CRÉDIT : ARCHIVES

Au lendemain du dévoilement des engagements de la Coalition avenir Québec (CAQ) pour «améliorer les conditions de vie des proches aidants», son candidat dans Lévis, le député sortant François Paradis, est revenu, le 5 septembre, sur ce sujet lors de son point de presse hebdomadaire. Selon le caquiste, le plan de match de sa formation permettra de résoudre plusieurs problèmes vécus par des proches aidants, qu’ils soient de Lévis ou d’ailleurs au Québec.

«C’est la première fois au Québec que des engagements aussi précis sont faits pour les proches aidants. […] Les proches aidants lévisiens n’échappent pas aux problèmes que vivent ceux d’ailleurs au Québec. Les proches aidants souffrent d’épuisement et d’isolement. Il va falloir se donner les outils et les bases pour faire en sorte que nos aidants ne s’épuisent pas et que nos aînés soient mieux que jamais», a soutenu M. Paradis.

Pour renverser la vapeur à ce chapitre, la CAQ entend mettre en branle, dès un premier mandat au pouvoir, son plan de match en six points. Comme l’a promis François Paradis, un gouvernement caquiste augmenterait le crédit d’impôt pour aidant naturel allant jusqu’à 2 500 $.

Également, afin d’offrir du répit aux proches aidants, la CAQ ferait construire, en partenariat avec la Fondation Maison Gilles-Carle, 20 maisons Gilles-Carle au cours des 10 prochaines années, dont 8 dans un premier mandant. S’il n’a pas fait d’engagement à ce sujet, le député sortant de Lévis «verrait bien» l’érection d’une maison Gilles-Carle en Chaudière-Appalaches.

De plus, la CAQ s’est engagée à faire adopter la première politique nationale sur les proches aidants. Cette dernière serait construite à la suite de consultations avec des intervenants du milieu. Dans la même veine, le parti de François Legault désire créer un Observatoire des proches aidants.

La CAQ entend aussi investir au moins 15 M$ par année pour assurer la survie du fonds de soutien aux proches aidants, à partir de 2021. Enfin, si elle obtient le pouvoir, la formation politique promet de déployer une équipe de coordonnateurs spécialisés et d’implanter un plan d’intervention (dossier médical) pour les proches aidants.

Une erreur à corriger

Grâce à ces engagements, François Paradis estime que le gouvernement viendra en aide à un volet «oublié» du domaine de la santé au cours des dernières années.

«Pourquoi le Service d’entraide de Breakeyville (responsable du service de soutien des proches aidants dans le Grand Lévis) fait des miracles pour en trouver et a des listes d’attente? Pourquoi, en raccompagnement, on cherche des bénévoles? C’est parce qu’on n’a pas agi. On a beau se soucier de gens éminemment importants, s’ils ne sont plus là, tout s’écroule. Il ne faut pas tenir ça pour acquis et j’ai l’impression qu’au fil des années, on a pris les proches aidants pour acquis. Un proche aidant est un plus qu’il faut soigner parce que c’est ça qui va faire qu’il va poursuivre», a conclu le député sortant de Lévis.

Les plus lus

Tempête en vue pour la région

Dame Nature se déchaînera au cours des prochaines heures selon les prévisions d'Environnement Canada. Le service météorologique fédéral a notamment émis un avertissement d'onde de tempête pour Lévis et Bellechasse.

La Ressourcerie inaugure son deuxième point de service

Dans le cadre des Semaines de l’économie sociale en Chaudière-Appalaches, la Ressourcerie de Lévis a inauguré, le 14 novembre, son deuxième point de service en présence d’une centaine d’invités, dont le maire de Lévis Gilles Lehouillier et le député fédéral Jacques Gourde. En plus de continuer de le faire à son magasin du quartier Lévis, l’entreprise d’économie sociale lévisienne offrira dès le 20...

Stages non rémunérés : le mouvement de contestation gagne Lévis

Une cinquantaine d’étudiants du baccalauréat en travail social du campus de Lévis de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR) a manifesté, toute la journée du 21 novembre, afin de protester contre la non-rémunération des stages qu’ils doivent suivre pendant leur parcours universitaire.

Un métro pour Québec et Lévis?

Le collectif J’y vais en métro souhaite raviver le débat du projet de transport en commun structurant de Québec. Le collectif souligne le manque de vision du projet du tramway de Québec et désire inclure Lévis dans ce projet. Jacques Vandersleyen, chargé de cours au campus de Lévis de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR) et membre du collectif, croit que «le tramway est un beau projet, mais ce...

Une nouvelle clinique spécialisée à Lévis

La Clinique Parcours Santé a récemment ouvert ses portes à Lévis, rue Saint-Georges. Les psychologues, Joanie Mercier et Marie-Hélène Savard, accompagnent leurs patients dans l’objectif d’améliorer leur santé. Leurs interventions peuvent porter sur l’adoption de saines habitudes de vie ou apporter du soutien face à un problème de santé.

Quartier des Constellations : entente de principe entre les deux parties

Par voie de communiqué, la Ville de Lévis a annoncé, le 30 novembre, qu'une entente de principe est survenue entre la municipalité et le Regroupement des citoyens du secteur des Constellations. Le pacte permettra de mettre un terme à l’action collective qui concernait le développement du quartier des Constellations à Saint-Jean-Chrysostome, où plusieurs maisons ont été endommagées par des affaisse...

7 M$ pour six entreprises manufacturières de la région

La tournée de l’Initiative manufacturière Investissement Québec s’est arrêtée à Lévis ce 16 novembre pour annoncer des contributions financières totalisant 7 012 300 $ à six entreprises de la région, dont Cuisine Moris Collection, de Saint-Romuald, Moulexpert et Précinov, de Lévis, afin de les soutenir dans leurs projets d’innovation.

Semaine de la généalogie : à la découverte d’arbres différents

C’est du 17 au 24 novembre que la Semaine nationale de la généalogie se tiendra partout au Québec, dont à Lévis. Dans le cadre de cet événement, la Société de généalogie de Lévis proposera aux gens de la région de découvrir des branches originales de la discipline historique.

Flip en demi-finale de Révolution

La troupe féminine Flip de l'école de danse lévisienne District.Mao poursuit son parcours de rêve au concours de danse Révolution. En effet, les neuf Lévisiennes se sont qualifiées pour la demi-finale de l'émission présentée sur les ondes de TVA.

Lévis invite à vivre son courant

C’est en présence de plus de 800 personnes que la Ville de Lévis a dévoilé en grande pompe, le 21 novembre au Centre de congrès et d’expositions de Lévis, son nouveau positionnement stratégique. Grâce à sa nouvelle image Vivez le courant Lévis, l’administration Lehouillier désire faire rayonner le territoire «au-delà de ses frontières».