Il s’agissait du premier passage dans l’Ouest canadien pour Arnaud Lajoie. Il a trouvé les paysages magnifiques. COURTOISIE

Grâce à la fondation Sur la pointe des pieds, le Lévisien Arnaud Lajoie a pu participer à une expédition dans les Rocheuses canadiennes, en Alberta, entre le 15 et le 25 juillet. Cette expédition, spécialement conçue pour les jeunes de 19 à 29 ans en rémission d’un cancer, a permis à Arnaud Lajoie de mieux se connaître.

Arnaud Lajoie a pris connaissance de l’expédition grâce à son infirmière-pivot qui lui a proposé de s’inscrire. Lorsqu’il suivait ses traitements à l’Hôpital juif de Montréal, l’infirmière pivot connaissait déjà la fondation et a appris que l’expédition dans les Rocheuses se préparait.

Elle a immédiatement suggéré à Arnaud de s’y inscrire. Il a ensuite participé à un processus de sélection, qui visait à s’assurer que les participants seraient en mesure d’accomplir le défi malgré leur condition de santé. Les 13 jeunes, qui ont pris part à l’expédition, étaient en rémission de leur cancer, sauf deux qui terminaient leurs traitements.

Une expérience unique

Bien que l’expédition rassemblait des jeunes qui ont tous vécu une histoire semblable, chacun avec leur cancer, la maladie n’a pas été le point central du voyage. «C’était une belle expédition pour se surpasser. Après les traitements, on peut avoir peur de manquer d’énergie ou d’être trop fatigué, mais c’était le genre d’activité qui nous amène à nous dépasser. Et c’est une belle expérience, qui peut se refléter dans notre vie en général», a décrit Arnaud Lajoie.

Les participants ont fait preuve d’une grande entraide lors du voyage afin que tous puissent vivre pleinement l’expédition.

«J’ai vu des gens que je ne m’attendais jamais à voir escalader une montagne. On a séparé le poids des sacs à dos. C’était juste beau de voir ces personnes arriver au sommet de la montagne. C’est un beau parallèle avec la lutte contre le cancer. Je me souviens d’une d’entre elles, lorsqu’elle a atteint le sommet de la montagne, tout le monde était tellement content pour elle! On se serrait dans les bras. Certains avaient les larmes aux yeux. Dans son témoignage, elle a dit qu’elle a laissé son cancer au sommet de la montagne», a exprimé Arnaud Lajoie avec une empreinte d’émotion dans la voix.

Bien entendu, ces jeunes ont pu discuter librement de leur expérience avec la maladie.

«C’était la première fois que j’avais l’occasion de parler avec des personnes qui ont traversé les mêmes épreuves que moi. Ça nous évite de faire des mises en contexte et de peser nos mots. C’est vraiment bien que la fondation crée des occasions comme ça. Naturellement, on était amené à en parler un peu, mais je crois que ça nous a aidés à faire notre petit bout de chemin personnel au niveau de la rémission. C’est surtout ça que j’en ai tiré», a ajouté Arnaud Lajoie, qui a souffert d’un lymphome hodgkinien, une forme de cancer qui s’attaque au système immunitaire.

Pour Arnaud Lajoie, le cancer lui a permis d’évoluer comme personne. Il dit ne plus être la même personne, aujourd’hui à 24 ans, que lorsqu’il a eu son diagnostic à 21 ans.

«Je pense qu’avoir le cancer, c’est avoir l’occasion de faire un remaniement de soi-même. Autant du côté des relations avec les autres que comment on pense être perçu. Je pense que je suis moins à cheval sur certaines de mes valeurs et principes. J’ai pu prendre le temps de me définir, je me connais beaucoup plus qu’avant. Je suis plus en mode contemplatif et j’essaie de profiter de chaque instant», a conclu Arnaud Lajoie.

Les plus lus

Umano : 900 M$ pour un nouveau milieu de vie à Lévis

Le dévoilement du projet Umano, évalué à 900 M$, a eu lieu lundi, en la présence d’élus et de plusieurs partenaires. Le promoteur et président du Groupe CSB, Stephen Boutin, a présenté sa vision immobilière inspirée du «Live, work, shop and play» dont les sept phases, comportant plus de 2 000 unités d’habitation, devraient s’échelonner sur la prochaine décennie.

Cocité Lévis : un nouveau quartier à la tête des ponts

Le Journal a appris que le Groupe Humaco, entreprise en développement immobilier, veut développer un nouveau quartier résidentiel et commercial du côté de Saint-Nicolas à la tête des ponts. Cocité Lévis est le nouveau projet du promoteur et directeur associé chez Humaco Stratégies, David Leblond.

Un nouvel espace pour jouer librement

Imaginez un terrain de jeu où les enfants pourraient s’amuser librement, sans être surveillés en permanence, se salir, grimper et même, construire des cabanes. À Lévis, ce rêve est devenu réalité. Aménagé sur le terrain du Patro, le Lab-Aventure repose sur le concept du jeu libre.

Fête nationale : le programme des festivités

Les célébrations de la Fête nationale du Québec à Lévis se tiendront les 23 et 24 juin dans le Vieux-Lévis, à la Maison natale de Louis Fréchette et dans le quartier de Breakeyville, à l’invitation d’organismes et de citoyens, sous la coordination de la Société nationale des Québécoises et Québécois de Chaudière-Appalaches (SNQCA). À Beaumont, une journée de festivités est prévue le 23.

Barbies ouvre ses portes à Lévis

La chaîne québécoise de restaurants Barbies a ouvert son deuxième restaurant dans la région de Québec le 18 juin, à peine un an après l’ouverture du premier sur la Rive-Nord. À Lévis, la bannière s’est installée sur la route du Président-Kennedy.

Une programmation éclatée au quai Paquet

Amateurs lévisiens de musique, d’humour, de houblon, de bouffe et de spectacles lumineux seront biens servis cet été grâce à la programmation estivale des activités présentées au quai Paquet, dévoilée lors d’une conférence de presse de la Ville de Lévis le 29 mai.

Parachutisme Atmosphair ouvert au dialogue

Après 25 ans d’opération à l’aérodrome de Saint-Jean-Chrysostome, le centre de parachutisme a déménagé à Pintendre. Depuis plusieurs années, ce type d’activité dans le secteur est remis en cause par la Ville de Lévis. Le centre dispose pourtant des autorisations, délivrées par Transports Canada, nécessaires pour opérer.

Football : deux Lévisiens parmi l’élite provinciale

Deux représentants des Corsaires de l’École Pointe-Lévy, Dylan Djeté et Thomas Lapierre, pourraient bientôt représenter le Québec lors de la Coupe Canada 2019 – MU18, disputée en juillet à Kingston en Ontario. Cette compétition permet aux meilleurs joueurs de football de moins de 18 ans de croiser le fer.

Denis Sonier n'est plus

Bien connu dans la région par ses nombreuses implications, le Lévisien Denis Sonier est décédé à l'âge de 80 ans, vendredi dernier, des suites d'un cancer du pancréas.