Léa, Mariam et Félix-Antoine ont ramassé les déchets avec les autres élèves.

Munis de gants et chaudière à la main, les 500 élèves de l’École secondaire privée Marcelle-Mallet ont participé à une grande opération de nettoyage du parc des Chutes-de-la-Chaudière, le 14 mai. Sensibles à la protection de l’environnement, les jeunes possèdent déjà une conscience bien aiguisée face aux enjeux à venir.

«J’ai mes bottes de pluie, j’ai mes pantalons longs pour être protégé des branches, j’ai mon imperméable et une chaudière. Je suis prêt à y aller!» Élève de secondaire 5 de l’École Marcelle-Mallet et représentant des élèves au conseil étudiant, Félix-Antoine Gagné ne cache pas son enthousiasme, malgré le temps froid et pluvieux, à participer à l’activité communautaire de ramassage des déchets au parc des Chutes-de-la-Chaudière.

Papiers, emballages, bouteilles, canettes, gobelets, les chaudières se remplissent des détritus collectés par les 500 jeunes et le personnel participants. Certains ne s’attendaient pas à trouver autant de déchets. Et l’activité leur a fait prendre conscience du problème.

Des objets insolites et surprenants sont même découverts avant de rejoindre la benne à ordures, tels que des morceaux de céramiques provenant d’une toilette ou un gros câble en métal.

«Les élèves se demandaient souvent ce qu’ils pouvaient faire concrètement pour faire la différence. Ils disaient qu’ils ne voyaient pas d’impact dans les petits gestes du quotidien. On s’est dit que collectivement on pourrait faire quelque chose de plus grand», explique Julie Ouellet, directrice des services aux élèves.

L'établissement a alors pris contact avec la Ville de Lévis afin de connaître les besoins. Le nettoyage du parc des Chutes-de-la-Chaudière est proposé. «L’étendue de terrain est tellement grande qu’ils arrivent difficilement à en faire le tour. Ils se sont dit que si 500 élèves venaient là, ça allait faire une différence», remarque-t-elle.

Arrivés en autobus le matin, les élèves ont arpenté sentiers et sous-bois dans la zone qui leur avait été attitrée en équipe de six à huit jusqu’au début de l’après-midi, avant de retourner à leur établissement scolaire en autobus.

Agir dès aujourd'hui

«On ne veut pas juste faire un monde meilleur demain, on veut le faire aujourd’hui. C’est pour ça qu’on commence maintenant», lance Félix-Antoine Gagné qui, comme ses camarades, se démarque par une conscience environnementale très développée.

À ses côtés, Léa Breton qui est en charge de l’environnement au conseil étudiant, rappelle l’urgence d’agir. Au sein de l’établissement, plusieurs mesures vertes ont d’ailleurs été mises en place, comme le tri des déchets, l’extinction des lumières ou l’organisation annuelle d’une friperie et d’une vente de plantes.

«On est la première génération à sentir les effets des changements climatiques et la dernière à pouvoir agir. La nature va toujours être là. Mais on réalise que les impacts sur la nature vont détruire les êtres humains. C’est à nous d’agir!», renchérit Mariam Palude, une autre élève de secondaire 5.

Au quotidien, l’environnement est sa priorité. Et c’est elle qui le dit. «Je mange végétalien, je ne produis quasiment pas de déchet, j’essaie de prendre le transport en commun et de fermer les lumières. On est dépendant d’un système qui produit beaucoup de déchets. Chaque jour, j’utilise des sacs et des contenants réutilisables. Si on prend notre temps, on est capable d’arriver à zéro déchet.»


Les plus lus

Un voisin qui dérange à Pintendre

Havre de paix dans le quartier Pintendre, la rue Marie-Antoinette est pour certains de ses résidents un cauchemar éveillé depuis quelques années. En effet, un habitant de cette rue n’entretient pas sa propriété, provoquant plusieurs désagréments chez ses voisins.

Fête nationale : le programme des festivités

Les célébrations de la Fête nationale du Québec à Lévis se tiendront les 23 et 24 juin dans le Vieux-Lévis, à la Maison natale de Louis Fréchette et dans le quartier de Breakeyville, à l’invitation d’organismes et de citoyens, sous la coordination de la Société nationale des Québécoises et Québécois de Chaudière-Appalaches (SNQCA). À Beaumont, une journée de festivités est prévue le 23.

Un nouvel espace pour jouer librement

Imaginez un terrain de jeu où les enfants pourraient s’amuser librement, sans être surveillés en permanence, se salir, grimper et même, construire des cabanes. À Lévis, ce rêve est devenu réalité. Aménagé sur le terrain du Patro, le Lab-Aventure repose sur le concept du jeu libre.

Barbies ouvre ses portes à Lévis

La chaîne québécoise de restaurants Barbies a ouvert son deuxième restaurant dans la région de Québec le 18 juin, à peine un an après l’ouverture du premier sur la Rive-Nord. À Lévis, la bannière s’est installée sur la route du Président-Kennedy.

La clé sous la porte pour L’Appart

Le centre de thérapie et de réinsertion sociale L’Appart, situé à Saint-Romuald, s’est retrouvé dans l’obligation de fermer ses portes de façon impromptue en raison de problèmes financiers, le 10 juillet dernier. Les résidents, employés et gestionnaires de l’entreprise l’ont appris seulement cinq jours avant leur départ.

Troisième lien : Québec opte pour le tunnel

Le ministre des Transports du Québec, François Bonnardel, a indiqué, le 27 juin, que le gouvernement provincial a choisi la solution du tunnel pour le troisième lien routier interrives qu’il désire construire entre Québec et Lévis.

Armé d'un couteau, il menace un voisin

Le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) a reçu un appel d’un citoyen du secteur de Charny, lundi soir vers 18h11, signalant qu’il avait été victime de menaces armées de la part de son voisin.

La CSDN claque la porte de la FCSQ

La Commission scolaire des Navigateurs a quitté, le 25 juin, la Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ), le regroupement représentant la majorité des commissions scolaires francophones du Québec, en raison de divergences sur la question de la gouvernance scolaire qui s’accentuent depuis février.

Football : deux Lévisiens parmi l’élite provinciale

Deux représentants des Corsaires de l’École Pointe-Lévy, Dylan Djeté et Thomas Lapierre, pourraient bientôt représenter le Québec lors de la Coupe Canada 2019 – MU18, disputée en juillet à Kingston en Ontario. Cette compétition permet aux meilleurs joueurs de football de moins de 18 ans de croiser le fer.

CJMD poursuit son expansion

Si 2017 avait été une année charnière et reluisante pour la station de radio communautaire de Lévis, CJMD, l’année 2018 l’a été tout autant. CJMD a vu son nombre d’auditeurs uniques par mois augmenter de 90 000 à 120 000 à pareille date, a fait savoir Guillaume Ratté-Côté, directeur général de la station, lors de l’assemblée générale annuelle qui s’est déroulée le 27 mai dernier.