Le Relais pour la vie de Lévis se tiendra le 1er juin. L’objectif de l’organisation est de récolter 210 000 $ d’ici là.

Organisée par la Société canadienne du cancer, la 14e édition du Relais pour la vie de Lévis aura lieu au Stade Georges-Maranda, dans la nuit du 1er au 2 juin prochains. L’organisation souhaite attirer au moins 70 équipes à participer à l’événement et amasser 210 000 $ pour la recherche médicale entourant ce fléau.

Cet événement est devenu une tradition pour des participantes comme celles qui ont le titre de porteuses d’espoir, dont Kathy Côté, Lise Tremblay et Josée Paradis. Ces trois femmes combattent ou ont combattu le cancer à un moment dans leur vie. Au cours des prochains mois, elles innoveront pour amasser des dons pour leur équipe respective et elles sont confiantes qu’elles pourront compter sur le support de leurs proches.

«Les gens embarquent parce que ça touche tout le monde. Je ne connais presque personne qui n’a jamais été touché par cette maladie», explique Mme Paradis. «Chaque année, on dépasse notre objectif. On fait beaucoup d’activités en famille», ajoute Lise Tremblay. Qu’elles passent par des encans silencieux, des dîners hot-dog, de la vente de produits artisanaux ou de la sollicitation pour des dons en ligne, tous les moyens sont bons pour une cause aussi importante à leurs yeux.

Ces femmes ont marché, marchent et marcheront pour ceux qui ont souffert, souffrent ou souffriront de la maladie. «C’est rassembleur de marcher. On se rend compte qu’on n’est pas tout seul dans la maladie, on le sait toujours qu’il y en a d’autres, mais là c’est concret. C’est très positif comme moment», exprime Mme Côté.

Un impact marqué

Cet événement brise l’isolement, permet des avancés en ce qui concerne la recherche médicale afin de vaincre la maladie et rapproche les participants. «Je dis toujours que c’est grâce à la recherche que je suis en vie. Quand je suis arrivée à l’hôpital avec la maladie, le médecin m’a dit que si j’étais arrivée il y a 10 ans, j’aurais eu 50 % de chances de m’en sortir, mais grâce à la recherche, j’avais 99 % de chances de sur- vivre», souligne Josée Paradis qui participe depuis plusieurs années au Relais pour la vie.

Selon les porteuses d’espoir du Relais, avoir le cancer ou connaître un proche qui souffre du cancer est le défi d’une vie. «C’est une maladie qu’on ne peut pas accepter, mais on apprend à vivre avec. On ne peut pas accepter de voir quelqu’un qu’on aime souffrir de la maladie», affirme Mme Tremblay. Par contre, elles ajoutent que de belles choses peuvent en sortir au bout du compte. «Ça solidifie des amitiés, ça tisse beaucoup de liens. La maladie ça rapproche», soutient Kathy Côté.

Cette marche démontre qu’elles sont prêtes à avancer et qu’elles ne permettront jamais à la maladie de prendre le dessus. «Quand tu as le diagnostic, tu as deux choix : baisser les bras ou mettre tes gants de boxe et te battre!», lance Mme Côté.

Lorsqu’on leur demande de choisir la meilleure réponse à répondre aux gens qui hésitent à donner, elles s’entendent sur la même. «Et si c’était toi? La vie mérite d’être vécue pleinement!»

Pour plus d’information, inscrire une équipe au Relais pour la vie ou faire un don en ligne, vous pouvez consulter le www.relaispourlavie.ca.

Les plus lus

Une microdistillerie à Lévis

La vague des microdistilleries qui frappe le Québec depuis quelques mois touche également Lévis. La Distillerie des Appalaches a lancé ses opérations dans le parc industriel de Lauzon.

Plus de 4 700 coureurs au Demi-marathon de Lévis

Plus de 4 700 coureurs défileront dans les rues de Lévis dans le cadre du Demi-marathon de Lévis qui se tiendra le 5 mai prochain. La 16e édition de la première des cinq épreuves du circuit Je Cours QC, organisé par Gestev, enregistrera un nombre record de participants.

District.Mao sur le devant de la scène

Aux côtés de la danseuse, une femme d’affaires a grandi. Un jour, la passion de Marie-Odile Haince-LeBel a croisé la voie de l’entrepreneuriat. Ce qui était un projet d’école est devenu un studio de danse urbaine de renommée internationale. À l’aube de ses 15 ans, District.Mao possède un palmarès digne des plus grands champions.

9 M$ pour mettre en valeur la pointe Benson

C’est en compagnie du maire de Lévis, Gilles Lehouillier, que la ministre responsable de la Capitale-Nationale, Geneviève Guilbault, a annoncé, le 26 avril, que 9 M$ seront investis par le gouvernement provincial et la Ville de Lévis dans un projet de réaménagement de la pointe Benson, soit le secteur situé à proximité de l’usine de traitement d’eau potable de Saint-Romuald.

Rinfret investit 12 M$ dans une nouvelle concession

D’ici la fin du mois de décembre prochain, le concessionnaire Rinfret Volkswagen déménagera du boulevard Guillaume-Couture à la rue des Moissons, dans un bâtiment flambant neuf présentement en construction, d’une surface totale de 52 000 pieds carrés.

Deux professeures relèvent le pari du coenseignement

Alors que la tendance est plutôt de tenter de diminuer le nombre d’élèves par classe, deux enseignantes de l’École Notre-Dame-d’Etchemin de Saint-Romuald ont fait le pari de former un seul groupe de 48 étudiants.

Les piscines extérieures seront chauffées à Lévis

Les onze bassins extérieurs du territoire seront chauffés dès le début de la saison estivale prochaine. Un investissement de 150 000 $ permettra de procéder à la réfection des installations des piscines extérieures.

Aérodrome de Pintendre : nouvelle école de parachutisme, nouvelle bataille en vue

Le déménagement prochain des activités de Parachutisme Atmosphair de l’aérodrome de Saint-Jean-Chrysostome à celui de Pintendre ravive les inquiétudes des opposants face au bruit. L’école possède un certificat d’exploitation en règle délivré par Transport Canada.

Hit The Floor : le Showcase All-Stars à la maison

Le spectacle du dimanche soir, complet chaque année en quelques minutes, sera pour la première fois accessible en ligne aux spectateurs qui se procureront le lien de visionnement. La compétition internationale de danse multistyles revient à Lévis du 15 au 20 mai, au Centre de congrès et d’expositions de Lévis.

Le Happening cuisine de rue reporté au 24 mai

C'est plutôt le vendredi 24 mai que se tiendra la quatrième édition du Happening Cuisine de rue de Lévis. Les passants sur la rue J.-B.-Michaud dans le quartier Miscéo pourront déguster les créations des camions de cuisine de rue présents sur place de 11h à 20h.