Le conseiller d’orientation Jacques Roy a reçu un prix de l’Ordre des conseillers et conseillères d’orientation du Québec en 2019. CRÉDIT : COURTOISIE

Connu sous l’acronyme GROP, le Guide de recherche d’une orientation professionnelle est un questionnaire qui aide les personnes à se décrire pour mieux se comprendre avant de choisir une carrière. Fondateur de l’entreprise Psymétrik basée à Lévis, Jacques Roy a été récompensé à deux reprises par son ordre professionnel pour ce test créé il y a une trentaine d’années.

Conseiller d’orientation pendant 27 ans à l’École secondaire De Rochebelle de la Commission scolaire des Découvreurs sur la Rive-Nord, Jacques Roy a aidé de nombreux jeunes dans leurs choix d’avenir.

«Je suis un professionnel qui accompagne les gens dans la phase d’évaluation de leur propre personnalité pour en tirer les grandes lignes qui peuvent mener à un choix ou une réorientation de carrière», présente-t-il. 

Il estime qu’un conseiller d’orientation ne se contente pas d’orienter les gens, mais «les aider à faire le point sur leurs forces, leurs qualités et les atouts qu’ils ont en main pour faire de bons choix de vie». Son intervention va bien au-delà de la transition entre le secondaire et le cégep ou entre le cégep et l’université.

Si l’écoute a été le premier outil de Jacques Roy tout au long de sa pratique, il a aussi utilisé différentes approches et techniques pour intervenir auprès des personnes s’interrogeant sur les perspectives professionnelles à suivre. 

L’un de celles utilisées, la psychométrie, permet d’établir des mesures en psychologie, dont l’utilisation la plus connue est le test de QI. Une évaluation «peut-être trop à la mode et mal utilisée», déplore l’auteur du Guide de recherche d’une orientation professionnelle (GROP).

«Je trouvais que la psychométrie axée sur une évaluation des aptitudes intellectuelles, c’était destructeur plus que constructeur. Ça éteignait les gens, explique-t-il. Alors, je voulais me donner un outil qui permettrait aux gens que je rencontrais de sortir de mon bureau avec de l’espoir et des beaux projets.» 

Pour y parvenir, le conseiller veut mettre de l’avant les qualités de la personne et son potentiel, une dimension jusque là «très peu exploitée dans les tests psychométriques». C’est ainsi que naît le GROP, un test innovant qui se concentre sur la personnalité, les valeurs et les intérêts.

Trouver ses forces

«Dans mon test, il n’y a rien de négatif. Il n’y a aucun item qui parle de défaut ou de dysfonctionnement», fait-il valoir. Lui veut aider chacun à trouver ses forces. «C’est un outil pour que les gens se racontent et parlent d’eux-mêmes», indique Jacques Roy.

«J’ai vu des ados plus à l’aise de discuter de leur projet d’avenir avec leurs parents à partir des résultats», assure-t-il. Le test permet en effet d’établir un profil de la personne et d’identifier le domaine professionnel qui lui «donnerait plus de chance d’être heureux» professionnellement. 

«On ne veut pas aller plus loin que ça et pointer des professions. C’est dangereux car les gens ont tendance à trop s’y accrocher», met en garde le conseiller d’orientation qui rappelle que ce n’est pas un test grand public.

L’évaluation se fait dans le bureau du conseiller d’orientation qui ensuite explique les résultats à partir d’un rapport d’une quinzaine de pages fourni par l’entreprise.  

Un nouveau type de personnalité

 Le GROP a même permis de découvrir un type de personnalité émergent bien connu aujourd’hui sous les traits de personnalités publiques engagées. «On était les seuls à l’avoir identifié. On l’a appelé le type éveilleur. Ce sont des gens qui sont là pour dénoncer et mettre en lumière certaines déficiences ou injustices sociales.» 

En 2019, l’Ordre des conseillers et conseillères d’orientation du Québec a remis pour la seconde fois le Prix professionnel de l’orientation à Jacques Roy pour sa réalisation du GROP-4, 30 ans après la première reconnaissance, afin de souligner sa contribution au rayonnement de la profession. La quatrième édition du GROP est désormais utilisée partout au Québec et de plus en plus en France, en Suisse et en Belgique. 

Les plus lus

Lévis en vedette au gala télévisé Célébration

Deux Lévisiens, Jacques Mathault et Cédric Bilodeau, participeront au gala Célébration 2020 de Loto-Québec, télédiffusé le dimanche 12 janvier à compter de 20h30 sur les ondes de TVA. La troupe de danse lévisienne DM Nation font aussi partie des artistes en vedette lors du gala. ·

Le Complexe aquatique multifonctionnel enfin inauguré

Après plus d’une trentaine d’années de discussions, d’attente et d’élaboration, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, accompagné des représentants des gouvernements provincial et fédéral ainsi que des conseillers municipaux, a procédé à l’inauguration de cette infrastructure située dans le secteur Saint-Nicolas dont la conception représente un investissement de 35,5 M$.

Un camarade à quatre pattes à l’École de Taniata

Les élèves de l’établissement d’enseignement primaire de Saint-Jean-Chrysostome accueillent dans leur classe depuis quelques semaines le chien Mira Padmé. Le compagnon poilu apporte une présence rassurante et apaisante aux jeunes.

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 31 décembre

Cette semaine, je poursuis mes souhaits aux personnalités de la région. Je profite de l’occasion pour vous souhaiter, mes chers lecteurs, une bonne année 2020!

Flavie, bébé de l’année à l’Hôtel-Dieu de Lévis

Le premier bébé de l’année 2020 à l’Hôtel-Dieu de Lévis est une Lévisienne. Flavie, fille d’Angélique Chénier et de David Hété, est la première enfant à avoir pointé le bout de son nez à l’unité mère-enfant de l’hôpital lévisien le 1er janvier.

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 23 décembre 2019

Pour Noël, je souhaite à tous les lecteurs du Journal de Lévis et leur famille que les Fêtes vous offrent une occasion unique de vous rapprocher des personnes avec qui vous partagez des valeurs, des affinités ou des amitiés. Je vous souhaite, ainsi qu’à votre famille, de vivre ces doux moments. Que la fête de Noël vous apporte tout ce que vous désirez, bien du plaisir et des surprises.

Un archéologue lévisien fait une découverte de 44 000 ans

L’archéologue Maxime Aubert, diplômé en 1997 du Cégep de Lévis-Lauzon, a découvert en Indonésie une peinture représentant la plus vieille scène de chasse de l’humanité.

Tous les futurs infirmiers du CLL ont réussi leur examen

Ce sont 100 % des étudiants diplômés en Soins infirmiers du Cégep de Lévis-Lauzon (CLL) qui ont réussi leur examen d’admission à l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ) en septembre dernier.

Rétrospective de février

Pendant que la Ville de Lévis ne savait plus où mettre la neige, le tournoi atome de Lévis accueillait une légende, des changements s’officialisaient à la Chambre de commerce, les Chevaliers terminaient leur saison régulière et l’Hôtel-Dieu de Lévis inaugurait une nouvelle aile.

Le CPE Vire-Crêpe récompensé pour son projet inspirant

Le Centre de la petite enfance-Bureau coordonnateur de la garde en milieu familial (CPE-BC) Vire-Crêpe a été récompensé par Environnement Jeunesse, le 6 novembre dernier, pour sa semaine sans jouet.