Pierre-Gilles Morel se présente à l'investiture du Parti québécois (PQ) à Lévis. CRÉDIT : COURTOISIE

Une fois les deux dernières étapes franchies, Pierre-Gilles Morel sera officiellement le candidat du Parti québécois (PQ) à Lévis, alors que le candidat pressenti, le syndicaliste Jean-François Gagné, s’est récemment désisté. La période de mise en candidature pour l’investiture du PQ dans Lévis se termine le 19 août, puis l’investiture elle-même est prévue le 25 août.

Le candidat de 27 ans milite au Parti québécois, dans la circonscription de Lévis, depuis maintenant 10 mois. Installé à Québec, il n’a pas hésité à traverser le fleuve pour «la balle au bond» et s’impliquer dans une circonscription cherchant de nouvelles forces.

«C’est un de mes amis, impliqué depuis plus longtemps, qui m’a dit que la circonscription de Lévis recherchait un représentant jeune. C’était une belle occasion», a-t-il expliqué, lors d’une entrevue téléphonique avec le Journal.

Après des études en génie civil à l’université Laval, Pierre-Gilles Morel travaille désormais pour le Laboratoire d’expertise de Québec, qui est un laboratoire de matériaux en construction. Mais son goût pour la politique était déjà né.

«Ce qui m’a convaincu de me présenter, c’est que j’ai fait beaucoup de simulations parlementaires quand j’étais à l’université. Là, j’ai rencontré des gens impliqués en politique, qui m’ont convaincu que, si je voulais appliquer ce qu’on faisait pendant les simulations, il fallait que je m’implique», a-t-il confié.

Ses objectifs sont de «servir la population» et «s’assurer qu’il y ait une meilleure protection de l’environnement, pour qu’on continue d’avoir une belle province dans les années futures». Sans oublier l’indépendance, qui lui tient particulièrement à cœur.

Soutenir la Davie

S’il est élu, la première action de Pierre-Gilles Morel sera d’apporter son soutien au Chantier Davie. «La première chose que, nous au Parti québécois, on trouve très importante à Lévis, c’est de défendre la Davie et de réclamer plus de projets pour le chantier. Nous demandons au fédéral de remédier à la situation, car ça n’a pas de sens que le plus grand chantier naval au Canada reçoive des miettes de la part du fédéral», a-t-il défendu.

Autre préoccupation de taille pour le candidat, la santé. Si les questions de santé touchent l’ensemble des citoyens du Québec, elles concernent aussi «beaucoup» les citoyens de Lévis, croit Pierre-Gilles Morel en faveur d’un «décloisonnement des pouvoirs».

«Il y a beaucoup trop de personnels de la santé qui, pour administrer des soins, ont besoin de l’approbation d’un médecin. Ce qui fait qu’il y a un grand retard dans les soins qui sont donnés, a-t-il expliqué. On voudrait que les pharmaciens, les infirmières et les personnels de santé aient plus de pouvoir, qu’ils n’aient pas toujours besoin de demander le ok d’un médecin pour faire des vaccins ou pratiquer des soins de bases.»

 Plus de familles 

Imaginant Lévis à la fin de son mandat s’il est élu, Pierre-Gilles Morel y verrait plus de familles s’installer sur le territoire. Des familles bénéficiant de «bonnes places en garderie, sont en mesure de travailler et de se déplacer plus facilement».

Reprenant à son compte la proposition du PQ, il de réinstaurer les huit dollars par jour pour les services de gardes. «On pense que les CPE sont un modèle québécois exceptionnel, qui a fait ses preuves et qui a marché. On propose d’aller plus loin : quatre dollars par jour pour le deuxième enfant et ensuite ce serait la gratuité.»

Quant au troisième lien, il préfère attendre de pouvoir «se baser sur du concret» pour se prononcer. «Il y a, à la fois de la part du gouvernement et de la CAQ, beaucoup de désinformation. Les Libéraux ne veulent pas dire grand-chose et la CAQ, au contraire, dit tout et n’importe quoi. Elle promet des choses en se basant sur rien. Ce qui est important pour nous, c’est qu’il y ait des études et des faits.»

Les plus lus

Tempête en vue pour la région

Dame Nature se déchaînera au cours des prochaines heures selon les prévisions d'Environnement Canada. Le service météorologique fédéral a notamment émis un avertissement d'onde de tempête pour Lévis et Bellechasse.

La Ressourcerie inaugure son deuxième point de service

Dans le cadre des Semaines de l’économie sociale en Chaudière-Appalaches, la Ressourcerie de Lévis a inauguré, le 14 novembre, son deuxième point de service en présence d’une centaine d’invités, dont le maire de Lévis Gilles Lehouillier et le député fédéral Jacques Gourde. En plus de continuer de le faire à son magasin du quartier Lévis, l’entreprise d’économie sociale lévisienne offrira dès le 20...

Stages non rémunérés : le mouvement de contestation gagne Lévis

Une cinquantaine d’étudiants du baccalauréat en travail social du campus de Lévis de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR) a manifesté, toute la journée du 21 novembre, afin de protester contre la non-rémunération des stages qu’ils doivent suivre pendant leur parcours universitaire.

Un métro pour Québec et Lévis?

Le collectif J’y vais en métro souhaite raviver le débat du projet de transport en commun structurant de Québec. Le collectif souligne le manque de vision du projet du tramway de Québec et désire inclure Lévis dans ce projet. Jacques Vandersleyen, chargé de cours au campus de Lévis de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR) et membre du collectif, croit que «le tramway est un beau projet, mais ce...

Une nouvelle clinique spécialisée à Lévis

La Clinique Parcours Santé a récemment ouvert ses portes à Lévis, rue Saint-Georges. Les psychologues, Joanie Mercier et Marie-Hélène Savard, accompagnent leurs patients dans l’objectif d’améliorer leur santé. Leurs interventions peuvent porter sur l’adoption de saines habitudes de vie ou apporter du soutien face à un problème de santé.

Quartier des Constellations : entente de principe entre les deux parties

Par voie de communiqué, la Ville de Lévis a annoncé, le 30 novembre, qu'une entente de principe est survenue entre la municipalité et le Regroupement des citoyens du secteur des Constellations. Le pacte permettra de mettre un terme à l’action collective qui concernait le développement du quartier des Constellations à Saint-Jean-Chrysostome, où plusieurs maisons ont été endommagées par des affaisse...

7 M$ pour six entreprises manufacturières de la région

La tournée de l’Initiative manufacturière Investissement Québec s’est arrêtée à Lévis ce 16 novembre pour annoncer des contributions financières totalisant 7 012 300 $ à six entreprises de la région, dont Cuisine Moris Collection, de Saint-Romuald, Moulexpert et Précinov, de Lévis, afin de les soutenir dans leurs projets d’innovation.

Semaine de la généalogie : à la découverte d’arbres différents

C’est du 17 au 24 novembre que la Semaine nationale de la généalogie se tiendra partout au Québec, dont à Lévis. Dans le cadre de cet événement, la Société de généalogie de Lévis proposera aux gens de la région de découvrir des branches originales de la discipline historique.

Flip en demi-finale de Révolution

La troupe féminine Flip de l'école de danse lévisienne District.Mao poursuit son parcours de rêve au concours de danse Révolution. En effet, les neuf Lévisiennes se sont qualifiées pour la demi-finale de l'émission présentée sur les ondes de TVA.

Lévis invite à vivre son courant

C’est en présence de plus de 800 personnes que la Ville de Lévis a dévoilé en grande pompe, le 21 novembre au Centre de congrès et d’expositions de Lévis, son nouveau positionnement stratégique. Grâce à sa nouvelle image Vivez le courant Lévis, l’administration Lehouillier désire faire rayonner le territoire «au-delà de ses frontières».