Pierre-Gilles Morel se présente à l'investiture du Parti québécois (PQ) à Lévis. CRÉDIT : COURTOISIE

Une fois les deux dernières étapes franchies, Pierre-Gilles Morel sera officiellement le candidat du Parti québécois (PQ) à Lévis, alors que le candidat pressenti, le syndicaliste Jean-François Gagné, s’est récemment désisté. La période de mise en candidature pour l’investiture du PQ dans Lévis se termine le 19 août, puis l’investiture elle-même est prévue le 25 août.

Le candidat de 27 ans milite au Parti québécois, dans la circonscription de Lévis, depuis maintenant 10 mois. Installé à Québec, il n’a pas hésité à traverser le fleuve pour «la balle au bond» et s’impliquer dans une circonscription cherchant de nouvelles forces.

«C’est un de mes amis, impliqué depuis plus longtemps, qui m’a dit que la circonscription de Lévis recherchait un représentant jeune. C’était une belle occasion», a-t-il expliqué, lors d’une entrevue téléphonique avec le Journal.

Après des études en génie civil à l’université Laval, Pierre-Gilles Morel travaille désormais pour le Laboratoire d’expertise de Québec, qui est un laboratoire de matériaux en construction. Mais son goût pour la politique était déjà né.

«Ce qui m’a convaincu de me présenter, c’est que j’ai fait beaucoup de simulations parlementaires quand j’étais à l’université. Là, j’ai rencontré des gens impliqués en politique, qui m’ont convaincu que, si je voulais appliquer ce qu’on faisait pendant les simulations, il fallait que je m’implique», a-t-il confié.

Ses objectifs sont de «servir la population» et «s’assurer qu’il y ait une meilleure protection de l’environnement, pour qu’on continue d’avoir une belle province dans les années futures». Sans oublier l’indépendance, qui lui tient particulièrement à cœur.

Soutenir la Davie

S’il est élu, la première action de Pierre-Gilles Morel sera d’apporter son soutien au Chantier Davie. «La première chose que, nous au Parti québécois, on trouve très importante à Lévis, c’est de défendre la Davie et de réclamer plus de projets pour le chantier. Nous demandons au fédéral de remédier à la situation, car ça n’a pas de sens que le plus grand chantier naval au Canada reçoive des miettes de la part du fédéral», a-t-il défendu.

Autre préoccupation de taille pour le candidat, la santé. Si les questions de santé touchent l’ensemble des citoyens du Québec, elles concernent aussi «beaucoup» les citoyens de Lévis, croit Pierre-Gilles Morel en faveur d’un «décloisonnement des pouvoirs».

«Il y a beaucoup trop de personnels de la santé qui, pour administrer des soins, ont besoin de l’approbation d’un médecin. Ce qui fait qu’il y a un grand retard dans les soins qui sont donnés, a-t-il expliqué. On voudrait que les pharmaciens, les infirmières et les personnels de santé aient plus de pouvoir, qu’ils n’aient pas toujours besoin de demander le ok d’un médecin pour faire des vaccins ou pratiquer des soins de bases.»

 Plus de familles 

Imaginant Lévis à la fin de son mandat s’il est élu, Pierre-Gilles Morel y verrait plus de familles s’installer sur le territoire. Des familles bénéficiant de «bonnes places en garderie, sont en mesure de travailler et de se déplacer plus facilement».

Reprenant à son compte la proposition du PQ, il de réinstaurer les huit dollars par jour pour les services de gardes. «On pense que les CPE sont un modèle québécois exceptionnel, qui a fait ses preuves et qui a marché. On propose d’aller plus loin : quatre dollars par jour pour le deuxième enfant et ensuite ce serait la gratuité.»

Quant au troisième lien, il préfère attendre de pouvoir «se baser sur du concret» pour se prononcer. «Il y a, à la fois de la part du gouvernement et de la CAQ, beaucoup de désinformation. Les Libéraux ne veulent pas dire grand-chose et la CAQ, au contraire, dit tout et n’importe quoi. Elle promet des choses en se basant sur rien. Ce qui est important pour nous, c’est qu’il y ait des études et des faits.»

Les plus lus

Une microdistillerie à Lévis

La vague des microdistilleries qui frappe le Québec depuis quelques mois touche également Lévis. La Distillerie des Appalaches a lancé ses opérations dans le parc industriel de Lauzon.

Plus de 4 700 coureurs au Demi-marathon de Lévis

Plus de 4 700 coureurs défileront dans les rues de Lévis dans le cadre du Demi-marathon de Lévis qui se tiendra le 5 mai prochain. La 16e édition de la première des cinq épreuves du circuit Je Cours QC, organisé par Gestev, enregistrera un nombre record de participants.

District.Mao sur le devant de la scène

Aux côtés de la danseuse, une femme d’affaires a grandi. Un jour, la passion de Marie-Odile Haince-LeBel a croisé la voie de l’entrepreneuriat. Ce qui était un projet d’école est devenu un studio de danse urbaine de renommée internationale. À l’aube de ses 15 ans, District.Mao possède un palmarès digne des plus grands champions.

9 M$ pour mettre en valeur la pointe Benson

C’est en compagnie du maire de Lévis, Gilles Lehouillier, que la ministre responsable de la Capitale-Nationale, Geneviève Guilbault, a annoncé, le 26 avril, que 9 M$ seront investis par le gouvernement provincial et la Ville de Lévis dans un projet de réaménagement de la pointe Benson, soit le secteur situé à proximité de l’usine de traitement d’eau potable de Saint-Romuald.

Rinfret investit 12 M$ dans une nouvelle concession

D’ici la fin du mois de décembre prochain, le concessionnaire Rinfret Volkswagen déménagera du boulevard Guillaume-Couture à la rue des Moissons, dans un bâtiment flambant neuf présentement en construction, d’une surface totale de 52 000 pieds carrés.

Deux professeures relèvent le pari du coenseignement

Alors que la tendance est plutôt de tenter de diminuer le nombre d’élèves par classe, deux enseignantes de l’École Notre-Dame-d’Etchemin de Saint-Romuald ont fait le pari de former un seul groupe de 48 étudiants.

Les piscines extérieures seront chauffées à Lévis

Les onze bassins extérieurs du territoire seront chauffés dès le début de la saison estivale prochaine. Un investissement de 150 000 $ permettra de procéder à la réfection des installations des piscines extérieures.

Aérodrome de Pintendre : nouvelle école de parachutisme, nouvelle bataille en vue

Le déménagement prochain des activités de Parachutisme Atmosphair de l’aérodrome de Saint-Jean-Chrysostome à celui de Pintendre ravive les inquiétudes des opposants face au bruit. L’école possède un certificat d’exploitation en règle délivré par Transport Canada.

Hit The Floor : le Showcase All-Stars à la maison

Le spectacle du dimanche soir, complet chaque année en quelques minutes, sera pour la première fois accessible en ligne aux spectateurs qui se procureront le lien de visionnement. La compétition internationale de danse multistyles revient à Lévis du 15 au 20 mai, au Centre de congrès et d’expositions de Lévis.

Le Happening cuisine de rue reporté au 24 mai

C'est plutôt le vendredi 24 mai que se tiendra la quatrième édition du Happening Cuisine de rue de Lévis. Les passants sur la rue J.-B.-Michaud dans le quartier Miscéo pourront déguster les créations des camions de cuisine de rue présents sur place de 11h à 20h.