Face aux Dragons offre un encadrement formatif aux jeunes de la région intéressés par l’entrepreneuriat.

Le concours entrepreneurial Face aux Dragons Lévis est de retour cette année pour une septième édition. Misant encore une fois sur la recette qui a fait de l’événement un succès, ses organisateurs ont toutefois bonifié le volet expérientiel, un aspect du concours plutôt méconnu du grand public.

«Les gens pensent qu’ils ne vont passer que devant les dragons pour avoir une bourse, comme c’est le cas dans la série télévisée qui inspire le concours, Dans l’œil du dragon. Toutefois, avant leur passage devant le jury, les jeunes entrepreneurs sont formés et ont accès à du coaching pour qu’ils soient plus solides devant les jurés. En plus, ils peuvent vivre des expériences connexes, comme écrire un article sur leur entreprise pour le Journal de Lévis», a d’emblée partagé Véronique Talbot, agente de projets chez Trajectoire-emploi, l’organisme derrière Face aux Dragons Lévis.

Comme nouveautés cette année à ce chapitre, le concours entrepreneurial a conclu un partenariat avec la Banque de développement du Canada (BDC). En collaboration avec un autre partenaire de Face aux Dragons Lévis, Entrepreneuriat-UQAR, l’institution présentera un 5 à 7 sous le thème L’argent et le démarrage d’entreprise, le 21 février au campus de Lévis de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR).

Également, Futurpreneur Canada fait son arrivée parmi les partenaires du concours. Cette organisation pancanadienne a pour mission d’offrir du financement, du mentorat et des outils de soutien aux jeunes et nouveaux propriétaires d’entreprises de 18 à 39 ans. Dans le cadre du pacte avec Face aux Dragons, un membre de l’équipe de Futurpreneur Canada agira à titre de dragon de l’événement.

D’ailleurs, les organisateurs du concours pourront compter une nouvelle fois sur plusieurs personnes de la région concernées par l’entrepreneuriat, 14 au total, qui agiront à titre de dragons. Dans le cadre de Face aux Dragons Lévis, ces femmes et ces hommes agiront comme mentors pour les participants et comme membres des jurys qui évalueront les dossiers des entreprises. Notons qu’un dragon ne pourra juger la candidature d’une équipe qu’il conseillera à titre de mentor.

Aussi, comme lors des dernières années, les participants pourront suivre plusieurs formations avant leur passage devant les dragons, touchant notamment le modèle d’affaires et le pitch de vente.

Des bourses et de la visibilité

Si des ajouts ont été faits à la formule, la septième édition de Face aux Dragons Lévis mise également sur plusieurs éléments de la recette gagnante des dernières années. Les participants courent la chance de remporter des bourses pour leur projet. En 2018-2019, ce sont plus de 15 000 $ qui seront remis aux entrepreneurs qui se démarqueront.

Pour ce faire, les projets devront séduire les dragons lors du passage devant les jurys, à la mi-mars. Les projets gagnants seront annoncés lors d’un gala tenu le 4 avril, au Complexe 2 Glaces Honco de Saint-Romuald. Enfin, lors de ce mois, les participants pourront vendre leurs produits aux Galeries Chagnon lors d’une foire commerciale.

Notons finalement que la période d’inscription est en cours, et ce, jusqu’au 2 décembre. Les personnes de 35 ans et moins désirant tenter leur chance peuvent s’inscrire dans les catégories Entrepreneuriat étudiant au secondaire ou Entrepreneuriat étudiant postsecondaire, création d’entreprise ou développement d’une entreprise existante au www.faceauxdragons.com/levis/.

Les plus lus

Invasion suspecte dans un domicile à Lévis

Le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) s’est rendu dans le secteur Lévis-Centre à la suite d’un appel pour introduction par effraction dans un appartement au cours de la nuit du 29 au 30 octobre.

L'urgence de Paul-Gilbert fermera à 19h dès le 3 novembre

Par voie de communiqué, le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Chaudière-Appalaches a annoncé, le 18 octobre, qu'il modifiera «temporairement» les heures d’ouverture de l’urgence du Centre Paul-Gilbert le soir dès le 3 novembre, et ce, «pour une période indéterminée». Désormais, les services médicaux seront offerts sept jours sur sept, de 7h à 19h.

Une enseignante de Lévis au grand écran

Le documentaire Sylvie à l’école de la réalisatrice Carole Laganière a été présenté pour la première fois au Cinéma Lido à Lévis, le 17 octobre dernier. Le documentaire met en vedette l’enseignante de l’École secondaire les Etchemins Sylvie Giroux et les élèves de sa classe adaptée. La réalisatrice a suivi ce groupe pendant près d’un an afin de mettre en lumière la réalité que ces étudiants âgés d...

Les commerces intérieurs se séparent du Marché de Lévis

Après la fermeture de deux commerces le 30 septembre, le Marché public de Lévis se transforme. Seuls les étalages maraîchers situés à l’extérieur continueront leurs activités sous cette bannière, tandis que les comptoirs dans le bâtiment deviendront des enseignes distinctes.

La Ressourcerie inaugure son deuxième point de service

Dans le cadre des Semaines de l’économie sociale en Chaudière-Appalaches, la Ressourcerie de Lévis a inauguré, le 14 novembre, son deuxième point de service en présence d’une centaine d’invités, dont le maire de Lévis Gilles Lehouillier et le député fédéral Jacques Gourde. En plus de continuer de le faire à son magasin du quartier Lévis, l’entreprise d’économie sociale lévisienne offrira dès le 20...

Lévis absente du conseil des ministres

La composition du conseil des ministres dirigé par le nouveau premier ministre du Québec, François Legault, a été dévoilée le 18 octobre. Et les trois députés représentant Lévis à l’Assemblée nationale, Stéphanie Lachance (Bellechasse), François Paradis (Lévis) et Marc Picard (Chutes-de-la-Chaudière), ne feront pas partie du premier gouvernement provincial de la Coalition avenir Québec (CAQ).

Flip se démarque encore à Révolution

La troupe Flip de l'école de danse lévisienne District.Mao continue sa route au concours Révolution, télédiffusé sur les ondes de TVA. Les Lévisiennes ont franchi de brillante façon l'étape éliminatoire présentée hier.

Hommage à l’horreur à Saint-Étienne-de-Lauzon

Pour une 13e année, la Maison hantée de Saint-Étienne reprendra vie, les 27 et 31 octobre ainsi que le 3 novembre, dans le quartier Saint-Étienne-de-Lauzon. Petits et grands pourront une nouvelle fois y célébrer l’Halloween, en vivant l’expérience unique du musée de l’horreur conçue cette année par les organisateurs de la Maison hantée.

Un nouveau départ pour Francoeur

L’artiste peintre de renommée internationale Claire Francoeur a repris ses pinceaux depuis peu et expose ses nouvelles toiles au nouveau Complexe funéraire Blais, Gilbert & Turgeon du Groupe Garneau thanatologue à Lévis depuis le 19 octobre dernier. La résidente de Saint-Jean-Chrysostome a connu le succès dans les années 90 et débuts 2000 avant de prendre une pause longue de 12 ans.

Une école primaire Montessori à Lévis?

Quelques années après que l’établissement Montessori de Saint-Nicolas a décidé de se consacrer qu’aux enfants âgés de cinq ans et moins, des parents de la région désirent mettre sur pied une école primaire misant sur l’approche développée par Maria Montessori, une pédagogue italienne.