Pierre-Gilles Morel se présente à l'investiture du Parti québécois (PQ) à Lévis. CRÉDIT : COURTOISIE

Une fois les deux dernières étapes franchies, Pierre-Gilles Morel sera officiellement le candidat du Parti québécois (PQ) à Lévis, alors que le candidat pressenti, le syndicaliste Jean-François Gagné, s’est récemment désisté. La période de mise en candidature pour l’investiture du PQ dans Lévis se termine le 19 août, puis l’investiture elle-même est prévue le 25 août.

Le candidat de 27 ans milite au Parti québécois, dans la circonscription de Lévis, depuis maintenant 10 mois. Installé à Québec, il n’a pas hésité à traverser le fleuve pour «la balle au bond» et s’impliquer dans une circonscription cherchant de nouvelles forces.

«C’est un de mes amis, impliqué depuis plus longtemps, qui m’a dit que la circonscription de Lévis recherchait un représentant jeune. C’était une belle occasion», a-t-il expliqué, lors d’une entrevue téléphonique avec le Journal.

Après des études en génie civil à l’université Laval, Pierre-Gilles Morel travaille désormais pour le Laboratoire d’expertise de Québec, qui est un laboratoire de matériaux en construction. Mais son goût pour la politique était déjà né.

«Ce qui m’a convaincu de me présenter, c’est que j’ai fait beaucoup de simulations parlementaires quand j’étais à l’université. Là, j’ai rencontré des gens impliqués en politique, qui m’ont convaincu que, si je voulais appliquer ce qu’on faisait pendant les simulations, il fallait que je m’implique», a-t-il confié.

Ses objectifs sont de «servir la population» et «s’assurer qu’il y ait une meilleure protection de l’environnement, pour qu’on continue d’avoir une belle province dans les années futures». Sans oublier l’indépendance, qui lui tient particulièrement à cœur.

Soutenir la Davie

S’il est élu, la première action de Pierre-Gilles Morel sera d’apporter son soutien au Chantier Davie. «La première chose que, nous au Parti québécois, on trouve très importante à Lévis, c’est de défendre la Davie et de réclamer plus de projets pour le chantier. Nous demandons au fédéral de remédier à la situation, car ça n’a pas de sens que le plus grand chantier naval au Canada reçoive des miettes de la part du fédéral», a-t-il défendu.

Autre préoccupation de taille pour le candidat, la santé. Si les questions de santé touchent l’ensemble des citoyens du Québec, elles concernent aussi «beaucoup» les citoyens de Lévis, croit Pierre-Gilles Morel en faveur d’un «décloisonnement des pouvoirs».

«Il y a beaucoup trop de personnels de la santé qui, pour administrer des soins, ont besoin de l’approbation d’un médecin. Ce qui fait qu’il y a un grand retard dans les soins qui sont donnés, a-t-il expliqué. On voudrait que les pharmaciens, les infirmières et les personnels de santé aient plus de pouvoir, qu’ils n’aient pas toujours besoin de demander le ok d’un médecin pour faire des vaccins ou pratiquer des soins de bases.»

 Plus de familles 

Imaginant Lévis à la fin de son mandat s’il est élu, Pierre-Gilles Morel y verrait plus de familles s’installer sur le territoire. Des familles bénéficiant de «bonnes places en garderie, sont en mesure de travailler et de se déplacer plus facilement».

Reprenant à son compte la proposition du PQ, il de réinstaurer les huit dollars par jour pour les services de gardes. «On pense que les CPE sont un modèle québécois exceptionnel, qui a fait ses preuves et qui a marché. On propose d’aller plus loin : quatre dollars par jour pour le deuxième enfant et ensuite ce serait la gratuité.»

Quant au troisième lien, il préfère attendre de pouvoir «se baser sur du concret» pour se prononcer. «Il y a, à la fois de la part du gouvernement et de la CAQ, beaucoup de désinformation. Les Libéraux ne veulent pas dire grand-chose et la CAQ, au contraire, dit tout et n’importe quoi. Elle promet des choses en se basant sur rien. Ce qui est important pour nous, c’est qu’il y ait des études et des faits.»

Les plus lus

Pénurie de main-d'oeuvre dans l'industrie du camionnage : un modèle original de rémunération pour retenir et attirer

Depuis le 3 février, les camionneurs du Groupe Transrapide sont rémunérés selon un modèle original en Chaudière-Appalaches, le taux horaire unique pour toutes les heures de travail (service et conduite). Par cette façon de faire, l’entreprise lévisienne spécialisée en transport routier interfrontalier veut notamment améliorer sa rétention du personnel et son attractivité dans le contexte de pénuri...

Effondrement d'une partie de la toiture au Metro Plus de Saint-Étienne

Selon notre partenaire SPIL.ca, une partie de la toiture de l'épicerie Metro Plus de Saint-Étienne-de-Lauzon s'est effondrée vers 16h15 vendredi dernier.

Le CHSLD Chanoine-Audet teste de nouveaux ratios

Le ratio entre soignants et patients a été augmenté au Centre d’hébergement Champlain-de-Chanoine-Audet à Saint-Romuald dans le cadre d’un projet pilote de 16 semaines sur la qualité et la sécurité des soins. Ce projet est l’un des 17 menés au Québec par le gouvernement dans différents types d’établissements de santé.

Nouvelle tempête en vue sur le Grand Lévis

L'hiver n'a toujours pas dit son dernier mot. Une tempête frappera de nouveau le Québec demain et mercredi. Et les secteurs de Lévis, Bellechasse et Saint-Lambert-de-Lauzon seront touchés.

L'urgence du Centre Paul-Gilbert rouvrira en soirée la semaine

Comme promis par la Coalition avenir Québec (CAQ), l’urgence du Centre Paul-Gilbert sera en mesure de reprendre en partie ses heures d’ouvertures habituelles à partir du lundi 11 février grâce à l'arrivée de nouveaux médecins. Toutefois, la reprise de service annoncée le 6 février par le CISSS Chaudière-Appalaches ne sera possible qu'en semaine.

Mario Chenart s'éteint

Originaire de Lauzon, l'auteur-compositeur-interprète Mario Chenart est décédé à l'âge de 57 ans, le 16 février à Saint-Eustache, d'un cancer, selon Radio-Canada et la Société d'histoire de Lévis.

Lévis, attache ta tuque : la programmation dévoilée

Le Vieux-Lévis se transformera en terrain de jeu hivernal les 9 et 10 février prochains à l’occasion de l’événement Lévis, attache ta tuque. Le temps d’une fin de semaine, l’ambiance carnavalesque gagnera les rues de la ville avec une multitude d’activités pour petits et grands.

Conseil en bref : de nouveaux jeux d'eau à Lévis

Une séance du conseil municipal s’est tenue le 11 février à l'hôtel de ville de Lévis. Voici en résumé les principaux points adoptés ou abordés lors de la séance par le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et les conseillers municipaux.

Le Tournoi international pee-wee BSR est lancé

Depuis le 14 février dernier, le Tournoi international pee-wee BSR s’est mis en branle sur les glaces de l’Aréna BSR de Saint-Rédempteur et de l’Aquaréna Léo-Paul-Bédard de Charny. Les équipes de division A1 et B1 disputaient leur finale respective le 17 février.

Une demande trop élevée pour la STLévis

Le parcours du Lévisien-3 (L3) de la Société de transport de Lévis (STLévis), reliant le terminus de la route Lagueux dans le secteur de Saint-Étienne-de-Lauzon à l’Université Laval à Québec via la route des Rivières, semble débordé aux heures de pointe et doit laisser dans l’attente certains usagers.