Lors de l'annonce de son départ, Steven Blaney a indiqué, sur les réseaux sociaux, que Richard Côté (à gauche) ferait selon lui un excellent député de Bellechasse-Les-Etchemins-Lévis. CRÉDIT : COURTOISIE

Responsable du bureau de comté du député fédéral Steven Blaney depuis près de six ans, Richard Côté confirme qu'il songe à se présenter à l'investiture du parti afin de devenir candidat du Parti conservateur du Canada dans Bellechasse-Les Etchemins-Lévis lors des prochaines élections fédérales.

Par Serge Lamontagne – Collaboration spéciale La Voix du Sud

Embauché par Steven Blaney lors des négociations entourant la venue du gaz naturel dans Bellechasse, Richard Côté a été directeur général et secrétaire-trésorier de la Municipalité de Saint-Lazare pendant 31 ans.

Il a souligné, lors d'un entretien à La Voix du Sud, que sa réflexion était en cours depuis un certain temps déjà, mais qu'aucune décision formelle n'a encore été prise, ajoutant «qu'il restait encore beaucoup de choses et de trucs à attacher».

Le fait de pouvoir remplacer son patron, qui récemment a confirmé sa décision de ne pas solliciter de nouveau mandat, ne faisait pas partie du plan de carrière du Bellechassois. «Me lancer en politique n'est pas quelque chose auquel j'aspirais nécessairement», avoue-t-il en ajoutant que selon lui, il est clair que des élections viendront plus tôt que tard.

«C'est certain que M. Trudeau est actuellement en pré-campagne et qu'il se promène partout dans le pays, multipliant les annonce et les millions, sinon les milliards d'aide fédérale, précise-t-il.
De son actuel patron, M. Côté a dit avoir appris à découvrir un homme derrière le politicien au cours de ces six dernières années.

«Il est en personne ce qu'il nous montre comme politicien. C'est une personne attachante qui est toujours là pour les gens de son comté qui qui a à cœur le développement de sa circonscription», indique-t-il en ajoutant que s'il devait se présenter et obtenir l'assentiment des citoyens, il entendait assurer une certaine continuité dans les affaires du comté.

«Je ne suis pas Steven Blaney, c'est certain, mais nous avons la même façon d'entrevoir les choses et de trouver des solutions aux problèmes qui se présentent à nous», conclut-il.

Les plus lus

Marie-Christine Richard aux couleurs du BQ dans Bellechasse-Les-Etchemins-Lévis

Le Bloc québécois (BQ) a dévoilé sa candidate dans la circonscription de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis pour l’élection fédérale du 20 septembre prochain. Il s’agit de Marie-Christine Richard. La native de Saint-Lazare-de-Bellechasse souhaite mettre l’humain de l’avant et défendre les enjeux qu’elle considère comme importants pour la circonscription tout au long de la campagne électorale.

Les Scies Mercier ne seront pas démolies, décide la Ville

En marge du conseil municipal du 30 août, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a dévoilé que la demande de démolition des Scies Mercier a été refusée par les échevins lévisiens. Cette décision a été prise notamment en raison de la grosseur du projet immobilier qui a été proposé au comité de démolition de la Ville de Lévis et de la vive opposition citoyenne.

La piste Guillaume-Couture, une «impression de déjà-vue»?

L’annonce de la Ville sur la réalisation du projet de piste cyclable multifonctionnelle longeant le boulevard Guillaume-Couture fait des remous alors que Repensons Lévis (RL) croit que c’est «une impression de déjà-vu». Quant au maire, il affirme que le nouveau parti devrait «remettre son calendrier à jour».

Élections fédérales : tous les candidats sont maintenant connus

La période de dépôt des candidatures en vue des prochaines élections fédérales, qui auront lieu le 20 septembre, est maintenant terminée. Le portrait des luttes qui opposeront les personnes qui désirent devenir les députés de Lévis-Lotbinière et de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis est désormais clair.

Nouveau candidat libéral à Lévis

Un entrepreneur et homme d’affaires qui réside dans la région depuis environ 10 ans, Daniel Vaillancourt, est le nouveau candidat du Parti libéral du Canada (PLC) dans la circonscription de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis. Sa candidature a été officialisée par acclamation le 17 août et il fera donc partie de la course lors de la campagne électorale qui se terminera le 20 septembre.

Parc des Chutes-de-la-Chaudière : un investissement de 3,2 M$

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a annoncé un investissement de 3,2 M$ pour la construction d’un nouveau pavillon d’accueil et le réaménagement de son site extérieur dans le parc des Chutes-de-la Chaudière lors d’une conférence de presse, le 9 septembre. Les travaux devraient débuter à l’automne 2022 et se conclure en 2023.

Repensons Lévis présente son dernier candidat

Figure bien connue dans le milieu coopératif régional, Francis Duperron sera le candidat de Repensons Lévis (RL) pour le poste de conseiller du district Saint-Romuald lors des prochaines élections municipales de novembre. Il s'agissait du dernier poste à pourvoir pour la formation politique en vue de la prochaine campagne électorale.

L’interconnexion des liens cyclables complétée dès cet automne

Depuis 2015, la Ville de Lévis travaille à l’interconnexion de l’ensemble de ses pistes cyclables afin de créer un «réseau intégré, adapté, fonctionnel et sécuritaire». Le lien reliant les secteurs Saint-Jean-Chrysostome et Saint-Hélène-de-Breakeyville, amorcé à l’automne 2020, sera complété d’ici la fin de l’automne prochain.

O’Toole présente son «contrat» avec la Chaudière-Appalaches

Le chef du Parti conservateur du Canada (PCC), Erin O’Toole, a présenté le 9 septembre ses «contrats régionaux». Il s’agit de listes d’engagements pour chacune des régions du Québec, dont la Chaudière-Appalaches.

Repensons Lévis présente son équipe et sa vision

Elhadji Mamadou Diarra, chef et candidat à la mairie de Lévis de Repensons Lévis, nouveau parti politique municipal qui se mesurera à Lévis Force 10 – Équipe Gilles Lehouillier à la prochaine élection municipale prévue le 7 novembre, a présenté, le 12 septembre dernier, son équipe complète ainsi que les grandes lignes de sa vision de Lévis, s’il venait qu’à être élu.