CRÉDIT : ARCHIVES

Voici une lettre ouverte de la présidente du conseil central Québec-Chaudière-Appalaches de la CSN, Ann Gingras, portant sur la situation actuelle à la Davie.

Lorsque le premier ministre Justin Trudeau a annoncé l’ouverture de la Stratégie nationale en matière de construction navale à un troisième chantier, mercredi dernier, la nouvelle a été accueillie avec scepticisme et sarcasme au Québec. S’ils veulent être crédibles et calmer la grogne, les libéraux devront procéder rapidement et inclure le chantier Davie avant la fin du mois de juin.

Lorsque le chantier Davie a été exclu de la Stratégie nationale en matière de construction navale en 2011, nous avions dénoncé la situation et souligné que les deux chantiers retenus n’avaient ni les capacités ni les compétences requises pour répondre aux besoins du pays. Les faits nous ont donné amplement raison puisque, huit ans plus tard, aucun navire n’a encore été livré, et ce, malgré une explosion des coûts.

En annonçant l’ouverture de la Stratégie nationale en matière de construction navale à un troisième chantier, le gouvernement fédéral reconnaît implicitement nos critiques. N’est-il pas contradictoire, d’ailleurs, que le gouvernement annonce du même souffle l’octroi de contrats supplémentaires aux deux chantiers dont il vient de reconnaitre qu’ils ne livraient pas la marchandise? 

Cette contradiction du gouvernement fédéral alimente la grogne au Québec. Nous avons été amèrement déçus par les gouvernements à de trop nombreuses reprises. C’est sous le gouvernement conservateur qu’une extension de délai fut refusé à la direction de la Davie, ce qui l’empêcha de se qualifier une première fois pour la Stratégie nationale en matière de construction navale. Depuis l’élection des libéraux, les annonces se succèdent sans que les emplois se manifestent. Le niveau de frustration devant cette injustice manifeste qui est faite au Québec et à la Davie atteint des sommets. 

Nous saluons l’ouverture du gouvernement, après des années de représentations, à corriger une erreur historique dans ce dossier, mais nous l’exhortons à ne pas en rester là. Il doit procéder rapidement sinon ce n’est que de la poudre aux yeux, une simple annonce préélectorale. Le gouvernement a une petite fenêtre pour agir concrètement. Autrement, ce sera encore un autre cas de « trop peu, trop tard », les gens de la Davie ainsi que l’économie régionale méritent beaucoup mieux.

Ann Gingras, présidente
Conseil central de Québec–Chaudière-Appalaches (CSN)

 

Les plus lus

Le Tigre Géant débarque à Lévis

C’est dans les anciens locaux du mail des Galeries du Vieux-Fort que le premier commerce Tigre Géant à s’installer à Lévis ouvrira ses portes samedi, le 27 juillet.

Un atelier pour camions lourds à Bellechasse dès l’automne

L’entreprise Pro-Diesel, qui se spécialise en mécanique diesel de camions, ouvrira un tout nouvel atelier de mécanique générale et spécialisée pour camions lourds dans le parc industriel de Saint-Anselme, en septembre prochain.

Le Centre Camion Lévis inauguré

Le Centre Camion Lévis, division de Garage H-Ls. Bégin de Saint-Georges-de-Beauce, a inauguré, en juin, ses nouveaux locaux situés au 57, rue John-A.-Scott à Breakeyville, lors d’un méchoui en compagnie de clients, employés et partenaires.

Recyclage : la Société Via augmente ses tarifs

Important centre de tri situé à Lévis, la Société Via se voit forcée d’augmenter considérablement ses tarifs pour retrouver l’équilibre budgétaire.

Une philosophie derrière ces paniers de produits locaux

Depuis quelques années déjà, les paniers d’aliments locaux, que ce soit fruits, légumes, viandes ou produits laitiers, sont en vogue et permettent aux agriculteurs de s’assurer d’un revenu stable. La plupart d’entre eux garantissent fraîcheur et aliments certifiés biologiques. Derrière ce modèle se cache une façon différente de vivre et de voir les choses.

Le Chantier Davie pourrait avoir ce qu’il réclame

Le gouvernement fédéral a annoncé le renouvellement de six brise-glaces afin de remplacer la flotte vieillissante de la Garde Côtière, le 2 août. De plus, le fédéral a ouvert une ronde de qualifications afin qu’un troisième chantier maritime joigne la Stratégie nationale de construction navale (SNCN), une opportunité que le Chantier Davie saisira sans faute.

Une entrepreneure lévisienne se démarque

C’est le 12 juin qu’avait lieu le 21e Gala des Grands Prix Desjardins du Défi OSEntreprendre au Palais Montcalm de Québec. Deux projets de la Chaudière-Appalaches ont rayonné lors de la conclusion provinciale du concours entrepreneurial, dont celui de la Lévisienne Leattytia Badibanga.

L’immigration, remède au manque de personnel

C’est bien connu, la pénurie de main-d’œuvre en Chaudière-Appalaches, et plus largement au Québec, est une situation qui s’est généralisé au cours des dernières années dans plusieurs domaines d’activité professionnelle. Le vieillissement de la population, mélangé à la glorification de la spécialisation de l’emploi et au recul des métiers de terrain créent des problèmes d’embauche dans des commerce...

La Cache aux TrésArts s’établit sur l’avenue Bégin

La galerie d’art et boutique de cadeaux, créée par Manon Cadorette et Martin, réunit des artistes et des artisans québécois, principalement de la Chaudière-Appalaches. Peinture, bijoux, artisanat, vitrail, travail sur bois, des œuvres de différents styles sont exposées.

Lemieux Assurances garde le cap

Lemieux Assurances annonce l’ajout d’un nouveau bureau à Québec, celui d’Harrington solutions d’assurances, qui fait maintenant partie de l’équipe. Cette nouvelle acquisition porte donc à dix le nombre de succursales de l’entreprise fondée en 1989, en plus de son siège social situé à Lévis.