Le visage de l’entrée du quartier Charny sera bientôt modifié. CRÉDIT : VILLE DE LÉVIS

C’est en compagnie des conseillers municipaux représentant ce quartier, Karine Lavertu et Michel Turner, que le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a annoncé, le 30 juin, que son administration allait investir prochainement 4,1 M$ à Charny. Cette somme permettra à la municipalité de concrétiser des travaux pour revitaliser certaines parties du Vieux-Charny.

La plus importante part de l’enveloppe, soit 3,5 M$, sera investie dans le réaménagement du secteur de l’Aquaréna Léo-Paul-Bédard, situé à l’intersection de l’avenue des Églises et du boulevard du Centre-Hospitalier.

Dès cet été, Lévis investira 1,5 M$ pour le réaménagement du hall d’entrée du centre sportif ainsi que la mise à niveau de ce bâtiment. Avec ces travaux, la Ville poursuivra la cure de jouvence de l’Aquaréna Léo-Paul-Bédard amorcée au cours des dernières années, avec la réfection du système de réfrigération du complexe.

Par la suite, la municipalité réservera 2 M$ pour la concrétisation de la première phase du projet de réaménagement de la place de l’Aquaréna et du parc le Charnycois. Prévue pour l’an prochain, la première phase vise à y aménager une plaza urbaine, une placette familiale, un parc de planches à roulettes intégré ainsi que des aires de divertissement pour enfants et adultes. Lors des prochains mois, la Ville travaillera avec Mon Quartier de Lévis, le nouvel organisme paramunicipal responsable de la revitalisation des vieux quartiers lévisiens, à la création du plan final d’aménagement de la place de l’Aquaréna,

Lors d’une seconde phase, la Ville prévoit réaménager les stationnements de l’Aquaréna et de l’édifice municipal situé dans les anciens locaux de la Caisse de la Chaudière. En plus d’ajouter des îlots de verdure, cette partie des travaux permettra d’améliorer la circulation de tous les usagers du site. Au total, Lévis estime que les travaux de réaménagement de la place de l’Aquaréna et du parc le Charnycois lui coûteront entre 5 et 6 M$.

«Nous amorcerons ce projet avec une partie très intéressante. On applique intégralement les demandes déposées par les citoyens lors de l’élaboration du programme particulier d’urbanisme (PPU) pour le Vieux-Charny (adopté en 2020). On va retravailler sur notre plan concept une dernière fois pour s’assurer que le projet corresponde aux aspirations des citoyens de Charny. On veut que ce projet soit la bougie d’allumage de la revitalisation du Vieux-Charny, en dotant ce quartier d’une magnifique porte d’entrée conviviale», a souligné M. Lehouillier.

Redonner vie à un élément distinctif

En plus des sommes réservées pour le secteur de l’Aquaréna, Karine Lavertu, Gilles Lehouillier et Michel Turner ont profité de la conférence de presse virtuelle pour annoncer que la Ville investira également 600 000 $ cette année pour concrétiser d’autres projets inscrits au PPU du Vieux-Charny.

En effet, 500 000 $ ont été octroyés pour l’agrandissement du chalet de service du parc du Maréchal-Joffre. Cela permettra au groupe scout du quartier de pouvoir tenir ses activités dans des locaux mieux adaptés. De plus, la municipalité fera réparer la fontaine du parc Omer-Roberge (situé au coin de l’avenue des Églises et du chemin de Charny), qui ne fonctionne plus depuis plusieurs années. Pour ce faire, Lévis devra dépenser 100 000 $.

«La réparation de la fontaine du parc Omer-Roberge était très symbolique pour nous. On ne peut pas parler de revitalisation en laissant une fontaine désuète qui ne fonctionne pas. […] Le parc Omer-Roberge et sa fontaine sont des éléments très importants pour les résidents du quartier. C’est un lieu rassembleur qui est le théâtre de plusieurs rencontres entre les citoyens», ont conclu MM. Lehouillier et Turner.


Les plus lus

Élections fédérales : tous les candidats sont maintenant connus

La période de dépôt des candidatures en vue des prochaines élections fédérales, qui auront lieu le 20 septembre, est maintenant terminée. Le portrait des luttes qui opposeront les personnes qui désirent devenir les députés de Lévis-Lotbinière et de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis est désormais clair.

Les Scies Mercier ne seront pas démolies, décide la Ville

En marge du conseil municipal du 30 août, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a dévoilé que la demande de démolition des Scies Mercier a été refusée par les échevins lévisiens. Cette décision a été prise notamment en raison de la grosseur du projet immobilier qui a été proposé au comité de démolition de la Ville de Lévis et de la vive opposition citoyenne.

La piste Guillaume-Couture, une «impression de déjà-vue»?

L’annonce de la Ville sur la réalisation du projet de piste cyclable multifonctionnelle longeant le boulevard Guillaume-Couture fait des remous alors que Repensons Lévis (RL) croit que c’est «une impression de déjà-vu». Quant au maire, il affirme que le nouveau parti devrait «remettre son calendrier à jour».

Parc des Chutes-de-la-Chaudière : un investissement de 3,2 M$

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a annoncé un investissement de 3,2 M$ pour la construction d’un nouveau pavillon d’accueil et le réaménagement de son site extérieur dans le parc des Chutes-de-la Chaudière lors d’une conférence de presse, le 9 septembre. Les travaux devraient débuter à l’automne 2022 et se conclure en 2023.

Lien mécanique du Vieux-Lévis : appel de projets lancé

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a annoncé, le 16 septembre, que l’appel de projets pour la réalisation du lien mécanique reliant la rue Saint-Laurent à la rue Marie-Rollet dans le Vieux-Lévis est maintenant ouvert. Le promoteur de ce projet, faisant partie du programme particulier d’urbanisme du Vieux-Lévis qui a été adopté en 2017, devrait être sélectionné au printemps 2022.

O’Toole présente son «contrat» avec la Chaudière-Appalaches

Le chef du Parti conservateur du Canada (PCC), Erin O’Toole, a présenté le 9 septembre ses «contrats régionaux». Il s’agit de listes d’engagements pour chacune des régions du Québec, dont la Chaudière-Appalaches.

Repensons Lévis présente son dernier candidat

Figure bien connue dans le milieu coopératif régional, Francis Duperron sera le candidat de Repensons Lévis (RL) pour le poste de conseiller du district Saint-Romuald lors des prochaines élections municipales de novembre. Il s'agissait du dernier poste à pourvoir pour la formation politique en vue de la prochaine campagne électorale.

Repensons Lévis présente son équipe et sa vision

Elhadji Mamadou Diarra, chef et candidat à la mairie de Lévis de Repensons Lévis, nouveau parti politique municipal qui se mesurera à Lévis Force 10 – Équipe Gilles Lehouillier à la prochaine élection municipale prévue le 7 novembre, a présenté, le 12 septembre dernier, son équipe complète ainsi que les grandes lignes de sa vision de Lévis, s’il venait qu’à être élu.

Repensons Lévis présente son avant-dernier candidat

Par voie de communiqué, Repensons Lévis (RL) a dévoilé son 14e candidat pour un poste de conseiller aux prochaines élections municipales à Lévis. Sous les couleurs du parti s'opposant à celui du maire, Gabriel Samson I tentera d'obtenir la confiance des électeurs du district Saint-Jean le 7 novembre prochain.

Un débat dans Lévis-Lotbinière marqué par les critiques contre le travail de certains partis

À l'invitation du Centres d'études collégiales (CEC) de Lotbinière, trois candidats des principaux partis en lice dans Lévis-Lotbinière se sont réunis le 14 septembre pour débattre. Devant des élèves de ce campus du Cégep de Thetford, Ghislain Daigle, le porte-couleur du Parti libéral du Canada (PLC), Jacques Gourde, le député sortant et candidat du Parti conservateur du Canada (PCC), et Samuel La...