Une présentation de
À la une aujourd'hui
Un robot éducatif à Marcelle-Mallet
Publié le 17 mai 2017 18h02

Institution lévisienne reconnue pour l'implantation des nouvelles technologies dans son cursus, l'École Marcelle-Mallet a fait un nouveau pas dans ce sens dans les derniers mois. Grâce au projet InMoov qui a été présenté aux médias locaux le 17 mai dernier, une dizaine d'élèves de l'établissement privé peuvent mettre à profit leurs connaissances afin de créer un robot de toutes pièces.

C'est en janvier dernier que le projet a été lancé à l'initiative d'un élève de 4e secondaire de Marcelle-Mallet, Samuel Leclerc.

Après avoir visionné une vidéo retraçant un projet français similaire, l'adolescent a proposé à son institution de se lancer dans une aventure semblable. Le projet InMoov était alors né.

Depuis le début de l'année, une dizaine d'élèves de tous les niveaux se réunissent une à deux fois par semaine pour faire imprimer par l'imprimante 3D de l'école les pièces nécessaires et les assemblent.

Jusqu'à maintenant, le groupe a créé les deux mains du robot qui disposera également de bras, d'un torse et d'une tête. L'objet qui deviendra une mascotte de l'école devrait être terminé en juin 2018.

Retombées positives

Et déjà, les dirigeants de Marcelle-Mallet ont constaté les effets pédagogiques bénéfiques du projet InMoov.

«Le but du projet est de concrétiser tout ce qui s'appelle robotique à l'école avec des exemples concrets du quotidien. Dans la vraie vie, ils peuvent être appelés à travailler en équipe comme lors de ce projet. Ils n'ont pas le choix de travailler ensemble pour faire fonctionner le robot. (...) Ça rejoint nos cours optionnels en robotique et en innovatique, où les jeunes apprennent à programmer», a expliqué Mélanie Bourgault, directrice de l'enseignement et de l'innovation pédagogique de l'institution lévisienne.

D'ailleurs, l'école lévisienne entend bien que le projet se poursuive après la fin de la première phase en juin 2018. Programmé en code source ouvert, le robot pourra subir des modifications ou être reproduit pour d'autres cohortes.

«Peut-être qu'on va lui faire un frère, une soeur ou un bébé. Puisque l'équipe actuelle est aussi formée d'élèves de 1ère secondaire, on assure la relève», a souligné Mme Bourgault.

Notons en terminant qu'un partenaire de l'École Marcelle-Mallet dans le cadre du projet InMoov, Mon Avenir TI, a profité du dévoilement aux médias pour annoncer qu'elle octroyait cette année 2 000 $ pour la réalisation du projet.

Sur la photo : Après quelques mois de travail, l'équipe derrière le projet InMoov peut déjà faire bouger des doigts du futur robot.


Événements & divertissement
Recevez notre bulletin
Recevez toutes nos nouveautés automatiquement. Nouvelles, concours, coupons rabais, alertes...

Abonnez-vous ici
Devenez bénévole
Le bénévolat... Une précieuse ressource !
Offre d'emplois, services offerts,
nouvelles et bien plus...

Venez nous rencontrer