une partie de la toiture de l'épicerie Metro Plus de Saint-Étienne-de-Lauzon se serait effondrée.

Le CHSLD Chanoine-Audet teste de nouveaux ratios

Le ratio entre soignants et patients a été augmenté au Centre d’hébergement Champlain-de-Chanoine-Audet à Saint-Romuald dans le cadre d’un projet pilote de 16 semaines sur la qualité et la sécurité des soins. Ce projet est l’un des 17 menés au Québec par le gouvernement dans différents types d’établissements de santé.

Nouvelle tempête en vue sur le Grand Lévis

L'hiver n'a toujours pas dit son dernier mot. Une tempête frappera de nouveau le Québec demain et mercredi. Et les secteurs de Lévis, Bellechasse et Saint-Lambert-de-Lauzon seront touchés.

L'urgence du Centre Paul-Gilbert rouvrira en soirée la semaine

Comme promis par la Coalition avenir Québec (CAQ), l’urgence du Centre Paul-Gilbert sera en mesure de reprendre en partie ses heures d’ouvertures habituelles à partir du lundi 11 février grâce à l'arrivée de nouveaux médecins. Toutefois, la reprise de service annoncée le 6 février par le CISSS Chaudière-Appalaches ne sera possible qu'en semaine.

Tempête : plusieurs routes fermées

Par le biais d’un communiqué, la Ville de Lévis a annoncé la fermeture de plusieurs rues et artères de la région en raison de la tempête qui sévit actuellement, le 20 janvier.

Lévis, attache ta tuque : la programmation dévoilée

Le Vieux-Lévis se transformera en terrain de jeu hivernal les 9 et 10 février prochains à l’occasion de l’événement Lévis, attache ta tuque. Le temps d’une fin de semaine, l’ambiance carnavalesque gagnera les rues de la ville avec une multitude d’activités pour petits et grands.

Conseil en bref : de nouveaux jeux d'eau à Lévis

Une séance du conseil municipal s’est tenue le 11 février à l'hôtel de ville de Lévis. Voici en résumé les principaux points adoptés ou abordés lors de la séance par le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et les conseillers municipaux.

Une demande trop élevée pour la STLévis

Le parcours du Lévisien-3 (L3) de la Société de transport de Lévis (STLévis), reliant le terminus de la route Lagueux dans le secteur de Saint-Étienne-de-Lauzon à l’Université Laval à Québec via la route des Rivières, semble débordé aux heures de pointe et doit laisser dans l’attente certains usagers.

Nouvelle tempête en vue sur la région

Environnement Canada a émis un avertissement de tempête hivernale en vigueur pour les secteurs de Lévis, Bellechasse et Saint-Lambert-de-Lauzon.

Le Service d’entraide dans le besoin à Saint-Nicolas

Le Service d’entraide Bernières-Saint-Nicolas est à la recherche de nouveaux locaux et de financement à la suite d’un avis de non-renouvellement de l’entente d’occupation qui les liait avec le Conseil de fabrique de la paroisse de Saint-Nicolas-de-Lévis. L’organisme à but non lucratif (OBNL) a reçu une lettre le 22 décembre dernier leur demandant de quitter les locaux du sous-sol de l’église de Sa...