Une présentation de
À la une aujourd'hui
Risques d'inondations de la Beaurivage : la Ville dévoile des mesures supplémentaires
Publié le 16 mars 2017 16h03

En compagnie des conseillers municipaux Janet Jones et Mario Fortier ainsi que du directeur du Service de la sécurité incendie de Lévis, Gaétan Drouin, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a présenté le 16 mars des nouvelles mesures pour améliorer la surveillance de la rivière Beaurivage à Saint-Étienne-de-Lauzon.

«La Ville de Lévis investit encore dans l'objectif d'assurer une surveillance accrue de la rivière Beaurivage afin d'atténuer et de mieux gérer les risques d'inondation et de formation d'embâcles au printemps», a d'emblée déclaré le premier magistrat lors du point de presse à l'hôtel de ville de Lévis.

Concrètement, la municipalité a mis en place cinq nouvelles mesures pour atteindre cet objectif. D'abord, en partenariat avec une autre municipalité riveraine de la Beaurivage, Saint-Gilles, la Ville de Lévis a octroyé un contrat de surveillance et de prévision des crues à une firme spécialisée.

Ensuite, deux stations télémétriques ont été installées à des points stratégiques, le pont du chemin du Moulin et le pont de la route 171, pour enregistrer en continu et en temps réel le niveau de la rivière. De plus, un pluviomètre a été installé au pont du chemin du Moulin pour avoir un portrait précis des précipitations sous forme de pluie.

Aussi, un automate d'appel a été configuré. Un message vocal est programmé selon le niveau d'alerte et il pourra être transmis par téléphone aux riverains de la Beaurivage à Saint-Étienne lorsque ce sera nécessaire. On retrouve quatre niveaux d'alerte, soit veille (risque probable d'inondation), pré-alerte (préparation à une éventuelle évacuation), alerte d'évacuation préventive et alerte d'évacuation immédiate.

Enfin, deux caméras empruntées à une firme spécialisée en hydrologie ont été installées au pont du chemin du Moulin et au pont de la route 171 pour effectuer une surveillance en temps réel de la Beaurivage. Bientôt, la Ville espère installer de manière permanente quatre caméras, soit deux aux endroits précédemment mentionnés et deux autres entre ces deux ponts. Le tout pourra être réalisé grâce à une subvention du ministère de la Sécurité publique qui devrait être octroyée dans les prochains mois.

«Avec les changements climatiques, on constate une récurrence au niveau des inondations au Québec. La rivière Beaurivage n'y échappe pas. Ça nous oblige comme municipalité à prendre nos responsabilités et assurer un meilleur état de préparation. (...) L'objectif avec nos sondes, nos caméras et notre pluviomètre, c'est d'analyser ce qui se passe sur notre territoire», a expliqué Gaétan Drouin sur l'importance de ces nouvelles mesures.

Poursuite des autres mesures

Précisons que ces nouvelles mesures s'ajoutent aux mesures déjà mises en place par la Ville au cours des deux dernières années, soit l'affaiblissement du couvert de glace grâce à des milliers de forages réalisés sur la Beaurivage gelée et le Plan d'observation quotidienne (sous la responsabilité des pompiers lévisiens).

Pour réaliser toutes les mesures, la Ville de Lévis a investi près de 130 000 $.

Notons finalement que la Ville présentera ses nouvelles mesures à la population riveraine de la Beaurivage le 22 mars prochain à compter de 19h au Centre communautaire de Saint-Étienne.

Sur la photo : Gaétan Drouin explique le plan d'intervention pour la rivière Beaurivage.
 
Événements & divertissement
Recevez notre bulletin
Recevez toutes nos nouveautés automatiquement. Nouvelles, concours, coupons rabais, alertes...

Abonnez-vous ici
Devenez bénévole
Le bénévolat... Une précieuse ressource !
Offre d'emplois, services offerts,
nouvelles et bien plus...

Venez nous rencontrer