CRÉDIT : ALEXANDRE BELLEMARE

La vice-première ministre du Québec, Geneviève Guilbault, a réuni les maires de Lévis et Québec, Gilles Lehouillier et Régis Labeaume, sur la même tribune afin que les citoyens comprennent que «l’heure est grave» concernant l’état de situation de la COVID-19 en Chaudière-Appalaches et dans la Capitale-Nationale, le 23 octobre.

Cette sortie avait pour but de «ressaisir» les citoyens des deux régions qui forment l’épicentre de cette deuxième vague de la COVID-19. «Si on ne se ressaisit pas rapidement et qu’on continue de faire ce qu’on fait présentement, ce n’est pas compliqué, on s’expose à la possibilité que des citoyens ne puissent tout simplement plus recevoir de soins dans certaines circonstances», a déploré Mme Guilbault.

Cette dernière a souligné qu’il y a «un relâchement» des mesures sanitaires instaurées par la Santé publique sur la Rive-Nord et la Rive-Sud et qu’il entraîne la croissance des cas que connaissent les deux régions. «Je sais que tout le monde est fatigué de la pandémie et c’est compréhensible […], mais pour l’instant, on doit absolument agir et se ressaisir rapidement», a demandé la vice-première ministre du Québec.

Une problématique de transmission communautaire

Les éclosions de la maladie dans les CHSLD étaient à l’origine de la première vague. En revanche, les autorités sanitaires constatent que la transmission communautaire est la raison première de cette deuxième vague, encore plus dans les régions de la Chaudière-Appalaches et de la Capitale-Nationale.

«On est en pleine transmission communautaire en ce moment […] comme dit le Dr (André) Dontigny (directeur régional de santé publique de la Capitale-Nationale), la transmission communautaire, c’est l’affaire de tous», a exposé Geneviève Guilbault.

Les maires de Lévis et Québec ont conjointement demandé à leurs citoyens récalcitrants de faire un effort supplémentaire et de mettre la main à la pâte. «L’intérêt collectif comporte aussi l’obligation de faire des sacrifices afin de pouvoir retrouver l’harmonie dans nos milieux de vie», a expliqué Gilles Lehouillier.

De son côté, Régis Labeaume a souligné que les deux régions sont à un «point de bascule» et qu’il souhaite qu’elles tombent du bon côté.

«C’est un ensemble de facteurs qui ont causé la transmission communautaire, mais je pense qu’il y a eu un peu de désinvolture de la part de certains citoyens, mais en ce moment c’est un wake-up call qu’on lance aujourd’hui parce que le souci qu’on a tous c’est de maintenir notre capacité à soigner tout le monde», a exposé Mme Guilbault.

«Il faut donner un coup de barre et se recentrer sur notre objectif qui est de sortir de la zone rouge au plus vite», a ajouté M. Lehouillier.

Freiner maintenant pour éviter le pire

Si cette sortie a été faite à ce moment, c'est que les deux régions s'approchent de plus en plus d'une situation catastrophique. Pour le moment, le problème est sous contrôle, mais si le nombre de cas et d’hospitalisations ne diminue pas dans les prochaines semaines, voire prochains jours, la situation pourrait facilement se détériorer.

«(La situation fait en sorte qu’)on n’a pas le choix de délester des services, on n’a pas le choix de rendre inaccessibles temporairement certains soins, donc il faut tous ensemble se dire qu’on fait notre part […] Il faut sauver notre réseau de la santé et notre personnel du réseau de la santé», a lancé Geneviève Guilbault.

Les plus lus

Lettre d'opinion - Ma version du «party» dans une école secondaire de Lévis

J’aimerais partager une version différente de l’événement «COVID-19 : un plancher de danse dans une école secondaire de Lévis» (article de Jean-François Racine du 18 novembre 2020 dans le Journal de Québec).

COVID-19 : l'École de l'Auberivière est fermée jusqu'à nouvel ordre en raison d'une éclosion

Le Centre de services scolaire des Navigateurs (CSSDN) et la direction régionale de santé publique ont annoncé aux parents des élèves de l'École de l'Auberivière, située à Saint-David, que l'établissement est fermé jusqu'à nouvel ordre en raison d'une éclosion de cas de COVID-19 parmi les personnes fréquentant l'institution.

COVID-19 : le nombre de nouveaux cas explose en Chaudière-Appalaches

Selon les plus récentes données publiées par le gouvernement provincial sur l'évolution de la pandémie de COVID-19 dans la province, la Chaudière-Appalaches a enregistré hier une hausse marquée des nouveaux cas. En effet, 125 résidents de la région ont appris vendredi qu'ils avaient été infectés par le nouveau coronavirus.

Réaménagement du boulevard Guillaume-Couture : l’administration Lehouillier présente son concept final

C’est lors d’une séance d’information virtuelle, tenue le 5 novembre, que la Ville de Lévis a présenté à une centaine de citoyens le concept final pour le réaménagement de portions du boulevard Guillaume-Couture. Le tout s’inscrit dans le projet de réseau de transport en commun structurant que la municipalité désire implanter sur cette artère.

Une expérience inoubliable pour deux ambulanciers

Lors de la dernière semaine d’octobre, deux ambulanciers de Dessercom, Sylvain Cadieux et Camille Pelletier, ont vécu une intervention bien particulière. En effet, les deux paramédics sont venus à la rescousse d’une femme qui était sur le point d’accoucher. Le nouveau-né a finalement pointé le bout de son nez alors que le trio arrivait à l’Hôtel-Dieu de Lévis.

Québec envisage de permettre les rencontres individuelles

Le gouvernement va regarder la possibilité de permettre les rencontres individuelles entre personne, a annoncé le premier ministre québécois, ce 5 novembre en conférence de presse.

COVID-19 : un décès de plus en Chaudière-Appalaches

Selon les plus récentes données des 24 dernières heures concernant la situation de la COVID-19 en Chaudière-Appalaches, 60 nouveaux cas ont été recensés et 1 nouveau décès s'est ajouté au compteur, ce 19 novembre.

La première phase des travaux achevée sur Saint-Omer

Le prolongement de la rue Saint-Omer est terminé et les quatre voies sont ouvertes à la circulation. Cette phase 1, qui couvrait la portion de route entre les boulevards Guillaume-Couture et Étienne-Dallaire, a été réalisée pour un montant de 17 M$ financé par la Ville.

COVID-19 : baisse importante des nouveaux cas, mais un décès supplémentaire dans la région

Alors que 125 nouveaux cas de COVID-19 avaient été découverts en Chaudière-Appalaches vendredi, la journée d'hier a permis à la région d'enregistrer une baisse importante à ce chapitre alors que seulement 38 nouveaux cas d'infection ont été confirmés dans la région. Cependant, comme hier, les autorités ont confirmé qu'un autre résident de la Chaudière-Appalaches a dernièrement succombé de la malad...

Lévis veut mettre fin aux sifflets de train à Charny

La Ville entame les démarches nécessaires auprès du Canadien National (CN) afin de mettre fin aux sifflets de train aux passages à niveau du chemin de Charny, de la rue de la Traverse et de l’avenue des Églises.