L'annonce du 19 juin a grandement déçu les représentants des travailleurs de la Davie, dont Ann Gingras (à droite sur la photo). CRÉDIT : ARCHIVES

Par voie d'un communiqué du conseil central Québec-Chaudière-Appalaches, la CSN, le syndicat qui représente les travailleurs du Chantier Davie, a vertement critiqué le processus qui mènera à l'octroi par le gouvernement fédéral d'un contrat de construction de deux traversiers par le chantier maritime lévisien.

Rappelons que de passage à la Davie le 19 juin, Jean-Yves Duclos, le député de Québec et ministre fédéral de la Famille, a annoncé qu'Ottawa octroyait à l'entreprise lévisienne le contrat pour construire deux traversiers qui assureront des liaisons dans l'est du pays.

Dans son communiqué de presse officiel, Ottawa a toutefois déclaré qu'il entamait des négociations avec Chantier Davie pour ce contrat, à la suite de la fin du processus de préavis d’adjudication de contrat (PAC) où aucun autre chantier canadien n'a déposé de proposition pour réaliser ce contrat.

Une démarche que déplore la CSN. La centrale syndicale estime que l'annonce du 19 juin «n'est que du réchauffé visant à se faire du capital politique».

«C’est encore du deux poids, deux mesures pour les travailleuses et les travailleurs de la Davie. Quand il s’agit de Irving ou Seaspan, le premier ministre annonce des contrats effectifs immédiatement de plusieurs milliards de dollars sans cligner des yeux. [...] Concrètement, la majorité des travailleuses et des travailleurs de la Davie n’auront pas d’ouvrage avant au moins 18 mois sinon plus», se sont désolés Ann Gingras, présidente du conseil central Québec-Chaudière-Appalaches, et Jean Blanchette, vice-président du Syndicat des travailleuses et des travailleurs de la Davie.

Craignant que cette promesse du gouvernement libéral «passe à la trappe» en raison des élections fédérales à l'automne, Ann Gingras a également exigé que le processus pour inclure Chantier Davie dans la Stratégie nationale de construction navale s'amorce dès la fin juin.

Les plus lus

Développement : 255 000 $ pour les organismes de Lévis

Dix organismes lévisiens se partagent une aide financière totale de 255 000 $, provenant Fonds de développement des territoires (FDT), pour l’année 2019.

Élections fédérales 2019 : Laurence Harvey candidate du PLC

Celle qui était pressentie comme candidate du Parti libéral du Canada (PLC) pour les prochaines élections fédérales dans la circonscription de Montmagny-L’Islet-Kamouraska-Rivière-du-Loup a cédé sa place à Aladin Legault-d’Auteuil afin de représenter la circonscription où elle a grandi, celle de Bellechasse-Les Etchmins-Lévis.

Verdissement du parc industriel Bernières : de l’air pur et frais pour les travailleurs

Le parc industriel Bernières, qui s’étend en bordure de l’autoroute 20, changera bientôt de visage. C’est que les surfaces bétonnées qui créent des ilots de chaleur devraient en effet faire place à des espaces verts et à des aménagements mieux adaptés, alors que la Ville de Lévis mettra en pratique son engagement en matière de développement durable.

Six semaines au cœur de la politique française

Originaire de Lévis et jeune militant à la Coalition Avenir Québec (CAQ) depuis 2014, Marc-Antoine Bélanger a réalisé un stage en France auprès du député de la 1ère circonscription des Yvelines, Didier Baichère, grâce au Comité d’action politique franco-québécois (CAP-FQ).