Nadia Tremblay (sur la première photo) et Geneviève Beaudoin (sur la deuxième photo). CRÉDIT : COURTOISIE

L’organisation de soutien à domicile créée en juin 2020 par Nadia Tremblay, une éducatrice spécialisée, ajoute de nouveaux services à son offre. Travaillant principalement avec les aînés et les enfants, ÉduCASA offrira maintenant de la stimulation du langage et psychomotrice ainsi que de la zoothérapie dans les secteurs de Québec et Lévis.

port au réseau (de la santé), on souhaite travailler en complémentarité afin d’aider encore plus d’enfants et d’aînés. L’objectif (en créant ÉduCASA) était vraiment de faire du bien aux gens et d’aider avec une approche humaine. De suivre le rythme de la personne et de la prendre comme elle est avec les capacités qu’elle a. Je voulais sortir de la bureaucratie et travailler avec mon approche pour offrir des services personnalisés à chaque client», a expliqué Nadia Tremblay.

Cet automne, elle fait le lancement du volet enfance, comprenant la stimulation langagière ainsi que la zoothérapie. En plus des services d’éducation spécialisés, ce nouveau volet aidera les enfants au développement du langage, mais aussi de la motricité et de l’apprentissage.

«Il y a énormément de besoins et une longue liste d’attente de 8 à 12 mois pour avoir une évaluation en ergothérapie ou en orthophonie. En attendant d’avoir une évaluation, on peut mettre en place certaines activités. Ensuite, on peut travailler avec les orthophonistes et appliquer le plan d’intervention pour que l’enfant atteigne ses objectifs plus rapidement», a illustré la fondatrice ÉduCASA.

Les parents peuvent faire la demande de service à domicile ou en milieu de garde pour leur enfant, mais les garderies le peuvent aussi. Afin d’offrir ce nouveau volet, Mme Tremblay a ajouté une nouvelle ressource à ÉduCASA : Genevieve Beaudoin, agente en stimulation du langage. Celle-ci travaillera principalement sur la Rive-Sud.

Thérapie non médicamenteuse

Lors des confinements de la dernière année, plusieurs aînés n’ont pu recevoir la visite de leur entourage pendant plusieurs mois. Lorsque les familles ont retrouvé leurs parents, ceux-ci avaient perdu un certain pourcentage de leur capacité.

«On travaille en complémentarité avec les préposés aux bénéficiaires qui n’ont pas le temps de faire de la stimulation avec les aînés atteints de maladies ou en perte d’autonomie. Moins il y a de stimulations, plus la maladie fait son chemin», a souligné Mme Tremblay.

Les éducatrices se déplacent en CHSLD ou à domicile pour rencontrer les aînés. Puis, elles créent un plan d’intervention qui varie en fonction des intérêts et des besoins de la personne. Toujours l’objectif de maintenir les capacités le plus longtemps possible.

«Souvent, ce sont les familles qui nous appellent pour qu’on prenne soin de leur proche. On fait de la thérapie non médicamenteuse, soit de la musicothérapie, des activités de stimulation cognitive, sensorielle ou motrice, des questionnaires ou de la zoothérapie», a-t-elle résumé.

Elle ajoute que la majorité des gens veulent rester à la maison le plus longtemps possible et que l’aide apporté avec le service à domicile le leur permet en maintenant leur autonomie le plus longtemps possible.

«J’aime dire qu’on est des porteurs de bonheur», a-t-elle conclu.

Les plus lus

Une succursale de Pizza Salvatoré à Saint-Jean-Chrysostome

Pizza Salvatoré a annoncé, le 30 septembre, qu’elle ouvrira bientôt une succursale à Saint-Jean-Chrysostome.

Ouvert ou fermé à l'Action de grâce?

En raison du congé férié de l'Action de grâce, l'horaire de certains commerces ou de services dans la région sera chamboulé lundi.

Logisco construit un complexe immobilier dans Saint-David

Le groupe immobilier Logisco a annoncé, le 28 septembre, qu’il a récemment amorcé la construction d’un complexe immobilier dans le secteur Saint-David, Onyx. Par Érick Deschênes

Un projet immobilier vert inauguré à Lauzon

C’est en présence de plusieurs dignitaires, dont le maire sortant de Lévis, Gilles Lehouillier, que MGE Groupe Immobilier a officiellement inauguré, le 6 octobre, les deux premières phases de Terra condos locatifs et jardins urbains. À terme, ce projet immobilier évalué entre 70 et 75 M$ permettra la création de quelque 300 logements des deux côtés de la route Monseigneur-Bourget, à Lauzon.

Mr.Puffs s’installe à Lévis

Le 23 septembre dernier, une succursale de Mr.Puffs a ouvert ses portes au 50, route du Président-Kennedy.

Fin du conflit de travail à la Coopérative funéraire des Deux Rives

Les 110 employés de la Coopérative funéraire des Deux Rives ont entériné, le 4 octobre en soirée, une entente de principe survenue à la suite du long conflit de travail avec la coopérative ayant culminé par un lock-out, décrété le 27 août.

Les Pléiades – Prix d’excellence célèbrent leurs 20 ans en grand

Pour ses 20 ans, Les Pléiades – Prix d’excellence de la Chambre de commerce de Lévis (CCL) étaient de retour en présentiel au Centre de congrès et d’expositions de Lévis devant une salle remplie d’entrepreneurs d’ici. C’est le 15 octobre dernier que les succès d’entreprises provenant de divers milieux socio-économiques de Lévis et de Chaudière-Appalaches ont été soulignés.

CASA devient ÉduCASA cet automne

L’organisation de soutien à domicile créée en juin 2020 par Nadia Tremblay, une éducatrice spécialisée, ajoute de nouveaux services à son offre. Travaillant principalement avec les aînés et les enfants, ÉduCASA offrira maintenant de la stimulation du langage et psychomotrice ainsi que de la zoothérapie dans les secteurs de Québec et Lévis.

Anne Carrier récompensée pour mérite exceptionnel

L’architecte lévisienne Anne Carrier a reçu des mains de J. Michel Doyon, lieutenant-gouverneur du Québec, la Médaille du lieutenant-gouverneur pour mérite exceptionnel, à L’Anglicane le 14 septembre dernier.

Fin de la grève chez Colabor

Par voie de communiqué, le conseil central de Québec-Chaudière-Appalaches de la Confédération des syndicats nationaux (CSN) a annoncé samedi que les membres du syndicat représentant les travailleurs de Colabor ont approuvé l'entente de principe survenue avec le distributeur alimentaire de Saint-Nicolas. L'accord ratifié par 99 % des travailleurs qui ont voté permet donc de mettre fin à la grève de...