CRÉDIT : GILLES BOUTIN - ARCHIVES

En compagnie du directeur national de santé publique, Dr Horacio Arruda, le ministre de l’Éducation du Québec, Jean-François Roberge, a présenté, le 5 janvier, les mesures qui seront en vigueur pour permettre le retour des élèves en classe. Pour le moment, Québec vise toujours une rentrée présentielle pour le lundi 17 janvier.

«Voici notre plan de match pour permettre une rentrée en classe en présence sécuritaire. Avec les différents investissements consentis et les formations suivies par le personnel au cours des derniers mois, nous pouvons basculer, comme c’est le cas jusqu’au 14 janvier, à l’enseignement à distance. Cependant, ce n’est pas notre plan A et nous visons toujours un retour à l’enseignement en présence dès le 17 janvier», a d’emblée déclaré Jean-François Roberge, lors d’une conférence de presse à Montréal.

D’abord, le ministre de l’Éducation a annoncé que le gouvernement provincial continuera de distribuer des tests rapides de dépistage de la COVID-19 aux élèves du réseau scolaire. Chaque élève du primaire recevra chaque mois, en janvier et en février, une boîte contenant cinq tests rapides. Au total, Québec réservera donc 7,2 millions de tests rapides de dépistage de la COVID-19 lors des deux prochains mois pour la distribution dans le réseau scolaire.

Les élèves qui obtiendront un résultat positif à un test rapide de dépistage ou qui éprouvent chez eux des symptômes de la COVID-19 devront demeurer à la maison. Pour leur part, les élèves qui éprouvent des symptômes de la maladie alors qu’ils sont en classe pourront subir un test rapide de dépistage à l’école, comme c’était le cas cet automne.

Pour leur part, les enseignants auront accès aux tests PCR de dépistage à partir du 15 janvier comme ils font partie d’un groupe jugé prioritaire par Québec : les travailleurs essentiels. En ce qui a trait au masque, il demeurera obligatoire en tout temps, sauf pour les repas, pour les élèves et les membres du personnel dans les établissements scolaires.

Dans un autre ordre d’idées, le ministère de l’Éducation a approuvé le report de certaines étapes du calendrier scolaire en raison de la fermeture des écoles jusqu’au 17 janvier. En effet, les examens ministériels prévus au début janvier auront finalement lieu dans les semaines du 24 et du 31 janvier. De plus, la remise du premier bulletin de l’année scolaire aura finalement lieu dans la semaine du 11 février.

À la défense de certaines décisions

Pendant l’allocution du ministre de l’Éducation et la période de questions de la conférence de presse, Jean-François Roberge et Horacio Arruda ont dû défendre les décisions gouvernementales en ce qui a trait au port du masque et la qualité de l’air dans les écoles.

Depuis plusieurs semaines, des syndicats représentant les enseignants demandent à ce que ces derniers puissent porter des masques N95 tandis que plusieurs personnes gravitant près du réseau scolaire demandent l’implantation de purificateurs d’air dans les classes.

Aux questions des journalistes sur ces demandes, le ministre de l’Éducation a souligné que le gouvernement provincial suivait les recommandations de ses experts en santé publique ainsi qu’en santé et sécurité du travail. Le directeur national de santé publique a notamment expliqué que selon les études, le masque de procédure était autant efficace qu’un masque N95 en milieu scolaire et qu’il est préférable de miser sur des échangeurs d’air pour amener du nouvel air dans les classes pour éviter une propagation du coronavirus.

À ce chapitre, Jean-François Roberge a indiqué que le réseau scolaire recevra bientôt plus de 50 000 lecteurs de C02, soit pour 54 % des classes québécoises. De plus, le ministre de l’Éducation assure que les centres de services scolaires qui en feront la demande auront accès à des échangeurs d’air supplémentaires.

Notons finalement que les syndicats représentant les travailleurs de l'éducation ont critiqué, à différents degrés, le plan de retour en présence, certains estimant notamment que le ministère de l'Éducation fait preuve «d'improvisation».

Les plus lus

Une fermeture qui déplaît

Certains citoyens sont mécontents de la décision de la Ville de Lévis de fermer certains sentiers du parc des Chutes-de-la-Chaudière lors de la saison hivernale.

COVID-19 : Québec serre la vis aux non-vaccinés

Comme le premier ministre du Québec l’avait laissé entendre à la fin de la dernière année, le gouvernement provincial va de l’avant avec l’implantation de mesures restrictives visant les personnes non vaccinées contre la COVID-19. Lors d’une mise à jour sur la situation épidémiologique de la province le 6 janvier, le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, en a fait l’annonce...

COVID-19 : Québec met en place de nouvelles directives pour le dépistage et la gestion des cas

Le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec (MSSS) a dévoilé, le 4 janvier, de nouvelles directives en ce qui a trait au dépistage de la COVID-19 et la gestion des cas détectés de la maladie. Avec ces mesures qui entrent en vigueur dès aujourd'hui, Québec veut diminuer les impacts dans le réseau de la santé et dans la société de la hausse importante de nouveaux cas de COVID-19 dans ...

Legault donne un «grand coup» pour freiner la quatrième vague

En compagnie du ministre de la Santé, Christian Dubé, et du directeur national de santé publique, Dr Horacio Arruda, le premier ministre du Québec, François Legault, a annoncé, le 30 décembre, la mise en place d’une nouvelle série de mesures restrictives afin de freiner la propagation du coronavirus dans la province. Dès demain, les Québécois devront, entre autres, de nouveau vivre avec un couvre-...

COVID-19 : le nombre d'hospitalisations continue d'augmenter dans la région

Selon les données publiées jeudi par l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), le nombre de personnes hospitalisées en raison de la COVID-19 est encore à la hausse.

Un projet pour la Beaurivage

Le Bureau d’écologie appliquée (BEA) a reçu un financement de 60 000 $ du Fonds d’action Saint-Laurent (FASL). Cet investissement permettra de réaliser le projet Actions concertées pour améliorer la qualité de l’eau de la rivière Beaurivage en 2021-2022.

COVID-19 : plusieurs indicateurs continuent d'être au rouge dans la région

Selon les plus récentes données sur l'évolution de la pandémie dans la province publiées ce lundi par l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), la situation sanitaire de la Chaudière-Appalaches continue de se détériorer.

Québec présente son plan de match pour le retour des élèves en présence

En compagnie du directeur national de santé publique, Dr Horacio Arruda, le ministre de l’Éducation du Québec, Jean-François Roberge, a présenté, le 5 janvier, les mesures qui seront en vigueur pour permettre le retour des élèves en classe. Pour le moment, Québec vise toujours une rentrée présentielle pour le lundi 17 janvier.

Des convois contre les mesures sanitaires passeront à Lévis

La circulation routière risque d'être perturbée sur les autoroute 20 et 73 à Lévis au cours de la journée de vendredi. Deux groupes de camionneurs et d'automobilistes prenant part au Convoi pour la liberté 2022, une manifestation contre la vaccination obligatoire des camionneurs transfrontaliers et les mesures sanitaires, utiliseront ces artères dans deux jours afin de se diriger vers Ottawa.

Revue 2021 - Rétrospective de juin

Alors que le Vieux Bureau de Poste offrait deux comédies aux citoyens, Valérie Garneau recevait la médaille de citoyenneté d’honneur de Lévis. Sans oublier, en juin, les nouveautés dans la revitalisation de Charny, le nouvel Appart Anticafé et l’inauguration des Frigos partagés.