CRÉDIT : ARCHIVES

La décision du gouvernement provincial d’opter pour le scénario d’un tunnel entre les autoroutes 20 et 40 pour le futur troisième lien routier interrives satisfait grandement le maire de Lévis, Gilles Lehouillier.

En effet, le maire n’a pas caché sa joie lorsqu’il a réagi pour la première fois à l’annonce récemment effectuée par le ministre des Transports du Québec, François Bonnardel. Gilles Lehouillier n’a réagi officiellement à la nouvelle que le 4 juillet, quelques jours après son retour de France où il effectuait une mission à Grand-Quevilly, une ville jumelée avec Lévis.

«C’est une excellente nouvelle. Ce projet va permettre d’améliorer la fluidité de la circulation, d’améliorer surtout le réseau de transport structurant, ce qui est extrêmement important pour nous, et de réaliser un tunnel entre les deux rives sans arrêt sur l’île d’Orléans, le scénario que je privilégiais. Enfin, nous allons avoir un périphérique et une voie d’évitement pour les camionneurs en transit dans la région», s’est réjoui le premier citoyen de Lévis.

Du même souffle, Gilles Lehouillier a balayé du revers de la main les critiques d’opposants au projet qui arguent que le troisième lien favorisera l’étalement urbain. Il croit fermement que la Commission de protection du territoire agricole du Québec remplira avec efficacité son rôle tout en soulignant que 22 500 nouvelles unités d’habitation peuvent être ajoutées dans le périmètre d’urbanisation actuel de Lévis.

«On en a encore pour 15 à 20 ans sans empiètement dans la zone agricole. Il est peu probable que le troisième lien aura un impact sur des municipalités comme Beaumont, Saint-Michel ou Saint-Vallier où la population va vouloir que le caractère rural des villages soit conservé. Pour le développement, ma prédiction c’est qu’il se fera plutôt dans l’axe des routes 173 et 277, à Pintendre, Saint-Henri, Saint-Anselme et Sainte-Claire, des zones qui sont déjà fortement industrialisées», a affirmé le maire de Lévis.

De possibles expropriations?

Également, Gilles Lehouillier a commenté la possibilité que certains Lévisiens voient leurs propriétés de Lauzon être expropriées par le gouvernement provincial pour permettre l’aménagement des futurs accès au tunnel.

«Quant à moi, ce sera mineur. D’un côté, c’est malheureux d’être exproprié et j’en conviens, mais de l’autre côté, cela permet à ces derniers d’éviter de vivre ou de travailler à côté d’une bretelle d’entrée ou de sortie d’un tunnel», a déclaré M. Lehouillier.

Soulignons finalement que le maire reparlera du sujet la semaine prochaine. Lors de sa récente visite en France, il a pu visiter une région semblable à celle de Québec qui profite depuis quelques années d’un équipement semblable au troisième lien interrives imaginé entre Québec et Lévis. Gilles Lehouillier entend présenter les bienfaits de cette expérience européenne afin de promouvoir une nouvelle fois le tunnel Québec-Lévis.

 

Les plus lus

La Ville de Lévis présente ses investissements majeurs à venir

Projet phare du nouveau programme triennal d’immobilisations, une centrale incluant le poste de police, la cour municipale et les services juridiques sera construite pour un coût total de 53 M$. Dans ce PTI 2020-2021-2022, la Ville de Lévis consacre aussi près d’un tiers des 401,2 M$ d’investissements inscrits aux infrastructures municipales, dont 71,3 M$ pour le réseau d’aqueduc et d’égouts ainsi...

Les RI demandent «des conditions de travail décentes»

Par voie de communiqué, l’Association des ressources intermédiaires d’hébergement du Québec (ARIHQ) a demandé au gouvernement du Québec, le 22 novembre, d’offrir des conditions de travail «décentes et équitables» aux préposés aux bénéficiaires œuvrant dans les 33 ressources intermédiaires (RI) de Chaudières-Appalaches, au moment où doit s’amorcer sous peu la renégociation de l’Enten...

Le conseil municipal du 25 novembre en bref

Les échevins lévisiens se sont réunis, le 25 novembre, lors d'une séance ordinaire du conseil municipal de Lévis. Voici un résumé des décisions importantes qu'ont prises les conseillers lors de la soirée.

Melançon en veut davantage pour aider les médias

À la suite d’une visite du Journal dans le cadre de la Semaine nationale des journaux le 9 octobre, la porte-parole de l’opposition officielle en matière de culture et de communications, Isabelle Melançon, a profité de l’occasion pour demander au gouvernement provincial un plan d’aide plus ambitieux pour les médias. La députée libérale de Verdun déplore notamment que Québec n’ait pas mis en place ...

Remise lévisienne de médailles de l’Assemblée nationale

Dans le cadre de la remise des médailles de l’Assemblée nationale à des Lévisiens d’exception, le député et président de l’Assemblée nationale, François Paradis, a souligné les succès d’organismes, d’entreprises et de Lévisiens marquants au Patro de Lévis, le 7 novembre dernier.

Les élus municipaux ajustent leur salaire

À la suite de la mise en place d’une imposition fédérale sur l’allocation de dépenses des élus municipaux, le conseil municipal a demandé la modification de la rémunération des élus municipaux afin de compenser cette perte.

Opérations déneigement : des améliorations pour faciliter le stationnement de nuit

En marge du conseil municipal du 25 novembre, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a annoncé des changements en ce qui a trait au stationnement de nuit lors des opérations déneigement à Lévis. Afin de permettre à un plus grand nombre de citoyens de stationner dans les rues cet hiver pendant la nuit, des améliorations ont été mises en place par la municipalité en vue de la prochaine saison hivern...

Davie : la CSN veut qu'Ottawa passe de la parole aux actes

Par voie de communiqué, le conseil central Québec-Chaudière-Appalaches de la CSN a fait savoir, le 20 novembre, qu'il s'attend à ce que le nouveau conseil des ministres du gouvernement fédéral, assermenté depuis peu, se mette rapidement au travail pour la Davie.

Grève au CN : les conservateurs demandent que le parlement soit convoqué

La grève des quelque 3 200 employés du Canadien National (CN), déclenchée le 19 novembre, pourrait, si elle perdure, avoir des répercussions importantes dans l’économie locale. C’est pour cette raison que les députés conservateurs à la Chambre des communes, Jacques Gourde (Lévis-Lotbinière), Richard Lehoux (Beauce) et Pierre Paul-Hus (Charlesbourg-Haute-Saint-Charles) ainsi que des représentants d...

La future centrale de police de Lévis coûtera 53 M$

Le montant total de l’investissement représente le double de ce qui avait été énoncé par la Ville en février 2016. Et ce n’est finalement pas sur le terrain présenté alors que sera construit le bâtiment.