La directrice générale du Journal de Lévis, Sandra Fontaine, sera la présidente d’honneur de l’édition 2019 de la Marche de l’espoir à Lévis. CRÉDIT : ARCHIVES

C’est sous la présidence d’honneur de Sandra Fontaine, directrice générale du Journal de Lévis, que se déroulera à Lévis l’édition Chaudière-Appalaches de la Marche de l’espoir, le 26 mai. L’événement, organisé par la section Chaudière-Appalaches de la Société canadienne de la sclérose en plaques (SCSP), permettra une nouvelle fois de recueillir de précieux sous pour la recherche sur cette maladie dégénérative.

«J’ai accepté immédiatement la présidence d’honneur de la Marche de l’espoir puisque c’est pour une bonne cause. Tout ce qui touche la santé me préoccupe puisque la santé est notre bien le plus précieux. La sclérose en plaques est une maladie qui affecte beaucoup la qualité de vie de ceux qui en sont atteints. Cependant, la recherche a récemment obtenu de bons résultats et il faut continuer de la supporter», a d’emblée souligné Mme Fontaine.

Rappelons que la Marche de l’espoir est l’une des trois activités nationales, avec la Campagne de l’œillet et le Vélotour SP, que la SCSP organise chaque année pour récolter des dons.

50 % des dollars récoltés lors de la Marche de l’espoir sont remis aux équipes de scientifiques qui font de la recherche sur la maladie. L’autre moitié est remise aux sections locales pour leur permettre de continuer d’offrir des services et des activités à leurs membres. Du côté de la section Chaudière-Appalaches de la SCSP, les organisateurs de l’édition 2019 de l’événement espèrent recueillir 35 000 $ et attirer 125 participants.

Marcher pour une bonne cause

 Pour ce faire, la section régionale proposera une nouvelle fois un événement de type familial le 26 mai. De 9h30 à 10h30, les participants pourront s’inscrire au campus de Lévis de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR), le site qui accueille une nouvelle fois l’activité.

Par la suite, les personnes qui prendront part à la Marche de l’espoir à Lévis pourront réaliser le défi sur le parcours de 1 ou de 5 km, dans les rues avoisinantes de l’université lévisienne. Enfin, un pique-nique familial conclura l’événement au campus de Lévis, où hot-dogs, bar à bonbons et jeux gonflables seront au menu.

Les personnes intéressées à s’inscrire pour participer à la Marche de l’espoir ou qui désirent faire un don pour cette cause peuvent consulter le www.marchedelespoir.com.

Les plus lus

Ressourcerie de Lévis : comportements déplorables

Si la Ressourcerie de Lévis peut de nouveau recevoir des biens dont veulent se débarrasser les gens de la région, l’entreprise d’économie sociale fait face à un phénomène récurrent qui provoque du gaspillage. Contrairement aux consignes de la Ressourcerie, plusieurs Lévisiens déposent des matières à revaloriser à l’extérieur de son point de service de Lévis alors qu’il est fermé.

Ressources-Naissances poursuit sa mission

En raison des mesures de confinement mises en place par le gouvernement dans le but de freiner la propagation de la COVID-19, Ressources-Naissances a dû faire preuve de créativité afin de continuer à offrir ses services aux familles de la région.

5 jardins communautaires rouverts, 3 en projet à Lévis

Cinq jardins communautaires rouvriront progressivement à partir du 18 mai sur le territoire lévisien. Trois nouveaux emplacements cultivables seront accessibles aux Lévisiens dès 2021 et 2022.

Une fête des Mères tout de même soulignée

Afin de permettre à leurs résidents de célébrer la fête des Mères malgré le confinement imposé en raison de la pandémie, plusieurs résidences pour aînés lévisiennes ont tenu des activités spéciales la fin de semaine dernière.

Bouger sur son balcon

En collaboration avec l’Association des locataires (ADL) de l’Office municipal d’habitation de Lévis (OMH), l’OMH organise plusieurs activités sportives afin de permettre aux locataires de bouger sur leur balcon, directives sanitaires obligent.

Le CAPJ en mode proactif

Par voie de communiqué, le Centre aide et prévention jeunesse (CAPJ) a détaillé, le 4 mai, les diverses mesures qu’il a mis en place afin de supporter sa clientèle malgré les restrictions imposées par la crise de la COVID-19.

La campagne de l’œillet toujours en cours

Coronavirus oblige, la campagne de l’œillet a dû se transformer. Comme partout au pays, le volet régional de cette activité de financement au profit de la Société canadienne de la sclérose en plaques (SCSP) se déroulera cette année en ligne.

Desjardins s’associe à l’Appui pour soutenir les proches aidants

Pour faire face à l’augmentation des demandes d’aide au service Info-aidant, Desjardins et l’Appui se sont associés pour déployer de nouvelles ressources au bénéfice des proches aidants. Pour ce faire, la coopérative financière de Lévis a apporté son soutien financier à la consolidation du service à hauteur de 300 000 $.

Courir pour les banques alimentaires du Québec

Un collectif d’amis coureurs composé de Yvan L’Heureux (Rivière-du-Loup), Richard Turgeon (Gatineau), Anne Bouchard (Montréal), Marline Côté (Lévis) et Martine Marois (Rive-Sud de Montréal) ont lancé, le 26 avril à Rivière-du-Loup, un concept de course afin de venir en aide aux banques alimentaires du Québec : la SolidariCourse.

Lettre ouverte - Les gens à l’aide sociale doivent recevoir comme les aînés une aide financière en temps de crise

Depuis le début de la pandémie, plusieurs acteurs de la société demandent au gouvernement du Québec d’accorder une aide financière spéciale pour les personnes à l’aide sociale. Pourquoi, diront certains, alors que leurs prestations n’ont pas changé?