Gilles Lehouillier a dressé un bilan dithyrambique du travail de son équipe depuis la conclusion des élections de 2017 (sur la photo). CRÉDIT : ARCHIVES

Entouré en personne par les membres du comité exécutif et virtuellement par les autres conseillers municipaux, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a dressé le bilan de ses trois dernières années à la tête de la Ville, le 19 novembre dernier. Jusqu’à maintenant, le premier citoyen de Lévis estime que 90% des engagements pris par son équipe lors des dernières élections municipales en 2017 ont été respectés ou sont en cours de réalisation.

«Ce bilan couronné de résultats est le fruit du travail d’une équipe exceptionnelle et d’un excellent travail sur le terrain de nos conseillers, dans tous les districts de la ville. Avec notre prochain programme triennal d’immobilisations, nous atteindrons le cap du 100 % des engagements pris qui seront respectés ou en cours de réalisation d’ici la fin de notre mandat», a d’emblée lancé Gilles Lehouillier, dithyrambique.

Lors de la conférence de presse, le maire de Lévis s’est réjoui du travail effectué par son équipe pour améliorer la fluidité de la circulation, notamment grâce à la livraison de la première phase du prolongement de la rue Saint-Omer à quatre voies et du viaduc de Saint-Rédempteur. Quant à la mobilité des personnes, Gilles Lehouillier a souligné que son administration continuait le travail pour bonifier son réseau de transport en commun, avec le projet de réaménagement du boulevard Guillaume-Couture.

Du même souffle, le premier citoyen de Lévis s’est dit fier des investissements «historiques» consentis au cours des trois dernières années pour l’aménagement de grands parcs urbains (30 M$) et la modernisation des parcs et des espaces verts (4 M$) et pour le plan de réfection des rues et des trottoirs ainsi que des infrastructures d’aqueduc et d’égout (plus de 65 M$). 

De plus, Gilles Lehouillier a rappelé que son administration a mis en place plusieurs initiatives pour protéger l’environnement, que Lévis continue d’attirer de nombreux investissements immobiliers, industriels et commerciaux et que la Ville a déployé plusieurs mesures pour venir en aide aux entreprises et aux citoyens touchés par les impacts de la crise sanitaire.

Dans un autre ordre d’idées, le maire a soutenu que son administration a offert une «transparence jamais égalée jusqu’à maintenant», grâce à la tenue de plusieurs séances de consultation ou d’information ainsi qu’avec l’initiative Une journée dans le vie d’un citoyen. «C’est une préoccupation constante de notre équipe de pouvoir bien tâter le pouls de la population, a renchéri M. Lehouillier. Jamais on n’aura aussi été actifs pour connaître les préoccupations des citoyennes et des citoyens.»

Un troisième mandat pour le maire?

 Mais qui dit bilan dit signe que les prochaines élections municipales se tiendront bientôt. Ainsi, le maire a dû répondre à plusieurs questions des journalistes sur son avenir politique. À cette occasion, Gilles Lehouillier a fait savoir que sa réflexion sur la possibilité qu’il sollicite un troisième mandat à titre de maire de Lévis en novembre 2021 n’était pas terminée.

«Je ferai bientôt connaître ma décision. Mais c’est un travail d’équipe et je ne suis pas irremplaçable. Je suis extrêmement satisfait du travail des conseillers et de la direction générale. [...] Au retour des Fêtes, je devrais faire connaître ma décision», a déclaré M. Lehouillier.

Ce dernier a par la suite ajouté que sa réflexion portera sur trois aspects : s’il est toujours passionné, s’il peut toujours exercer un leadership d’ouverture et s’il est prêt à vivre encore une fois le rythme exigeant des semaines de travail qu’on exige d’un maire de Lévis.

Selon le maire, la population devrait savoir au même moment si Lévis Force 10, le parti du maire qui occupe tous les sièges au conseil municipal, enregistra des départs de la vie politique de certains conseillers.

«S’il y a des annonces, elles seront propres aux élus concernés. Nous pouvons compter sur une équipe solide. S’il y a des départs, je suis convaincu que l’équipe pourra et recrutera les meilleurs candidats possibles pour combler ces possibles départs, comme elle l’a fait au cours des dernières élections», a conclu Gilles Lehouillier.

Les plus lus

Repensons Lévis devient un parti politique municipal

Formé à la fin du printemps dernier, le collectif citoyen Repensons Lévis a officiellement été autorisé à titre de parti politique municipal par le Directeur général des élections du Québec, le 13 novembre.

COVID-19 : Québec étudie la possibilité de fermer les écoles

François Legault, premier ministre du Québec, accompagné de Christian Dubé, ministre de la Santé et des Services sociaux, et de Horacio Arruda, directeur national de santé publique, a annoncé lors d’une conférence de presse concernant la situation de la COVID-19 dans la province, qu’il a demandé à la Santé publique d’étudier la possibilité de fermer les écoles pour une période de temps «bien défin...

Un collectif citoyen pour un transport plus vert à Lévis

Le Collectif Virage a été mis sur pied en décembre dernier. Ce regroupement de citoyens lévisiens souhaite sensibiliser les citoyens et les élus municipaux au développement d’une mobilité durable axée sur le transport collectif et actif afin de contrer la crise écologique provoquée par l’activité humaine ainsi que d’améliorer la qualité de vie sur le territoire.

Une manifestation contre le gouvernement se termine à Lévis

Des centaines d‘automobilistes ont convergé vers le secteur Lauzon, samedi après-midi, dans le cadre d’une manifestation automobile contre les mesures de la Santé publique.

Des appuis municipaux pour le projet Laurentia

En compagnie de Guylaine Sirois, la préfet de la MRC de Témiscouata, et de Mario Girard, le président-directeur général du Port de Québec, le préfet de la MRC de Lotbinière, Normand Côté, et le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, ont pris part à une conférence de presse virtuelle, le 9 novembre dernier. À cette occasion, les deux élus de la Rive-Sud tout comme leur collègue du Témiscouata ont réit...

Action de l’APTS devant le siège social du CISSS-CA

Des membres de l’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS) ont manifesté devant le siège social du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) à Sainte-Marie, le 3 novembre. Par cette action, la section régionale du syndicat provincial voulait inciter les dirigeants du CISSS-CA à mettre de la pression sur le go...

Les restrictions prolongées jusqu’au 23 novembre

Le premier ministre du Québec, François Legault, a annoncé le 26 octobre que les restrictions imposées en zone rouge sont prolongées jusqu’au 23 novembre. De plus, les élèves de troisième secondaire devront, passer à l’enseignement hybride, dès le 2 novembre.

Legault demande aux Québécois de demeurer prudents

En compagnie du Dr Horacio Arruda, directeur national de santé publique, et de Christian Dubé, ministre de la Santé et des Services sociaux, le premier ministre du Québec, François Legault, a fait le point sur l'évolution de la pandémie de COVID-19 dans la province. Comme depuis un certain temps, le chef du gouvernement a demandé à ses concitoyens de poursuivre leurs efforts afin de freiner la pro...

Rapport du vérificateur général : la Ville en retard dans la gestion de ses actifs et l’entretien de ses bâtiments

Le vérificateur général de la Ville de Lévis, Yves Denis, déposait, le 26 octobre, le tome 2 de son rapport et ses recommandations pour l’année 2019. Dans ce dernier, M. Denis a notamment relevé une gestion non organisée et non uniforme des actifs de l’organisation municipale ainsi que de grandes lacunes au niveau de l’entretien correctif de ses bâtiments.

Manifestation de membres du personnel de soutien du CSSDN

Des employés du soutien scolaire du Centre de services scolaire des Navigateurs (CSSDN) affiliés à la CSN, notamment des éducatrices de services de garde, ont manifesté ce matin sur le viaduc permettant au chemin des Îles d'enjamber l'autoroute 20. Ces travailleurs ont effectué cette action en raison de la décision du gouvernement provincial d'ajouter trois journées pédagogiques supplémentaires à ...