CRÉDIT : ARCHIVES

Au lendemain du dévoilement des engagements de la Coalition avenir Québec (CAQ) pour «améliorer les conditions de vie des proches aidants», son candidat dans Lévis, le député sortant François Paradis, est revenu, le 5 septembre, sur ce sujet lors de son point de presse hebdomadaire. Selon le caquiste, le plan de match de sa formation permettra de résoudre plusieurs problèmes vécus par des proches aidants, qu’ils soient de Lévis ou d’ailleurs au Québec.

«C’est la première fois au Québec que des engagements aussi précis sont faits pour les proches aidants. […] Les proches aidants lévisiens n’échappent pas aux problèmes que vivent ceux d’ailleurs au Québec. Les proches aidants souffrent d’épuisement et d’isolement. Il va falloir se donner les outils et les bases pour faire en sorte que nos aidants ne s’épuisent pas et que nos aînés soient mieux que jamais», a soutenu M. Paradis.

Pour renverser la vapeur à ce chapitre, la CAQ entend mettre en branle, dès un premier mandat au pouvoir, son plan de match en six points. Comme l’a promis François Paradis, un gouvernement caquiste augmenterait le crédit d’impôt pour aidant naturel allant jusqu’à 2 500 $.

Également, afin d’offrir du répit aux proches aidants, la CAQ ferait construire, en partenariat avec la Fondation Maison Gilles-Carle, 20 maisons Gilles-Carle au cours des 10 prochaines années, dont 8 dans un premier mandant. S’il n’a pas fait d’engagement à ce sujet, le député sortant de Lévis «verrait bien» l’érection d’une maison Gilles-Carle en Chaudière-Appalaches.

De plus, la CAQ s’est engagée à faire adopter la première politique nationale sur les proches aidants. Cette dernière serait construite à la suite de consultations avec des intervenants du milieu. Dans la même veine, le parti de François Legault désire créer un Observatoire des proches aidants.

La CAQ entend aussi investir au moins 15 M$ par année pour assurer la survie du fonds de soutien aux proches aidants, à partir de 2021. Enfin, si elle obtient le pouvoir, la formation politique promet de déployer une équipe de coordonnateurs spécialisés et d’implanter un plan d’intervention (dossier médical) pour les proches aidants.

Une erreur à corriger

Grâce à ces engagements, François Paradis estime que le gouvernement viendra en aide à un volet «oublié» du domaine de la santé au cours des dernières années.

«Pourquoi le Service d’entraide de Breakeyville (responsable du service de soutien des proches aidants dans le Grand Lévis) fait des miracles pour en trouver et a des listes d’attente? Pourquoi, en raccompagnement, on cherche des bénévoles? C’est parce qu’on n’a pas agi. On a beau se soucier de gens éminemment importants, s’ils ne sont plus là, tout s’écroule. Il ne faut pas tenir ça pour acquis et j’ai l’impression qu’au fil des années, on a pris les proches aidants pour acquis. Un proche aidant est un plus qu’il faut soigner parce que c’est ça qui va faire qu’il va poursuivre», a conclu le député sortant de Lévis.

Les plus lus

Umano : 900 M$ pour un nouveau milieu de vie à Lévis

Le dévoilement du projet Umano, évalué à 900 M$, a eu lieu lundi, en la présence d’élus et de plusieurs partenaires. Le promoteur et président du Groupe CSB, Stephen Boutin, a présenté sa vision immobilière inspirée du «Live, work, shop and play» dont les sept phases, comportant plus de 2 000 unités d’habitation, devraient s’échelonner sur la prochaine décennie.

Cocité Lévis : un nouveau quartier à la tête des ponts

Le Journal a appris que le Groupe Humaco, entreprise en développement immobilier, veut développer un nouveau quartier résidentiel et commercial du côté de Saint-Nicolas à la tête des ponts. Cocité Lévis est le nouveau projet du promoteur et directeur associé chez Humaco Stratégies, David Leblond.

Un nouvel espace pour jouer librement

Imaginez un terrain de jeu où les enfants pourraient s’amuser librement, sans être surveillés en permanence, se salir, grimper et même, construire des cabanes. À Lévis, ce rêve est devenu réalité. Aménagé sur le terrain du Patro, le Lab-Aventure repose sur le concept du jeu libre.

Fête nationale : le programme des festivités

Les célébrations de la Fête nationale du Québec à Lévis se tiendront les 23 et 24 juin dans le Vieux-Lévis, à la Maison natale de Louis Fréchette et dans le quartier de Breakeyville, à l’invitation d’organismes et de citoyens, sous la coordination de la Société nationale des Québécoises et Québécois de Chaudière-Appalaches (SNQCA). À Beaumont, une journée de festivités est prévue le 23.

Une programmation éclatée au quai Paquet

Amateurs lévisiens de musique, d’humour, de houblon, de bouffe et de spectacles lumineux seront biens servis cet été grâce à la programmation estivale des activités présentées au quai Paquet, dévoilée lors d’une conférence de presse de la Ville de Lévis le 29 mai.

Parachutisme Atmosphair ouvert au dialogue

Après 25 ans d’opération à l’aérodrome de Saint-Jean-Chrysostome, le centre de parachutisme a déménagé à Pintendre. Depuis plusieurs années, ce type d’activité dans le secteur est remis en cause par la Ville de Lévis. Le centre dispose pourtant des autorisations, délivrées par Transports Canada, nécessaires pour opérer.

Denis Sonier n'est plus

Bien connu dans la région par ses nombreuses implications, le Lévisien Denis Sonier est décédé à l'âge de 80 ans, vendredi dernier, des suites d'un cancer du pancréas.

Lien mécanique dans le secteur de la Traverse : la Ville envisage des expropriations

Afin de réaliser le lien mécanique entre la rue Marie-Rollet et le secteur de la Traverse promis depuis des années par le maire de Lévis, l’administration Lehouillier prévoit exproprier trois terrains situés la rue Saint-Laurent.

Football : deux Lévisiens parmi l’élite provinciale

Deux représentants des Corsaires de l’École Pointe-Lévy, Dylan Djeté et Thomas Lapierre, pourraient bientôt représenter le Québec lors de la Coupe Canada 2019 – MU18, disputée en juillet à Kingston en Ontario. Cette compétition permet aux meilleurs joueurs de football de moins de 18 ans de croiser le fer.