Une présentation de
À la une aujourd'hui
Cheerleading : une Lévisienne est championne du monde
Publié le 17 mai 2017 07h50

Membre de l'équipe Knockout de l'organisation des Flyers All Starz de Pierrefonds, la Lévisienne Véronique Sylvain a accompli un exploit hors de l'ordinaire au début mai. En effet, la formation, dont fait partie l'athlète de 20 ans, a remporté les championnats mondiaux de cheerleading de la US All Star Federation, une prestigieuse compétition qui se déroulait du 26 avril au 1er mai au complexe Disney à Orlando en Floride.

«Nous étions euphoriques et surprises, parce qu'on ne pensait pas se classer aussi haut. Tout le monde pleurait. On a aussi réalisé que nos efforts nous avaient permis de nous rendre loin. Lors de la dernière année, on a vraiment travaillé fort et on a mis les bouchées doubles», se rappelait encore avec joie la cheerleader de Saint-Étienne-de-Lauzon lors d'une entrevue le 11 mai dernier. 

Participante à la compétition dans la catégorie International Open All Girls Niveau 5, Knockout a réalisé de beaux exploits afin d'être couronnée championne du monde. Devant d'abord disputer à Orlando une qualification nationale contre les autres équipes canadiennes, la formation de Pierrefonds a aisément obtenu sa place en demi-finale grâce à sa deuxième place.

Lors de l'étape suivante, Knockout a poursuivi sur sa lancée en obtenant la troisième place, synonyme de qualification pour la grande finale. À cette occasion et à la grande surprise des observateurs, l'équipe montréalaise a notamment vaincu ses grandes rivales ontariennes de l'organisation Cheer Sport Sharks pour ravir les grands honneurs. 

Notons qu'en plus de ce grand défi, Knockout a aussi dû rivaliser lors de la compétition à des équipes américaines, mais aussi à des formations provenant d'autres pays comme le Japon, la Norvège ou la Colombie.

Un championnat à savourer

Au niveau personnel, la victoire aux championnats mondiaux avait également une signification particulière pour Véronique Sylvain. Évoluant depuis deux ans au sein de l'organisation des Flyers All Starz, la Lévisienne a dû se rendre trois fois par semaine à Montréal pour pouvoir s'entraîner avec ses coéquipières. De plus, les membres de Knockout ont dû consentir des sacrifices physiques et alimentaires pour rivaliser avec ces équipes de haut niveau.

«J'ai ressenti un immense sentiment de fierté. J'ai pleuré pendant trois heures en ligne. Quand on nous a rassemblés après le dévoilement des résultats pour la prise de mesure de nos bagues de championnat, j'ai dit à mes coéquipières que la route en valait sacrément la peine. Si je n'avais pas consenti ces efforts, je ne serais pas championne du monde», illustre Véronique Sylvain.

Objectif performance

Forte de ce succès, la Lévisienne a bien l'intention de continuer à défendre les couleurs de l'organisation des Flyers All Starz de Pierrefonds la saison prochaine. Le sacrifice consenti à sa passion sera un peu moins grand puisqu'elle entamera des études universitaires à Montréal. Et comme le désire son organisation, Véronique Sylvain espère présenter de nouveau de belles performances.

«À mon gym, on se concentre à donner une performance Hit Zero, soit de donner une performance sans déduction. Nos entraîneuses ne nous ont jamais dit qu'il fallait remporter les mondiaux, mais qu'il fallait qu'on fasse le plus bel enregistrement. La saison prochaine et dans la vie, ma plus grande attente, c'est de bien performer et d'être fière de ce que je fais. C'est sûr qu'on aimerait bien défendre notre titre», conclut la cheerleader de Saint-Étienne-de-Lauzon.
Événements & divertissement
Recevez notre bulletin
Recevez toutes nos nouveautés automatiquement. Nouvelles, concours, coupons rabais, alertes...

Abonnez-vous ici
Devenez bénévole
Le bénévolat... Une précieuse ressource !
Offre d'emplois, services offerts,
nouvelles et bien plus...

Venez nous rencontrer