Audrey Charbonneau, Isabelle Demers, Élise Paradis, Marc Picard et Sylvie Nadeau lors de la soirée du 40e. CRÉDIT : ÉMILIE PELLETIER

C’est le 31 mai dernier que le CPE du Bois Joli, situé à St-Nicolas, a célébré le 40e anniversaire de son ouverture. À l’occasion de la Semaine des services de garde éducatifs, des dizaines de personnes ont souligné le travail des membres du personnel ainsi que l’évolution qu’a connue l’établissement au cours des dernières décennies.

La garderie, autrefois localisée dans le quartier Normandie, accueillait à l’époque une quarantaine d’enfants âgés de 2 à 6 ans. Après l’entrée en vigueur de la nouvelle politique familiale, en 2000, le CPE a pu ajouter 50 places supplémentaires et le déménagement est devenu imminent, quelques années plus tard.

Aujourd’hui, ils sont donc 110 enfants de 0 à 5 ans à être pris en charge quotidiennement dans les locaux et les installations tels qu’on les connaît. Lors de l’événement, le député des Chutes-de-la-Chaudière, Marc Picard, a d’ailleurs salué l’apport de cet organisme à but non lucratif (OBNL) à sa communauté, alors que plus de 4 000 enfants de Québec à Saint-Antoine-de-Tilly l’ont fréquenté depuis son ouverture, en 1979.

«L’implication du conseil d’administration, la participation des parents, conjuguées au travail dévoué du personnel, permettent d’offrir aux enfants un milieu de vie de qualité, sécuritaire, stimulant et respectueux des valeurs qui déterminent les actions éducatives du CPE», exprime-t-il en ajoutant que le Bois Joli existait bien avant la création du réseau des CPE. 

Un renouvellement continu

 Comme l’expliquait la directrice générale, Sylvie Nadeau, l’équipe du Bois Joli «fonde ses actions sur l’amour, le respect, l’autonomie, le bien-être et l’expression de soi et il n’y a pas de compromis sur les services offerts aux enfants». L’équipe s’est ainsi récemment dotée d’une convention des droits de l’enfant pour s’engager auprès des jeunes et de leurs parents, dans les termes d’un contrat, à la bientraitance de ceux dont ils ont la garde. 

En janvier 2020, le CPE du Bois Joli compte procéder à l’inauguration d’une troisième installation, qui, en plus des deux déjà existantes, augmentera la capacité d’accueil de 80 places, pour porter le total à 190. 

Les plus lus

Un site de rencontre pas comme les autres

Quand on vit avec une incommodité physique, une déficience intellectuelle, une maladie chronique ou une paralysie, on peut se sentir plus vulnérable au regard des autres sur les sites de rencontre. Une plateforme d’un nouveau genre propose des «rencontres adaptées» à celles et ceux qui vivent avec une différence.

Portrait de la démographie à Lévis

L’Institut de la statistique du Québec a récemment mis à jour ses données quant à la démographie dans les différentes municipalités et villes de la grande région de la Chaudière-Appalaches, pour l’année 2018.

Un nouveau salon consacré au mieux-être à Lévis

Lévis sera l’hôte d’un nouvel événement dédié à l’épanouissement personnel, à l’art de vivre, au mieux-être, à la spiritualité, à la voyance et aux émotions. En effet, la première édition du Salon Santé, Bonheur et Abondance se tiendra du 6 au 8 septembre au Centre de congrès et d’expositions de Lévis.

Nouveaux retards dans la collecte des déchets : la Ville met en place une série de mesures

Par voie de communiqué, la Ville de Lévis a annoncé, le 6 septembre, qu'elle mettait en place des «mesures concrètes» afin d'aider les citoyens qui font face à de nouveaux retards pour la collecte des déchets.

Développer son leadership pour la communauté

Benjamin Bolduc, originaire et résident de Saint-Nicolas, aspire à un métier en finance. Le jeune cégépien de 18 ans a participé au Youth Ambassadors Program organisé par l’ambassade des États-Unis à Ottawa. Ce dernier a eu l’occasion de voyager pendant 3 semaines aux États-Unis avec un groupe de 13 Canadiens, le 17 juillet dernier.

9 M$ investis pour le logement abordable à Lévis

À Saint-Romuald, 84 unités de logements réparties dans 9 bâtiments ont été achetées au secteur privé par un organisme à but non lucratif et rénovées afin d’être louées à des familles au revenu plus modeste.

Pollution : le RÉPAC 03-12 cible Valero

Tôt ce matin, des militants du Regroupement d’éducation populaire en action communautaire des régions de Québec et de Chaudière-Appalaches (RÉPAC 03-12) ont installé des bannières dans des lieux «associés aux grands pollueurs de la région de Québec», dont à la raffinerie Jean-Gaulin d'Énergie Valero à Lévis.

Lévis, ville de choix pour la famille?

En 2019 et pour une première fois en trois ans, la ville de Lévis ne figure plus parmi les 10 premières positions du classement des «Meilleures communautés au Canada pour les familles» établi par le magazine canadien Maclean’s.

Transport scolaire des PALS : une décision qui ne fait pas l’unanimité

Les parents des élèves aux Programmes arts-langues-sports (PALS) de la Commission scolaire des Navigateurs (CSDN) des secteurs Lauzon, Saint-David, Saint-Romuald et Breakeyville, ont appris, trois semaines avant la rentrée, qu’à partir de cette année, le transport scolaire adapté aux élèves qui traînent leur bagage hors norme, comme l'équipement sportif, ira chercher leur enfant à un point de chut...

Une deuxième classe de maternelle 4 ans à Lévis

Trois nouvelles classes de maternelle 4 ans ont été ajoutées sur le territoire de la Commission scolaire des Navigateurs, dont une à l’École Charles-Rodrigue à Lévis, portant leur nombre à quatre.