Mélissa Tremblay remplit tous les rôles au sein de son entreprise depuis 15 ans. CRÉDIT : COURTOISIE

L’entreprise de gestion parasitaire lévisienne Exterminatrice des 2 rives fête cette année ses 15 ans d’existence. Celle qui occupe tous les postes au sein de son entreprise, Mélissa Tremblay, est fière d’avoir fait sa place dans une industrie peu typique pour les femmes, d’offrir un service personnalisé et d’être à l’écoute de ses clients depuis 2006.

C’est tout jeune que Mélissa Tremblay a commencé à s’intéresser à la gestion parasitaire puisque son père faisait carrière en extermination. Passionnée par les insectes et le service à la clientèle, elle travaillait pour l’entreprise de son père tous les étés. Après un passage comme technicienne au sein d’une entreprise de gestion parasitaire qui exigeait un rendement plutôt que d’offrir une oreille attentive et des services de qualité, l’entrepreneuse a décidé de lancer sa propre entreprise.

Après une formation d’un an au sein du programme Lancement d’une entreprise, la Lévisienne a démarré Exterminatrice des 2 rives en 2006. Bien que son type d’entreprise ne faisait pas partie de celles qui pouvaient obtenir une aide financière, elle a tout de même tenté sa chance en présentant son projet à la Société de développement économique de Lévis. «J’ai obtenu le maximum de financement possible parce qu’ils ont décidé d’encourager l’entrepreneuse plutôt que le type d’entreprise. Ils ont eu confiance en la fille qui était exterminatrice», se rappelle-t-elle.

Un service personnalisé qui répond aux besoins des clients

«J’ai le besoin d’être à l’écoute des gens et prendre le temps de trouver les bonnes solutions pour ma clientèle», partage Mélissa Tremblay. Cette dernière se distingue par son service adapté à chaque situation et client, sa capacité d’adaptation aux problématiques qui lui sont présentées et sa minutie. Pour elle, le fait d’être seule au sein de son entreprise est un grand avantage puisqu’elle peut s’assurer que tout est fait dans l’ordre et plusieurs clients sont rassurés de ne faire affaire qu’avec une seule personne du début à la fin du service offert.

«Une autre de mes plus grandes fiertés après 15 ans en affaires est d’avoir maintenu une constance et un souci pour l’environnement en ayant trouvé des techniques qui n’utilisent pas beaucoup d’insecticides. C’est une belle réalisation de se donner le défi de respecter au plus possible l’environnement», explique l’exterminatrice. Mme Tremblay n’utilise quasiment pas de solution contenant des insecticides, ce qui permet à ses clients de demeurer sur les lieux même après l’application de ses produits.

Faire sa place en tant que femme dans le milieu

Encore aujourd’hui, il est plutôt rare de voir une femme dans le domaine de la gestion parasitaire et il l’était encore plus lorsque Mélissa Tremblay a choisi cette vocation. «Ça prenait de l’ambition de choisir de percer dans un milieu d’hommes, même mon père était surpris que je veuille m’y lancer en étant une femme à l’époque! […] Il faut prendre sa place, si je n’avais pas ma place dans cette industrie, je ne serais pas en affaires depuis 15 ans», soutient l’entrepreneuse lévisienne.

Tout au long de sa carrière, elle a été guidée par deux mentors, Daniel Tremblay, son père, ainsi que Ronald Maheux qui a toujours eu confiance en elle et la supporte dans son cheminement.

Aujourd’hui, le plus grand défi auquel font face Mme Tremblay et l’industrie en général est la compétition, mais l’exterminatrice a confiance en la qualité de ses services et son dévouement à sa clientèle pour rester en affaires encore longtemps.

Pour le futur, Mélissa Tremblay et l’Exterminatrice des 2 rives ont pour ambition de demeurer aussi efficaces et à l’écoute de leur clientèle. «Mon souhait sera toujours de continuer à donner un excellent service, c’est mon plus beau projet», conclut-elle.

Les plus lus

Des bars tiki flottants faits à Lévis

Le Lévisien Dany Rodrigue a lancé à la mi-mars son entreprise Tiki Québec. Celui qui exerçait le métier de consultant en génie civil a profité d’une pause de travail occasionnée par la pandémie pour se mettre à l’ouvrage et développer une idée d’entreprise qu’il avait derrière la tête depuis l’année dernière.

Une Tite frette à Saint-Romuald

Une boutique spécialisée en bières de microbrasserie a ouvert ses portes à Saint-Romuald, le 22 mai dernier.

Importante transaction dans le milieu des résidences pour aînés

Jérôme Poulin, le président-directeur général des Résidences du Précieux Sang, a annoncé, le 1er juin, que cet établissement a fait l’acquisition de la Résidence Le St-Laurent-Lévis (sur la photo), qui appartenait depuis 2004 au Groupe Patrimoine.

Une entreprise spécialisée en intelligence artificielle au Dataparc de Lévis

Un premier bâtiment dédié à l’intelligence artificielle de la compagnie SmartMill sera construit dans les prochains mois au Dataparc, situé dans le parc industriel Bernières. Développement économique Lévis (DEL) a octroyé 200 000 $ en prêt conventionnel pour réaliser le projet évalué à 5,5M $.

Deux jeunes entrepreneurs lancent leur entreprise technologique

Deux Lévisiens de 16 ans, Jacob Thiboutot-Calderon et Alexis St-Pierre, ont créé leur propre entreprise d’ingénierie technologique, Lumina Labs Inc. Le commerce, incorporé depuis 2020, vendra des produits connectés et conçus de toutes pièces par les deux jeunes.

COVID-19 : la CNESST ajuste les mesures sanitaires en milieux de travail

Par voie de communiqué, la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) a annoncé, le 7 juin, qu'elle entreprend des ajustements progressifs des mesures de prévention dans les milieux de travail afin de freiner la propagation du coronavirus.

Un jeune Lévisien lance sa compagnie de vêtements

Samuel Turgeon, finissant à l’école secondaire Pointe-Lévy, a décidé de se lancer en affaires durant cette année de pandémie en créant sa propre compagnie de vêtements qui offre aussi un service de photographie. Le jeune lévisien a mis en place son projet en novembre 2020 pendant le confinement.

Les trois Chefs s’attaquent au marché montréalais

Après s’être bien implantés dans la grande région de Québec au cours des dernières années, Les trois Chefs poursuivront leur conquête du marché provincial. Pour ce faire, l’entreprise familiale lévisienne ouvrira le 2 juillet prochain une succursale à Brossard, la première du groupe dans la région montréalaise.

C’est la fin pour L’Extase

La pandémie de COVID-19 aura provoqué la fermeture d’un autre commerce lévisien. Le bar de danseuses nues L’Extase ne rouvrira pas ses portes.

Valérie Garneau obtient le titre de citoyenne d’honneur de Lévis

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a remis la Médaille de citoyenneté d’honneur de Lévis à Valérie Garneau, directrice aux finances du Groupe Garneau thanatologue, lors d’une cérémonie tenu au Complexe Blais, Gilbert & Turgeon, le 17 juin dernier.