CRÉDIT: JASMINE DESROCHERS

Le passage de Kaïn au Festivent, le 3 août en soirée, a provoqué un rassemblement d’une telle ampleur que les guichets ont fermé leurs portes quelques minutes avant le spectacle. C’est sur la scène Hydro-Québec que le groupe, maintenant devenu trio, a livré une performance à son image, c’est-à-dire festive, amicale et réconfortante.

Certains festivaliers ont espéré jusqu’à la dernière seconde trouver leur place parmi les nombreux fans réunis pour assister à la prestation de ce mythique groupe québécois. Malheureusement, tous n’ont pas eu la même chance, et plusieurs ont dû se contenter de regarder le spectacle de l’autre côté du grillage. 

À l’intérieur de l’enceinte, peu de temps a-t-il fallu à Steve Veilleux et ses acolytes pour faire chanter haut et fort leur public, réchauffé en première partie par Olivier Couture. Les premières notes de leur plus récent succès Welcome Bonheur, tout comme le charisme des membres du groupe, ont eu l’effet escompté sur la foule. «Lévis, ce soir, on veut ton bonheur, et on va l’avoir!», de s’écrier le chanteur. 

C’est avec la même aisance que Steve Veilleux lui-même que les festivaliers rassemblés en masse ont célébré les paroles de plus d’une vingtaine de chansons, dont La tête en l’air, Comme dans le temps, J’sais pu comment t’aimer et La maison est grande

Le clou du spectacle a toutefois été la montée sur scène de Philippe Lord, un jeune trisomique venu assister au spectacle en famille. Sur un carton, il avait rédigé une demande aux membres de Kaïn, celle d’être le premier trisomique à chanter l’indémodable Embarque ma belle sur scène. Demandez et vous l’aurez, le jeune homme a vu son souhait exaucé. 

Fidèle à son habitude, le groupe a conclu la fête avec un rappel. Au plus grand bonheur de leurs fans, ce sont Laisse toi exister et La nuit gronde qui ont permis de clore cette soirée sur une note plus que positive.


Les plus lus

Un feu se déclare dans le garage d’une résidence à Lévis

La Direction du service de la sécurité incendie de la Ville de Lévis (DSSIVL) est intervenue hier soir à Lévis pour combattre un feu qui s’était déclaré dans le garage d’une résidence.

Lévis aura son centre de jeu de laser

Bien établie dans la région de Montréal et à Québec, Laser Game Évolution ouvrira dans les prochains mois un centre de jeu de laser à Lévis. Situé au 38, rue Jacques-Nau, le nouvel établissement ouvrira ses portes en vue de la prochaine relâche scolaire en mars.

Un jeune infirmier en stage à Haïti

Sept étudiantes, un étudiant et deux professeures en technique de Soins infirmiers du Cégep de Lévis-Lauzon ont aidé à soigner 582 patients lors d’un voyage humanitaire à Haïti, en 2018. Un voyage qui a changé le regard d’Antonin Giguère, futur infirmier parti pour la seconde fois sur ce territoire des Caraïbes.

Le zéro déchet gagne Lévis

Programme d’accompagnement mené par la ville, groupes Facebook, épicerie en vrac et commerçants qui proposent à leurs clients d’apporter leurs propres plats, les pratiques évoluent en même temps que la conscience environnementale se développe.

Tempête : plusieurs routes fermées

Par le biais d’un communiqué, la Ville de Lévis a annoncé la fermeture de plusieurs rues et artères de la région en raison de la tempête qui sévit actuellement, le 20 janvier.

50 ans pour le Cégep de Lévis-Lauzon

Fondé le 7 mai 1969, le Cégep de Lévis-Lauzon a diplômé près de 34 000 étudiants. Cette année, l’institution fête ses 50 ans et l’organisation souhaite inviter étudiants, membres du personnel, diplômés et citoyens à venir célébrer le passé, mais aussi l’avenir.

Les Chevaliers restent parfaits à l’arraché

De retour à l’action après le congé des Fêtes, les Chevaliers de Lévis de la Ligue de hockey midget AAA du Québec (LHMAAAQ) accueillaient les Albatros du Collège Notre-Dame de Rivière-du-Loup et l’Intrépide de Gatineau, les 4 et 5 janvier. La formation lévisienne a remporté ses deux matchs pour porter sa séquence d’invincibilité à 32 victoires consécutives.

Deux bébés du 1er janvier à Lévis

Le premier bébé de l’année né à l’Hôtel-Dieu de Lévis est originaire de Saint-Apollinaire. Mélissa Rivard et Olivier Chouinard ont accueilli le petit Valentin, le 1er janvier à 3h53. Le même jour à 21h, un deuxième bébé a pointé le bout de son nez. Nathan (sur la photo) fait le bonheur de ses parents, Cindy Lévesque et Samuel Maltais, qui résident à Lévis.

Une tempête pour amorcer la nouvelle année

Environnement Canada a émis un avertissement de tempête hivernale pour les secteurs de Lévis, Bellechasse et Saint-Lambert-de-Lauzon.

De nouveaux flocons sur la région

Une nouvelle tempête de neige frappera le Québec au cours des prochaines heures et la région de Lévis n'en sera pas épargnée.