Le Cégep de Lévis-Lauzon fête ses 50 ans et lancera son année de festivités le 17 janvier prochain. CRÉDIT : AUDE MALARET

Fondé le 7 mai 1969, le Cégep de Lévis-Lauzon a diplômé près de 34 000 étudiants. Cette année, l’institution fête ses 50 ans et l’organisation souhaite inviter étudiants, membres du personnel, diplômés et citoyens à venir célébrer le passé, mais aussi l’avenir.

Les festivités seront lancées dès le 17 janvier prochain et tout le monde ayant un lien de près ou de loin avec le Cégep est convié à y participer. Adèle Charron, directrice des communications et affaires corporatives du Cégep, invite les citoyens «à venir apprivoiser l’hiver» sur le site de l’institution. 

L’activité se veut comme une réunion de famille. Au menu, il y aura des jeux pour les enfants, du hockey-bottine, des foyers pour permettre aux gens présents de se réchauffer, de la musique, une collation à prix d’ami et le clou de l’événement sera un feu d’artifice.

«Un feu d’artifice, c’est quelque chose de rassembleur, qu’on ait 4 ans ou 60 ans, tout le monde l’apprécie. C’est un symbole aussi, c’est très festif. C’est pour ça qu’on a choisi cet élément-là pour souligner les 50 ans», explique la directrice des communications.

Pour cette première activité d’une programmation qui n’a pas encore été dévoilée, tout le monde est convié sur le site du Cégep dès 16h30.

«Ce qu’on souhaite, c’est d’illustrer que le Cégep est fondamentalement ancré dans sa communauté depuis le début. Nous sommes la seule institution collégiale à Lévis, les gens sont fiers et nous avons formé une grande majorité de citoyens lévisiens», souligne Mme Charron.

Une année prometteuse

Selon l’organisation, l’année sera ponctuée de différentes activités, certaines concerneront les membres du personnel, d’autres les étudiants, mais cette soirée de lancement est un point de départ qui semblait inévitable pour le Cégep. 

«Près de 34 000 diplômés sont passés entre nos murs. Ces festivités, c’est notre façon de les remercier. De plus, si on a utilisé cette thématique, c’est qu’on veut profiter du cinquantième anniversaire pour se projeter dans l’avenir», affirme Adèle Charron en invitant les anciens comme les futurs étudiants à se projeter avec eux.

La petite histoire de l’institution collégiale

Le Cégep de Lévis-Lauzon a été fondé le 7 mai 1969 dans les locaux de l’Institut de technologie de Lauzon au 70, rue Philippe-Boucher, dans le secteur Lauzon. Aujourd’hui, cet établissement est devenu l’École secondaire Guillaume-Couture. 

En 1975, le Cégep a déménagé au 205, rue Mgr-Bourget et n’a pas bougé depuis.

À l’automne dernier, l’institution comptait 2 700 étudiants inscrits et offrait 27 programmes d’étude.

Les plus lus

Umano : 900 M$ pour un nouveau milieu de vie à Lévis

Le dévoilement du projet Umano, évalué à 900 M$, a eu lieu lundi, en la présence d’élus et de plusieurs partenaires. Le promoteur et président du Groupe CSB, Stephen Boutin, a présenté sa vision immobilière inspirée du «Live, work, shop and play» dont les sept phases, comportant plus de 2 000 unités d’habitation, devraient s’échelonner sur la prochaine décennie.

Cocité Lévis : un nouveau quartier à la tête des ponts

Le Journal a appris que le Groupe Humaco, entreprise en développement immobilier, veut développer un nouveau quartier résidentiel et commercial du côté de Saint-Nicolas à la tête des ponts. Cocité Lévis est le nouveau projet du promoteur et directeur associé chez Humaco Stratégies, David Leblond.

Un nouvel espace pour jouer librement

Imaginez un terrain de jeu où les enfants pourraient s’amuser librement, sans être surveillés en permanence, se salir, grimper et même, construire des cabanes. À Lévis, ce rêve est devenu réalité. Aménagé sur le terrain du Patro, le Lab-Aventure repose sur le concept du jeu libre.

Fête nationale : le programme des festivités

Les célébrations de la Fête nationale du Québec à Lévis se tiendront les 23 et 24 juin dans le Vieux-Lévis, à la Maison natale de Louis Fréchette et dans le quartier de Breakeyville, à l’invitation d’organismes et de citoyens, sous la coordination de la Société nationale des Québécoises et Québécois de Chaudière-Appalaches (SNQCA). À Beaumont, une journée de festivités est prévue le 23.

Une programmation éclatée au quai Paquet

Amateurs lévisiens de musique, d’humour, de houblon, de bouffe et de spectacles lumineux seront biens servis cet été grâce à la programmation estivale des activités présentées au quai Paquet, dévoilée lors d’une conférence de presse de la Ville de Lévis le 29 mai.

Parachutisme Atmosphair ouvert au dialogue

Après 25 ans d’opération à l’aérodrome de Saint-Jean-Chrysostome, le centre de parachutisme a déménagé à Pintendre. Depuis plusieurs années, ce type d’activité dans le secteur est remis en cause par la Ville de Lévis. Le centre dispose pourtant des autorisations, délivrées par Transports Canada, nécessaires pour opérer.

Denis Sonier n'est plus

Bien connu dans la région par ses nombreuses implications, le Lévisien Denis Sonier est décédé à l'âge de 80 ans, vendredi dernier, des suites d'un cancer du pancréas.

Lien mécanique dans le secteur de la Traverse : la Ville envisage des expropriations

Afin de réaliser le lien mécanique entre la rue Marie-Rollet et le secteur de la Traverse promis depuis des années par le maire de Lévis, l’administration Lehouillier prévoit exproprier trois terrains situés la rue Saint-Laurent.

Football : deux Lévisiens parmi l’élite provinciale

Deux représentants des Corsaires de l’École Pointe-Lévy, Dylan Djeté et Thomas Lapierre, pourraient bientôt représenter le Québec lors de la Coupe Canada 2019 – MU18, disputée en juillet à Kingston en Ontario. Cette compétition permet aux meilleurs joueurs de football de moins de 18 ans de croiser le fer.