CRÉDIT : COURTOISIE

Le public lévisien pourra fuir la grisaille de l’automne en compagnie du jeune auteur-compositeur-interprète Fuso qui sera de passage sur la scène du Vieux Bureau de Poste (VBP), le 10 novembre, avec ses airs ensoleillés inspirés par la culture du surf et les voyages.

C’est un spectacle intimiste et acoustique que Fuso prépare pour les spectateurs du VBP. Il proposera un mélange de chansons de son premier album, quelques reprises et même des nouvelles chansons d’un album francophone en préparation et des titres inédits en anglais.

«J’ai envie de partager des bonnes vibrations. Je veux qu’on ait du fun ensemble, sans se prendre la tête, qu’on vive un moment de laisser-aller et qu’on tripe sans regarder notre montre. Juste des beaux sourires, ça va me faire ma journée», partage Fuso.

Avec sa guitare et son ukulélé, Fuso vogue entre le reggae et la pop, le tout dans une ambiance chaleureuse et exotique, qui n’est pas sans rappeler les mélodies au parfum d’été de Jack Johnson. Remarqué sur les réseaux sociaux, l’artiste a peu à peu fait sa place sur la scène musicale québécoise en se produisant notamment en première partie de Jérôme Couture.

«C’est de la musique légère qui ressemble à ce que la vie devrait être : sans problème», présente celui qui dit faire de la musique acoustique estivale. Ses chansons parlent d’amour, omniprésent dans ses textes, de la maladie mentale «parce que ça me touche personnellement et que c’est encore tabou de parler de ça», et de tout ce qu’on retrouve dans la vie, ses peurs et ses joies.

Se lancer dans le vide

«J’ai fait des dépressions plus jeune qui ont pas mal changé le cours de mon existence. Je suis encore avec une grosse anxiété généralisée et je combats ça. Ce n’est pas tout le temps facile, confie-t-il. J’espère pouvoir inspirer d’autres personnes à se lancer dans le vide comme ça pour atteindre un rêve.»

Pour le chanteur, s’exprimer à travers la musique l’aide à garder les pieds sur terre. «Quand on se laisse partir dans maladie mentale, on trouve qu’il n’y a pas de fond. Pouvoir le verbaliser et le partager aide à le rationnaliser.»

Le musicien est aussi un voyageur. Pas assez selon lui, mais il aime prendre son sac-à-dos et partir. «Plus ça va, plus j’ai envie de me balader dans des sonorités tropicales. En show, c’est une musique de bord de plage qui accompagnerait bien un petit feu sur le sable.»

Un nouvel album bientôt

Après avoir sorti un premier album en 2016, l’auteur-compositeur-interprète originaire de France, mais qui a grandi en banlieue de Montréal, a vu trois de ses extraits, dont son succès Love, jouer dans dix pays à travers le monde dont le Brésil, la Hongrie et la Norvège. En plus de fouler les scènes d’un peu partout au Québec, Fuso planche à l’heure actuelle sur un deuxième opus à paraître prochainement.

Ce futur mini album restera dans la grande famille de la pop, annonce-t-il. L’auteur caresse le rêve d’en réaliser un autre, «peut-être 100 % anglophone», plus reggae. «Ça serait un projet de moi à moi pour mon propre plaisir et, si jamais les gens embarquent, ça me ferait le plus grand plaisir.»

Les billets pour le concert de Fuso sont disponibles à la billetterie. Les réservations se font par téléphone au 418 839-1018 ou sur le site Web de la salle.

Les plus lus

Invasion suspecte dans un domicile à Lévis

Le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) s’est rendu dans le secteur Lévis-Centre à la suite d’un appel pour introduction par effraction dans un appartement au cours de la nuit du 29 au 30 octobre.

L'urgence de Paul-Gilbert fermera à 19h dès le 3 novembre

Par voie de communiqué, le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Chaudière-Appalaches a annoncé, le 18 octobre, qu'il modifiera «temporairement» les heures d’ouverture de l’urgence du Centre Paul-Gilbert le soir dès le 3 novembre, et ce, «pour une période indéterminée». Désormais, les services médicaux seront offerts sept jours sur sept, de 7h à 19h.

Une enseignante de Lévis au grand écran

Le documentaire Sylvie à l’école de la réalisatrice Carole Laganière a été présenté pour la première fois au Cinéma Lido à Lévis, le 17 octobre dernier. Le documentaire met en vedette l’enseignante de l’École secondaire les Etchemins Sylvie Giroux et les élèves de sa classe adaptée. La réalisatrice a suivi ce groupe pendant près d’un an afin de mettre en lumière la réalité que ces étudiants âgés d...

Les commerces intérieurs se séparent du Marché de Lévis

Après la fermeture de deux commerces le 30 septembre, le Marché public de Lévis se transforme. Seuls les étalages maraîchers situés à l’extérieur continueront leurs activités sous cette bannière, tandis que les comptoirs dans le bâtiment deviendront des enseignes distinctes.

La Ressourcerie inaugure son deuxième point de service

Dans le cadre des Semaines de l’économie sociale en Chaudière-Appalaches, la Ressourcerie de Lévis a inauguré, le 14 novembre, son deuxième point de service en présence d’une centaine d’invités, dont le maire de Lévis Gilles Lehouillier et le député fédéral Jacques Gourde. En plus de continuer de le faire à son magasin du quartier Lévis, l’entreprise d’économie sociale lévisienne offrira dès le 20...

Flip se démarque encore à Révolution

La troupe Flip de l'école de danse lévisienne District.Mao continue sa route au concours Révolution, télédiffusé sur les ondes de TVA. Les Lévisiennes ont franchi de brillante façon l'étape éliminatoire présentée hier.

Lévis absente du conseil des ministres

La composition du conseil des ministres dirigé par le nouveau premier ministre du Québec, François Legault, a été dévoilée le 18 octobre. Et les trois députés représentant Lévis à l’Assemblée nationale, Stéphanie Lachance (Bellechasse), François Paradis (Lévis) et Marc Picard (Chutes-de-la-Chaudière), ne feront pas partie du premier gouvernement provincial de la Coalition avenir Québec (CAQ).

Hommage à l’horreur à Saint-Étienne-de-Lauzon

Pour une 13e année, la Maison hantée de Saint-Étienne reprendra vie, les 27 et 31 octobre ainsi que le 3 novembre, dans le quartier Saint-Étienne-de-Lauzon. Petits et grands pourront une nouvelle fois y célébrer l’Halloween, en vivant l’expérience unique du musée de l’horreur conçue cette année par les organisateurs de la Maison hantée.

Un nouveau départ pour Francoeur

L’artiste peintre de renommée internationale Claire Francoeur a repris ses pinceaux depuis peu et expose ses nouvelles toiles au nouveau Complexe funéraire Blais, Gilbert & Turgeon du Groupe Garneau thanatologue à Lévis depuis le 19 octobre dernier. La résidente de Saint-Jean-Chrysostome a connu le succès dans les années 90 et débuts 2000 avant de prendre une pause longue de 12 ans.

Une école primaire Montessori à Lévis?

Quelques années après que l’établissement Montessori de Saint-Nicolas a décidé de se consacrer qu’aux enfants âgés de cinq ans et moins, des parents de la région désirent mettre sur pied une école primaire misant sur l’approche développée par Maria Montessori, une pédagogue italienne.