C’est en présence notamment du député de Lévis, François Paradis, que Vicky Dupont a reçu son prix Levier. CRÉDIT : COURTOISIE

Grâce à Alliance-Jeunesse Chutes-de-la-Chaudière qui a soumis sa candidature, la Lévisienne Vicky Dupont a reçu en novembre dernier à l’Assemblée nationale l’un des prix Leviers, un honneur créé par le Regroupement des organismes communautaires autonomes jeunesse du Québec (ROCAJQ) pour valoriser la ténacité et la contribution sociale des jeunes aux parcours de vie différenciés. Pour Vicky Dupont, le prix a permis de souligner la transformation remarquable qu’elle a vécue dans les dernières années.

«J’ai ressenti beaucoup de fierté et un grand sentiment d’accomplissement. Quand ils m’ont annoncé que j’allais être lauréate, j’ai été surprise parce que ce que j’ai accompli, ce n’est pas extraordinaire à mes yeux, mais pour d’autres personnes, ils considèrent que c’est grandiose», a d’emblée partagé la jeune femme de 25 ans lors d’une entrevue avec le Journal.

C’est grâce à une opportunité offerte par Alliance-Jeunesse en 2013 que la vie de la résidente de Lauzon a changé du jour au lendemain. Notamment atteinte d’anxiété sévère, Vicky Dupont sortait d’un parcours scolaire difficile et a été victime d’intimidation pendant plusieurs années. 

Un organisme partenaire d’Alliance-Jeunesse l’a ainsi référé pour qu’elle participe à un voyage en France de deux semaines organisé par la ressource basée à Saint-Romuald, activité visant à développer les habiletés personnelles et sociales des participants. En sortant de sa zone de confort, Vicky Dupont s’est complètement transformée en créant notamment des liens avec les autres participants.

«C’était une jeune femme timide, repliée sur elle-même et très isolée. Lors de son retour, elle a pris son courage à deux mains et trouvé son premier emploi. Elle s’est inscrite à l’école du Milieu et avec effort et persévérance, elle a complété son secondaire 5», a expliqué Sophie Lévesque, coordonnatrice des services externes chez Alliance-Jeunesse.

«J’étais une personne très renfermée, mais je croyais que le voyage allait me permettre de déployer mes ailes. C’était une expérience formidable. J’ai appris à prendre ma place. Sophie et Marie-Hélène, les intervenantes qui étaient avec nous lors du voyage, m’ont beaucoup encadré et m’ont poussé à me surpasser et à sortir de ma zone de confort», a ajouté Vicky Dupont.

Réaliser ses rêves

Forte de cette expérience, Vicky Dupont a pu ainsi sortir de sa coquille et concrétiser un projet qu’elle caressait depuis longtemps. Passionnée des mangas et de la culture japonaise, la Lévisienne a eu la chance de se rendre dans ce pays d’Asie à deux reprises. Même que prochainement, elle s’envolera vers la Corée du Sud, un autre coin du monde qui la fascine.

«À l’époque, je ne croyais pas pouvoir vivre ces expériences. La fille que j’étais était très renfermée et n’avait pas beaucoup d’espoir en l’avenir. C’est une amie qui m’a parlé de la possibilité d’apprendre d’autres langues dans d’autres pays. Grâce au voyage en France, j’ai vraiment eu la piqûre d’explorer d’autres pays», a conclu la jeune femme.

Les plus lus

Le Marché populaire mobile, une initiative solidaire

Depuis cinq étés déjà, l’organisme communautaire Le Filon a mis sur pied le Marché populaire mobile, un camion qui permet aux citoyens de bénéficier d’un «système alimentaire juste et équitable» et de fruits et légumes locaux à prix modiques.

Le goût du partage

Certains ont trop, d’autres pas assez. Pour répondre aux besoins de tous, rien ne vaut la solidarité. Le premier frigo partagé de Lévis est en service depuis le début du mois d’août.

L’AQPS souligne le dévouement d’un Lévisien

Fondateur du défi cycliste On roule pour toi, le Lévisien Cédric Boilard a vu ses efforts en prévention du suicide récompensés par l’Association québécoise de prévention du suicide (AQPS). L’organisme provincial a salué l’engagement à ce chapitre de Cédric Boilard en lui remettant, ainsi qu’aux autres membres de l’initiative, un honneur dans le cadre des Prix méritas en prévention du suicide, le 1...

Des jeunes sensibilisés à la cause animale

Une classe de 5e année de l’École Saint-Joseph a accueilli l’Organisme pour la protection des chats, créé il y a un an à Lévis, pour quatre ateliers de sensibilisation au sujet de l’adoption responsable et la prévention des morsures.

Un Lévisien près du toit du monde

Le Lévisien Jacques Bureau a finalement accompli le défi qu’il s’était lancé il y a près de deux ans. Le 24 avril dernier, avec d’autres participants de l’initiative au profit de la Société de recherche sur le cancer, l’auteur et conférencier a atteint le camp de base de l’Everest, situé à plus de 5 000 mètres d’altitude.

Une initiative pour rassembler la communauté anglophone

Depuis quelques semaines, le South Shore English Network (SSEN) a amorcé son travail afin de rassembler la communauté anglophone établie dans le Grand Lévis.

Un défi au profit du Service d’entraide de Pintendre

C’est le 15 septembre prochain que se déroulera la deuxième édition du Grand Défi Entraide, à Pintendre.

Donner des canettes pour aider la jeunesse

La Maison des jeunes (MDJ) Défi-Ado a tenu récemment des séances de collecte de canettes afin de financer les activités estivales des jeunes. En plus d’amasser de l’argent qui leur est destiné, les collectes leur permettent s’impliquer dans la vie communautaire de l’organisme.

La place éphémère de la Paroisse Saint-Joseph-de-Lévis

Dans le cadre de son 325e anniversaire, la Paroisse Saint-Joseph-de-Lévis a aménagé ses jardins afin d’inviter les Lévisiens à venir profiter de la place éphémère qu’elle a mise en place pour l’été.

Des citoyens s’unissent pour nettoyer

Une quinzaine de citoyens du quartier de la Martinière se sont réunis, ce printemps, afin de nettoyer les berges du fleuve Saint-Laurent et le parc de la Martinière, à Lauzon.