Grâce au passage couronné de succès du Saga Sapphire le 1er octobre 2017, la Ville de Lévis a pu conclure une entente de cinq ans avec le Port de Québec afin d'accueillir des navires de croisière au quai Paquet. CRÉDIT : ÉRICK DESCHÊNES

À la suite du succès rencontré avec le passage du Saga Sapphire en octobre 2017, la Ville de Lévis et le Port de Québec ont conclu une entente quinquennale de gestion des infrastructures du quai Paquet afin de permettre l’accueil dès ce printemps de navires de croisières à Lévis. Le président-directeur général du Port de Québec, Mario Girard, et le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, ont officialisé le pacte lors d’une conférence de presse le 17 janvier.

Concrètement, pour une période de cinq ans, l’Administration portuaire de Québec (APQ) sera le gestionnaire des infrastructures portuaires du quai Paquet (désormais le quai 81 du Port de Québec) pour les opérations de croisières fluviales et internationales.

En contrepartie, grâce à un investissement de 145 000 $, dont 30 % de la dépense est remboursée par une subvention obtenue dans le cadre de la Stratégie maritime du Québec, la municipalité, qui demeure le propriétaire de l’infrastructure, achètera une passerelle équipée et des barrières de foules, équipements nécessaires pour accueillir les croisiéristes. La Ville assurera également les services d’approvisionnement en eau et en électricité, la surveillance par caméras et la promotion touristique.

Notons aussi que la municipalité s’est assurée que des navires n’accostent pas au quai Paquet lors des activités estivales qui y sont tenues. De plus, les ententes conclues par la Ville avec la Société des traversiers du Québec et des compagnies d’excursion seront également respectées par l’APQ.

«Entente historique»

Et ces conditions font l’affaire de tous les intervenants aux dossiers comme l’ont partagé Gilles Lehouillier et Mario Girard lors de leurs allocutions du point de presse tenu à la Gare fluviale de Lévis.

«Le Port de Québec est une organisation qui possède l’expertise reconnue dans le démarchage, la planification et la logistique en lien avec l’accueil des navires de croisière. […] Nul doute qu’il y aura des navires de croisière au quai Paquet (en raison de l’augmentation de ce type d’achalandage au Port de Québec et son positionnement géographique). Le quai Paquet offre une vue sur les plus puissantes fontaines au Canada ainsi que la plus belle vue sur Québec», a déclaré M. Lehouillier.

«Nous avons reçu 230 000 passagers l’an dernier et notre objectif est d’en accueillir 400 000 annuellement en 2025. Alors, c’est sûr que le quai Paquet est une option extrêmement intéressante à court terme, mais également à moyen terme en raison de cet objectif de croissance», a ajouté M. Girard.

Des répercussions majeures?

Si le président-directeur général du Port de Québec promet que son organisation travaillera d’arrache-pied pour que des navires de croisière de 200 mètres et moins (type de bateau autorisé) puissent accoster au quai Paquet, aucune réservation n’avait toutefois été faite au moment d’écrire ces lignes. Des négociations sont cependant en cours avec un croisiériste.

Malgré l’absence actuelle de réservation, le premier magistrat de Lévis croit fermement que l’entente sera couronnée de succès et qu’elle aura des «retombées positives» pour sa ville. 

«Présentement, les retombées économiques restent difficiles à évaluer (puisque nous n’avons pas reçu de navire dans le cadre de l’entente actuelle). Ailleurs, c’est très fort. À Québec, les navires de croisière, c’est ce qui alimente le Petit Champlain. Enlevez les navires de croisière et ce sera parfois assez vide dans ce quartier. Avec le futur restaurant panoramique du futur hôtel haut de gamme dans le secteur de la Traverse, le futur lien mécanique entre le bas et le haut de la falaise et la côte des Bûches revampées, ce sera plus intéressant pour les croisiéristes. Nous allons amener progressivement des impacts économiques intéressants pour nous», a conclu M. Lehouillier.

Les plus lus

Élections fédérales 2019 : Laurence Harvey candidate du PLC

Celle qui était pressentie comme candidate du Parti libéral du Canada (PLC) pour les prochaines élections fédérales dans la circonscription de Montmagny-L’Islet-Kamouraska-Rivière-du-Loup a cédé sa place à Aladin Legault-d’Auteuil afin de représenter la circonscription où elle a grandi, celle de Bellechasse-Les Etchmins-Lévis.

Développement : 255 000 $ pour les organismes de Lévis

Dix organismes lévisiens se partagent une aide financière totale de 255 000 $, provenant Fonds de développement des territoires (FDT), pour l’année 2019.

Davie : Blaney déplore les «shows de boucane libéraux»

Le député sortant de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis et candidat du Parti conservateur du Canada (PCC) dans ce comté lors des prochaines élections, Steven Blaney, a critiqué, le 22 août, les «annonces préélectorales» du gouvernement libéral au profit de Chantier Davie qui ne résultent pas en l’octroi de contrats immédiats. Pour ce faire, l’élu lévisien s’en est pris à la décision d’Ottawa «de perm...

Six semaines au cœur de la politique française

Originaire de Lévis et jeune militant à la Coalition Avenir Québec (CAQ) depuis 2014, Marc-Antoine Bélanger a réalisé un stage en France auprès du député de la 1ère circonscription des Yvelines, Didier Baichère, grâce au Comité d’action politique franco-québécois (CAP-FQ).

Verdissement du parc industriel Bernières : de l’air pur et frais pour les travailleurs

Le parc industriel Bernières, qui s’étend en bordure de l’autoroute 20, changera bientôt de visage. C’est que les surfaces bétonnées qui créent des ilots de chaleur devraient en effet faire place à des espaces verts et à des aménagements mieux adaptés, alors que la Ville de Lévis mettra en pratique son engagement en matière de développement durable.

Le candidat des Verts dans Lévis-Lotbinière doit se retirer

Luc St-Hilaire n’est plus le candidat du Parti vert du Canada (PVC) dans la circonscription de Lévis-Lotbinière en vue des prochaines élections fédérales. Alors que la campagne sera bientôt déclenchée, le PVC a demandé, à la mi-août, au stratège et créateur publicitaire de retirer sa candidature en raison d’une controverse dont il était l’objet sur les médias sociaux.

Aide aux producteurs laitiers : Blaney s'attaque aux libéraux

Signe que la campagne électorale fédérale approche à grands pas, le député fédéral de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis et candidat conservateur dans cette circonscription, Steven Blaney, a critiqué par voie de communiqué, le 19 août, le programme d'aide financière que le gouvernement libéral vient de mettre en place pour les producteurs laitiers canadiens. L'initiative compensera ces derniers a en ...

Ottawa rend publique son intention d'acheter le pont de Québec

De passage à Québec le 23 août, le ministre fédéral des Finances, Bill Morneau, et le ministre de l'Infrastructure et des Collectivités, François-Philippe Champagne, ont annoncé, en compagnie du ministre fédéral et député de Québec Jean-Yves Duclos, du député de Louis-Hébert Joël Lightbound ainsi que du maire de Québec Régis Labeaume, que le gouvernement fédéral est prêt à acquérir le pont de Québ...

Un beau cadeau de 1,7 M$ pour le Cégep de Lévis-Lauzon

Par voie de communiqué, la ministre responsable de la Chaudière-Appalaches, Marie-Eve Proulx, s’est réjouie, le 19 août, de l'annonce du financement supplémentaire dont bénéficieront les cégeps du Québec, en particulier ceux de la Chaudière-Appalaches qui recevront 6,7 M$. Plus particulièrement à Lévis, le Cégep de Lévis-Lauzon recevra 1,7 M$ dans le cadre de cette initiative provinciale.

La jeunesse concernée par l’environnement

Les enjeux environnementaux ont été abordés cet été devant un groupe de scouts belges en voyage au Québec par Marc Picard, député des Chutes-de-la-Chaudière, et Olivier Bolduc, porte-parole de Québec solidaire Chutes-de-la-Chaudière, lors d’une rencontre organisée par Yannick Angers du 129e groupe scout Saint-Jean/Saint-Romuald.