Une présentation de
À la une aujourd'hui
La sincérité de Bori derrière les portes closes
Publié le 14 mars 2016 09h27

Célébrant 20 ans de carrière, l'auteur-compositeur-interprète Edgar Bori offrira aux amateurs de musique lévisiens un coup d'œil unique sur son œuvre et l'envers du décor les 15 et 21 mars prochains avec le spectacle La dernière répétition présenté au Vieux Bureau de Poste.

Par Raphaël Lavoie
raphaellavoie@journaldelevis.com

La proposition de l'artiste québécois est ainsi bien audacieuse : en prenant place devant la scène lévisienne, les spectateurs retrouveront Edgar Bori et ses acolytes en pleine répétition, touchant et retouchant diverses pièces de son groupe éponyme et de sa carrière solo.

Le public pourra alors se considérer comme un metteur en scène qui supervisera la conception du spectacle et qui pourra voir naître des relectures uniques de chansons, le tout porté par des moments de théâtre et de cirque.

«C'est un mélange de ce que serait un spectacle abouti, par moment il y a des tableaux complets, et puis on verse un moment donné dans les lumières de travail. Ça nous amène à montrer au public, qui en fait nous épie comme par le trou d'une serrure, le travail qu'on fait autour d'une chanson. Il y a donc un mélange, une alternance entre réalité de répétition et vrai spectacle», explique l'artiste.

À travers ce rendez-vous unique, Edgar Bori dit ainsi se donner «le privilège de risquer», et ce, à son plus grand plaisir. La formule des répétitions devant public lui permet en ce sens de pousser plus loin la fantaisie de son art déjà hors-norme et au-dessus des modes.

«C'est une formule qui me plaît beaucoup puisqu'elle élimine la pression liée à une espèce de performance qui doit être impeccable et sans faute. J'aurais sûrement fait un mauvais pianiste de concert de musique classique là où tu dois faire exactement tout de la manière dont c'est écrit » blague le chanteur, qui se réjouit de la «liberté et spontanéité assez exceptionnelle» que lui permet La dernière répétition.

Connu pour avoir longtemps performé à visage couvert, que ce soit derrière un masque ou en usant d'ombres chinoises, Bori complète donc un virage à 180 degrés en ouvrant au public les portes de ses répétitions. Ce faisant, l'artiste affirme néanmoins offrir aux spectateurs une prestation encore plus riche et sincère.

«La dernière répétition, c'est cette quête d'être vrai, de ne pas tricher, de ne pas faire semblant et de ne pas répéter soir après soir les mêmes gags et les mêmes chansons. Donc, il y a des choses qui changent beaucoup en fonction de la soirée et de ce qu'on ressent du public. On le fait avec sincérité», témoigne le poète.

Le spectacle La dernière répétition d'Edgar Bori sera présenté les 15 et 21 mars prochains au Vieux Bureau de Poste. Les billets sont disponibles dès maintenant à la billetterie de l'établissement en téléphonant au 418 839-1018 ou en visitant le wwwvieuxbureaudeposte.com.

Crédit photo : Courtoisie

Événements & divertissement
Recevez notre bulletin
Recevez toutes nos nouveautés automatiquement. Nouvelles, concours, coupons rabais, alertes...

Abonnez-vous ici
Devenez bénévole
Le bénévolat... Une précieuse ressource !
Offre d'emplois, services offerts,
nouvelles et bien plus...

Venez nous rencontrer