C’est un triporteur, un vélo à trois roues semi-électrique, semblable qui est à la disposition des aînés de Lévis cet été. CRÉDIT : COURTOISIE

L’organisme sans but lucratif Un vélo une ville, qui offre un service gratuit de balades en triporteur pour les aînés, étend cet été son offre jusqu’à Lévis. Rendue possible par un partenariat avec la Ville de Lévis et divers partenaires, la mise en service d’un triporteur sur le territoire a pour mission d’accroître le bien-être des aînés en brisant l’isolement social.

Destinées aux aînés de 55 ans et plus vivant en résidence ou de façon autonome dans la ville de Lévis, les balades utilitaires ou de plaisance à bord d’un triporteur, un vélo à trois roues semi-électrique, sont dirigées par de jeunes conducteurs en démarche de persévérance scolaire.

Selon Lucie Le Borgne, responsable marketing de l’organisme, le service de balades a sa place dans la société aujourd’hui, puisqu’il crée des liens entre les générations. «La population est vieillissante, mais c’est important qu’elle puisse vieillir dans le bonheur et c’est là notre mission. En offrant un transport durable et écologique, on donne la chance aux aînés de sortir de chez eux, tout en contribuant à la réussite des jeunes en leur offrant un emploi saisonnier rémunéré et des bourses d’études à la fin de leur période de travail», illustre-t-elle. 

Une double mission

En effet, la promotion de la réussite scolaire des étudiants fait également partie de la mission de l’OBNL qui existe depuis 2013. En plus de leur offrir un emploi saisonnier, Un vélo une ville remet à ses jeunes employés des bourses de scolarité à la fin de leur période d’emploi, pour les encourager dans la poursuite de leurs études. 

Depuis la fondation de l’organisme il y a six ans, ce sont donc 35 emplois pour les jeunes qui ont été créés avec 32 mises en service de triporteurs, et ce, dans 18 villes et municipalités participantes. 

À Lévis, les balades d’une durée d’environ une heure se tiendront principalement sur la piste cyclable de l’Anse, jusqu’au 23 août. À la résidence Monseigneur Bourget, un cahier de réservation est mis à la disposition les résidents qui désirent prendre part à l’activité. En dehors des horaires réservés à la résidence, les aînés qui souhaiteraient profiter d’une balade peuvent le faire en réservant 48h à l’avance par téléphone, au 1-438-397-4465.

Les plus lus

COVID-19 : un nouveau cas à Lévis

Un autre Lévisien a contracté la COVID-19 au cours des derniers jours. C'est ce qu'a confirmé le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) dans son bilan portant sur l'évolution de la pandémie dans la région, vendredi.

La Fête nationale sera soulignée à Lévis

Même si les grands rassemblements, qui ont normalement cours les 23 et 24 juin à Lévis, n’auront pas lieu, coronavirus oblige, des activités, respectant les consignes de la Santé publique, auront lieu dans la région pour permettre aux Lévisiens de célébrer la Fête nationale du Québec.

COVID-19 : six mythes sur le masque

Tour à tour louangé ou désavoué, le port du masque semble, ces dernières semaines, avoir finalement gagné ses lettres de noblesse dans la majorité des pays qui ont enclenché leur déconfinement. Mais la teneur exacte de son efficacité reste difficile à établir. Le Détecteur de rumeurs survole six mythes sur le masque.

Des annonces pour la saison estivale à Lévis

Le maire de Lévis a annoncé plusieurs mesures pour les activités d’été, ce matin. 118 installations sportives extérieures vont rouvrir à partir de la semaine prochaine et 80 % de la demande en camp de jour sera comblée. Cet été, je parcours Lévis présentera aussi deux nouveaux parcours.

Ouverture des jeux d'eau et assouplissement des restrictions pour l'utilisation de l'eau potable

Par voie de communiqué, la Ville de Lévis a annoncé, vendredi matin, diverses mesures en lien avec l'utilisation de l'eau potable sur le territoire.

COVID-19 : deux nouveaux cas en Chaudière-Appalaches

Selon les plus récentes données portant sur l'évolution de la pandémie de COVID-19 au Québec, deux nouveaux cas d'infection au coronavirus ont été confirmés en Chaudière-Appalaches au cours des 24 dernières heures.

COVID-19 : l'état de la situation à 18h15

Une personne de plus a été testée positive à la COVID-19 en Chaudière-Appalaches, ce qui porte le nombre de cas depuis le début de la pandémie à 513. C'est aussi ce 21 juin que le gouvernement du Québec a dévoilé les offres mises en place pour favoriser le tourisme dans la province cet été.

COVID-19 : un nouveau cas en Chaudière-Appalaches

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a indiqué, mercredi, qu'un nouveau cas d'infection au nouveau coronavirus a été confirmé en Chaudière-Appalaches au cours des 24 dernières heures.

Un nouveau cas de COVID-19 en Chaudière-Appalaches

Dans les 24 dernières heures, le Québec a recensé 68 nouveaux cas de COVID-19, dont un en Chaudière-Appalaches, à Lévis. De plus, le premier ministre du Québec, François Legault, a annoncé que le port du masque serait obligatoire dans les transports en commun à partir du 13 juillet.

Une santé mentale fragilisée par la COVID-19

La pandémie causée par le nouveau coronavirus a changé les façons de faire de la société, si bien que les gens se sont retrouvés, du jour au lendemain, confinés à la maison face à plusieurs grands défis. Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) fait état de la situation des impacts d’un tel changement sur la santé, mentale de la population sur le territo...