Guillaume Couture est devenu le premier colon français à s’établir à Lauzon il y a 375 ans. Photo : Gilles Boutin - Archives

Il y a maintenant 375 ans, Guillaume Couture devenait le premier Européen à s’établir sur une base permanente sur le territoire qui allait devenir Lévis. Pour marquer ce cap bien important dans l’histoire lévisienne, la Société d’histoire de Lévis (SHL) prévoit tenir des activités spéciales au cours des prochains mois.

C’est en raison de ses actions posées quelques années avant son arrivée à Lauzon en 1647 que le destin de Guillaume Couture a été lié à Lévis. Interprète pour les Jésuistes chez les Hurons et les Iroquois, Couture est capturé par les Iroquois en 1642 lors d’une embuscade menée par ces derniers contre une expédition de Hurons à laquelle il participait avec d’autres Français.

Après trois années en captivité et «d’adoption» chez les Iroquois, Guillaume Couture réapparaît en juillet 1645 à Trois-Rivières en compagnie d’Iroquois se rendant sur place pour discuter de paix avec le gouverneur de la Nouvelle-France, Charles Jacques Huault de Montmagny. Grâce notamment aux efforts de Couture, la Grande Paix, le premier traité de paix entre les Iroquois et les Français, a été signée quelques mois plus tard.

À la suite de ses exploits en Nouvelle-France et de la réussite de la signature de ce traité de paix, le gouverneur de Montmagny a concédé à Guillaume Couture une terre à la seigneurie de Lauzon, le 15 mai 1647. Rapidement, l’homme s’est établi sur son lot qui se retrouvait entre la rue Bourassa et l’église Saint-Joseph, entre le fleuve Saint-Laurent et près de l’actuel chemin des Forts à Lauzon.

Se souvenir de l’épopée

Pour souligner le 375e anniversaire de l’arrivée de Guillaume Couture à Lauzon, la SHL présentera de nouveau l’exposition qu’elle a créée et tenue en 2018 à l’occasion du 300e anniversaire de naissance du pionnier de la Rive-Sud.

Comme il y a quatre ans, les gens de la région pourront découvrir ou redécouvrir l’histoire de Guillaume Couture à la chapelle de procession Saint-François-Xavier (344, rue Saint-Joseph), les vendredis de 18h à 21h et les samedis de 13h à 17h du 24 juin jusqu’au 4 septembre.

2022 marque aussi le 75e anniversaire de la création d’un film couleur présenté pour la première fois en 1947 à l’occasion du tricentenaire de l’arrivée de Guillaume Couture à Lauzon. Possiblement à l‘automne, la SHL aimerait projeter de nouveau l’œuvre qui contient notamment une reconstitution de l’arrivée de Guillaume Couture sur le territoire de Lévis ainsi que des images de Lévis prises à l’époque. Restauré en 1992, le film se retrouve présentement dans les archives de la Ville de Lévis.

Les plus lus

Plusieurs occasions pour célébrer le Québec

Avec la reprise des activités dans la société, les occasions de souligner la Fête nationale du Québec seront nombreuses dans le Grand Lévis, les 22, 23 et 24 juin prochains.

Programmation dévoilée pour le Festibière de Lévis

En vue de sa quatrième édition qui se déroulera du 30 juin au 3 juillet au quai Paquet, le Festibière de Lévis a dévoilé la programmation détaillée de sa mouture 2022, le 6 juin.

École anglophone à Lévis : début de la construction

La première pelletée de terre de l’école anglophone, située sur le chemin du Sault à Saint-Romuald, a eu lieu le 17 juin. Quelques porte-parole de la Commission scolaire Central Québec (CSCQ) en ont profité pour faire un discours, et donner des détails sur le dossier.

La Fête de la famille misera sur des classiques

Après une pause forcée de deux ans en raison de la pandémie, la Fête de la famille de Lévis sera de retour au centre communautaire de Saint-Rédempteur (1325, rue de Saint-Denis), les 10, 11 et 12 juin. Lors de la 13e édition de l’événement lévisien, les familles de la région pourront profiter de plusieurs activités qui amuseront autant les petits que les grands.

Le ministère de l'Environnement prend une ordonnance contre une bleuetière de Saint-Étienne

Le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC) a annoncé, le 13 juin qu’il a pris une ordonnance à l’égard de Bleuetière Duroy, un établissement de Saint-Étienne-de-Lauzon.

Palmarès des pires routes de CAA-Québec : des artères lévisiens s'y retrouvent

Comme à son habitude, CAA-Québec a tenu son traditionnel palmarès des pires routes du Québec ce printemps. L'organisme a dévoilé, le 8 juin, ses classements finaux et plusieurs rues lévisiennes s'y retrouvent.

Québec veut en finir avec les véhicules sur la traverse Québec-Lévis

Le gouvernement Legault pense à remplacer par des navettes fluviales destinées aux cyclistes et piétons, les navires actuels qui arriveront en fin de vie dans dix ans.

Projet UMANO : inauguration d’une piste multiroulante

Le Groupe CSB a officiellement inauguré une piste multiroulante publique ce matin, sur le chemin des Forts à Lévis. Cette installation qui fait partie du projet immobilier UMANO, est unique en son genre à Lévis et les envions.

Chronique historique - Une énigme historique de temps de guerre

Un article de journal du 1er juillet 1915 nous raconte la découverte à Lévis en juin 1915 d’un mystérieux dépôt de dynamite près du parc Shaw, site actuel de la Terrasse du Chevalier-De Lévis. À moins d’avis contraire, cette histoire reste, encore aujourd’hui, à résoudre.

De Lévis à Vancouver en vélo tandem

Destination commune, c’est le projet de deux amoureux de vélo qui se sont lancé le défi de traverser le Canada. Tout au long de leur périple, Ella Sargent et Rémi Proteau animeront des activités pour promouvoir la pratique cycliste. L’équipage s’est lancé dans l’aventure le 30 mai dernier.